vanaf € 146
×

1 Klik op de datum om de prijzen en boeken

Alert

2Kies uw categorie

3Winkelopties

Uw wensen mbt de bestelling
(150 char. max)

Stoel locatie

Music & Opera reserveert de beste beschikbare plaatsen. de exacte plaats zal per e-mail worden bevestigd. Alleen plaatsen naast elkaar worden geboekt.Meer informatie

VRAGEN?

Neem contact met ons op via tel: +33 1 53 59 39 29 - of per e-mail) Zie Hulp & Vragen

TICKETS VERKRIJGEN

Ontvangt u electronische entreebewijzen om uit te printen.

Prijs

De Music & Opera-prijs komt niet overeen met de nominale waarde van het ticket en bevat alle toepasselijke kosten en belastingen.

Refund Protection

ANNULERINGS VERZEKERING Een anuleringsverzekering wordt u aangeboden voordat u betaalt. Meer informatie

De club
Music & Opera

Word lid van de Club voor
Profiteren van de prijzen
Al lid van de Club,
log in!
Terug

© Mirco Magliocca / OnP

Verdi Falstaff

Van 10 september Tot 30 september 2024
Opéra Bastille - Paris
Program

Verdi : Falstaff

2:30 with 1 intermission (30 min)
Cast
  • Dirigent
    Michael Schønwandt
  • Regisseur
    Dominique Pitoiset
  • Vertolkers
    Sir John Falstaff: Ambrogio Maestri
    Alice Ford: Olivia Boen
    Ford: Andrei Kymach
    Mrs Quickly: Marie-Nicole Lemieux
    Nannetta: Federica Guida
    Fenton: Iván Ayón Rivas
    Meg Page: Marie-Andrée Bouchard-Lesieur
catégorie premium

Premium-Kategorie (gültig an bestimmten Daten): Diese Kategorie beinhaltet den bevorzugten Zugang zu den besten Plätzen der Kategorie + (Optima), ein Glas Champagner pro Person für den Verzehr in privaten Lounges und ein Showprogramm pro Bestellung.

Der Preis beinhaltet einen Beitrag (150 € pro Ticket) zur Unterstützung der Freunde der Oper (AROP).

  • Info salle
  • Plattegrond van de zaal
  • Synopsis

Opéra Bastille - Paris Location Pl. de la Bastille - 75012 Paris France

  • Capaciteit 2745

From its beginnings under Louis XIV to the present day, including the construction of the Palais Gamier under Napoleon III, the history of the Paris Opera has been marked by the wishes and whims of the French government. The decision to build a new opera on the Place de la Bastille is no exception, made by Frangois Mitterrand less than a year after being elected President. A competition was organized, and of the 750 projects presented, the one designed by the Uruguayan-Canadian architect Carl Ott won. The new building, whose large ground surface ostentatiously marks the site where the French Revolution broke out, was inaugurated during the bicentennial celebrations of that same Revolution in 1989.

 

From the Place de la Bastille, the building's glass facade, with its "aleatory" lighting designed by Yann Kersale, suggests the sober modernism of its interior, even more so because the interior uses the same construction materials as the exterior, symbolizing a desire to open out to the public. Once inside, one can discover the warmth of the light wood that adorns the large 2703-seat hall with its proscenium stage. But the building barely stops here, for one must imagine the enormous backstage that takes up 55 per cent of the edifice's total volume, the six underground stories of technical premises, the workshops that make and stock the mobile sets as well as the costumes, not to mention the Gounod Hall, that has a stage identical to the main one, used for rehearsals. Designed around a symmetrical axis that is symbolized by the sculpted tuning forks that decorate the public premises, the Bastille Opera is a formidable computerized machine for staging opera productions, employing the population of a veritable city-within-a-city.

 

The conductor Myung-Whun Chung faced the difficult task of starting up this machine. The audience discovered productions staged by Bob Wilson or Peter Sellars, which it did not always unanimously applaud. But today, in full possession of its impressive technical means, permitting the rotation of different productions, the Bastille Opera proposes the most diverse performances. Currently managed by Hugues Gall and his music director James Conlon, revivals, premieres and major productions now share the season's billing, at a pace that leaves the audience little respite.

