À partir de 95 €
×

1 Choisissez votre date

Disponible

2Choisissez la Catégorie et le nombre de places

Indiquez ci-dessous vos souhaits concernant votre réservation de billets :

Besoin d’aide pour réserver ?
MODE D'OBTENTION DES BILLETS

A réception de la confirmation de votre commande avec le détail de vos emplacements, vous recevrez vos e-billets à imprimer par email vous permettant d’accéder directement à la salle.

Emplacement

Dans la catégorie choisie, Music & Opera réserve les meilleures places disponibles au moment de l'achat. Les numéros de siège vous seront précisés par e-mail avec votre confirmation. Seules les places contiguës sont réservées automatiquement. Dans le cas contraire, nous vous contacterons.

Prix

Le prix Music & Opera ne correspond pas à la valeur faciale du billet et inclut tous les frais et taxes applicables.

Assurance annulation

Une assurance annulation vous sera proposée avant le paiement plus d'information

Le Club
Music & Opera

Adhérez au Club pour
bénéficier des prix
Déjà membre du Club,
Connectez-vous à votre compte !
Retour

Les Puritains © Andreana Messana - OPNP

Bellini I Puritani

Du 10 septembre Au 05 octobre 2019
Opéra Bastille - Paris
Programme

Bellini : I Puritani

3h15 avec 1 entracte
Distribution
  • Chef d'orchestre
    Riccardo Frizza
  • Metteur en scène
    Laurent Pelly
  • Interprètes
    Elvira: Elsa Dreisig (Soprano)
    Arturo: Francesco Demuro (Tenor)
    Riccardo: Igor Golovatenko (Baryton)
    Giorgio: Alexander Tsymbalyuk (Basse)
Description

« L’Opéra doit faire pleurer, trembler et mourir le public », disait Bellini à Pepoli qui s’en alla chercher pour son livret un sujet dans le romantisme noir, peuplé d’héroïnes diaphanes. Dernier opéra du compositeur, Les Puritains raconte l’histoire d’amour contrarié entre un royaliste et la fille d’un républicain, qui sombrera dans la folie. Une oeuvre périlleuse à laquelle Laurent Pelly offre une dramaturgie piranésienne, aussi précise et tranchante que l’est ce grand festival belcantiste.

 

 

catégorie premium

Catégorie Premium : accès prioritaire aux places en Catégorie + (Optima), à une coupe de champagne par personne dans les salons privés et à un programme du spectacle par commande.

Le prix de la catégorie Premium comprend une contribution (150 € par billet) au soutien des amis de l'Opéra (AROP).

  • Info salle
  • Plan de la salle
  • Synopsis
  • Vidéos

Opéra Bastille - Paris Location Place de la Bastille - 75012 Paris France

  • Capacité de la salle : 2745

L'Histoire du Lieu en quelques mots …

L'histoire de l'Opéra de Paris, depuis sa création ordonnée par Louis XIV, en passant par la construction du Palais Garnier sous Napoléon III, est rythmée par les volontés du pouvoir politique français.

La décision de créer un nouvel Opéra sur la place de la Bastille n'a pas échappé pas à cette règle, puisqu'elle fut prise par François Mitterrand, un peu moins d'un an après son accession à la Présidence de la République. Un concours international est alors organisé, et parmi les 750 projets présentés, c'est finalement celui de l'architecte uru-guayo-canadien Carlos Ott qui sera retenu.

Le nouveau bâtiment, qui marque de sa large emprise au sol la place où a débuté la Révolution française, sera inauguré pour la célébration du Bicentenaire de cette même Révolution, en 1989.

 

De la place de la Bastille, la façade de verre, avec son éclairage "aléatoire" imaginé par Yann Kersalé, laisse deviner la sobre modernité des intérieurs, d'autant qu'ils reprennent les mêmes matériaux que les extérieurs, par souci d'ouverture vers le public. Une fois dans les lieux, on découvrira aussi l'heureuse chaleur des bois clairs qui ornent la grande salle frontale de 2703 places. Mais qui a vu cela n'a presqu'encore rien vu : il faut imaginer les espaces scéniques de dégagements qui occupent à eux seuls 55% du volume total de l'édifice, les six sous-sols de locaux techniques, les ateliers où sont fabriqués et stockés les décors mobiles mais aussi les costumes, ou encore cette salle Gounod aux dimensions identiques à la scène principale et où se déroulent les répétitions. Car autour d'un axe de symétrie symbolisé par ces diapasons sculptés qui ornent les parties publiques, l'Opéra Bastille est aussi une formidable machine à fabriquer des spectacles, truffée d'informatique et où s'active la population d'une véritable ville dans la ville.