Opéra Bastille

De plattegrond is indicatief en heeft geen enkele contractuele waarde.
De indeling van de categorieën kan verschillen, afhankelijk van voorstellingen en data.

Synopsis

Falstaff

FALSTAFF, LE DERNIER TRIOMPHE DE VERDI

 

Opéra en trois actes de Giuseppe Verdi sur un livret de Arrigo Boito, créé à la Scala de Milan en 1893. Verdi désirait depuis plus de quarante ans écrire un opéra comique. Après le succès d'Otello, Falstaff couronne sa carrière, unanimement reconnu comme un chef d'œuvre d'orchestration et de modernité. On y suit les frasques d'un gros seigneur désargenté qui veut tromper les femmes et se retrouve trompé à son tour. Le final se termine dans un énorme éclat de rire qui fait dire à Verdi « tout n'est que farce dans ce monde ! »

 

L'HISTOIRE

 

Largement inspiré d'Henri IV et des Joyeuses commères de Windsor de Shakespeare, l'action se déroule dans la campagne anglaise de Windsor au début du XVe siècle. Elle met en scène un personnage truculent, vieux seigneur ruiné qui se prend encore pour un irrésistible Don Juan et ne pense qu'à séduire les riches bourgeoises de la ville.

 

Acte 1

 

 Dans une auberge, Sir John Falstaff révèle à ses deux acolytes, Bardolfo et Pistola, ses projets amoureux. Il veut séduire Alice Ford et Meg Page et leur demande de porter à chacune une lettre d'amour. Ceux-ci refusent, il les congédie et confie les missives à un page. Les deux femmes, s'apercevant qu'elles ont reçu exactement la même lettre décident à leur tour de tromper Sir John avec l'aide de miss Quickly et de Nanetta, la fille d'Alice. De leur côté, les hommes trament aussi un complot.

 

Acte 2

 

Quickly organise un rendez-vous entre Alice Ford et Sir John le jour même tandis que Nanetta est désespérée à l'idée que son père veuille qu'elle épouse Cajus. Sir John va être interrompu dans sa déclaration amoureuse envers Alice par l'arrivée de Meg Page. Il est alors obligé de se cacher derrière un paravent. Sur ce, les hommes, très en colère, font irruption, Ford, le mari d'Alice, en tête. Tandis qu'ils fouillent la pièce, Sir John n'a pas d'autre choix que de se cacher dans la corbeille à linge sale. Alice, profitant d'un moment de répit, la fera jeter à la Tamise.

 

Acte 3

 

 Sir John, ruisselant, retourne à l'auberge où Quickly lui promet un autre rendez-vous avec Alice, à minuit, dans la forêt, où il devra porter des cornes de cerf car la jeune femme aime le mystère ! A l'heure dite, Sir John, surmonté de ses cornes, tente de séduire Alice mais celle-ci s'enfuit au cri de Meg, prétextant avoir peur des fantômes. Le bohnomme, couché à terre, croyant entendre des fées, est alors pris à parti par les hommes qui le tyrannisent. S'apercevant qu'il a été dupé à son tour, il se repend.

 

EPILOGUE

 

Dans le chaos général et à la faveur des déguisement, Ford s'aperçoit trop tard qu'il a marié sa fille à Fenton, comme elle le désirait, et non à Cajus. Finalement, toute la bande décide joyeusement de faire un banquet.

 

LES ROLES PRINCIPAUX

 

Sir John Falstaff, vieux seigneur ruiné

Ford, riche bourgeois, époux d'Alice

Alice Ford, jeune bourgeoise, épouse de Ford

Meg Page, jeune femme bourgeoise

Mrs Quickly, servante

Nannette, fille d'Alice Ford

Bardolfo, serviteur de Sir John Pistola, autre serviteur de Sir John

Fenton, jeune gentilhomme

L'hôtelier de la Jarretière Choeur, bourgeois, gens du peuple, serviteurs de Ford, mascarade de follets, de fées, de sorcières

Opéra Bastille (c) Christian Leiber

U bent mogelijk ook geïnteresseerd in…