 

C'est le chef d'orchestre Myung-Whun Chung qui eut la lourde tâche de faire démarrer cette machine. Le public attentif découvrit alors des mises en scène de Bob Wilson ou de Peter Sellars qui ne firent pas toujours l'unanimité en son sein, mais aujourd'hui, en pleine possession de ses impressionnants moyens qui permettent la rotation des spectacles, la scène parisienne offre une grande diversité de productions. Sous la direction de Hugues Gall et de son conseiller musical James Conlon, les saisons alternent rapidement reprises, grand répertoire et créations, à un rythme qui ne laisse guère de répit aux spectateurs.

Depuis 2014, Stéphane Lissner est le Directeur de l’Opéra national de Paris.

 

Opéra Bastille

Synopsis

I Puritani

I PURITANI DE BELLINI, UN ACCUEIL TRIOMPHAL

Représentée pour la première fois en 1835, Vincenzo Bellini mit neuf mois à composer son opéra avant qu'elle se retrouve sur la scène du Théâtre Italien à Paris. Pour la première, la distribution était prodigieuse et l'accueil du public fut triomphal. Les quatre personnages principaux de cette œuvre devinrent ce qu'on appela ensuite le légendaire quatuor des Puritains. Cet opéra en trois actes est basé sur un livret de Carlo Pepoli.

L'HISTOIRE

L'histoire se passe au XVIIème siècle, à Plymouth en Angleterre et raconte une histoire d'amour démarrant juste après la mise à mort par décapitation du roi Charles Ier.

Acte 1

L'acte I commence à Plymouth, dans la forteresse. Il est annoncé que la jeune Elvira Valton épousera Arturo Talbot ce qui chagrine Riccardo Forth. Le père d'Elvira, Gualtiero Valton lui avait autrefois promis sa main. La cérémonie est prête à commencer quand Arturo, qui est un farouche partisan des Stuarts, reconnaît la reine Henriette de France dans les traits d'une prisonnière qu'il doit emmener au tribunal. Par le concours d'Elvira croyant à un jeu, il réussit à la faire passer pour son épouse en recouvrant son visage d'un voile et tous deux s'enfuient en sautant le mur. Lorsqu'ils rencontrent Riccardo, celui-ci les laisse passer, heureux de voir disparaître son rival. Lorsque Elvira apprend qu'Arturo s'est enfuit avec une femme, la pauvre perd la raison.

Acte 2

Dans une des salles du château, Giorgio, l'oncle d'Elvira, raconte la folie de sa nièce juste avant qu'elle ne paraisse, en délirant et en réclamant Arturo. L'oncle d'Elvira tente de convaincre Riccardo de ne pas juger Arturo puisqu'il n'est pas l'unique responsable de la fuite d'Henriette de France. Tout se jouera lors de l'affrontement qui attend les Stuarts et les Puritains.

Acte 3

Dans le jardin d'Elvira, jonché de bosquets, sous un épouvantable orage, Arturo, acculé et recherché par l'armée puritaine, tente de rejoindre sa promise qu'il entend chanter au loin. Ne pouvant s'approcher, Arturo lui répond sur le même air. Elvira le reconnaît et le retrouve. L'émotion est à son comble. Mais la tranquillité est de courte durée. Apparaît l'armée qui fait irruption et qui encercle les deux amoureux. Arturo est condamné à mort tandis que résonnent les trompettes annonçant la défaite des Stuarts. Cromwell, plein de bonté au vu de la victoire des Puritains, propose une amnistie pour Arturo, marquant ainsi la fin des douloureuses lamentations d'Elvira.

LES PRINCIPAUX RÔLES

Arturo Talbot, partisan des Stuarts, ténor
Elvira Valton, sa femme, soprano
Riccardo Forth, le rival, baryton
Giorgio, l'oncle d'Elvira, basse
Henriette de France, la reine déchue, mezzo-soprano
Gualtiero Valton, le père d'Elvira, basse

Opéra Bastille

Video

Vous pouvez aussi être interessé par…

0