À partir de 127 €
×

1 Cliquer sur la date pour voir les prix et réserver

Disponible

2Choisissez la Catégorie et le nombre de places

3Options

Indiquez ci-dessous vos souhaits concernant votre réservation de billets :
(150 char. max)

Emplacement

Nous réservons les meilleures places disponibles dans la catégorie. Les emplacements sont confirmés par e-mail. Places contiguës. Plus d’information

DES QUESTIONS ?

A votre disposition par tel : +33 1 53 59 39 29 - ou par Email) Voir Aide en ligne & Questions

MODE D'OBTENTION DES BILLETS

Vous recevrez par email vos e-billets à imprimer.

Prix

Le prix Music & Opera inclut tous les frais et taxes applicables et ne correspond pas à la valeur faciale du billet.

Retour

(c) Agathe Poupeney / OnP

Strauss R. Salome

Le 28 mai 2024
Opéra Bastille - Paris
Programme

Strauss R. : Salome

1h40 sans entracte
Distribution
  • Chef d'orchestre
    Mark Wigglesworth
  • Metteur en scène
    Lydia Steier
  • Interprètes
    Salome: Lise Davidsen
    Jochanaan: Johan Reuter
    Herodes: Gerhard Siegel
    Herodias: Ekaterina Gubanova
    Narraboth: Pavol Breslik
    Ein Page der Herodias: Katharina Magiera
Description

La princesse de Judée, Salomé, s'ennuie au palais de son beau-père, le roi Hérode. Sa curiosité s'éveille lorsqu'elle entend la voix de Jochanaan, prophète tenu prisonnier par Hérode qui en a peur. Obsédée par cet homme énigmatique et vertueux, Salomé est prête à tout pour le posséder, vivant ou mort.

Une fulgurance d'une heure quarante où la metteuse en scène Lydia Steiner convoque, pour ses débuts à l'Opéra national de Paris, l'essence décadente de l'oeuvre.

catégorie premium

Catégorie Premium (valable sur certaines dates) : cette catégorie comprend un accès prioritaire aux meilleures places en Catégorie + (Optima), une coupe de champagne par personne à consommer dans des salons privés et un programme du spectacle par commande.

Le prix comprend une contribution (150 € par billet) au soutien des amis de l'Opéra (AROP).

  • Info salle
  • Plan de la salle
  • Synopsis

Opéra Bastille - Paris Location Pl. de la Bastille - 75012 Paris France

  • Capacité de la salle : 2745

L'histoire de l'Opéra de Paris, depuis sa création ordonnée par Louis XIV, en passant par la construction du Palais Garnier sous Napoléon III, est rythmée par les volontés du pouvoir politique français.

La décision de créer un nouvel Opéra sur la place de la Bastille n'a pas échappé pas à cette règle, puisqu'elle fut prise par François Mitterrand, un peu moins d'un an après son accession à la Présidence de la République. Un concours international est alors organisé, et parmi les 750 projets présentés, c'est finalement celui de l'architecte uru-guayo-canadien Carlos Ott qui sera retenu.

Le nouveau bâtiment, qui marque de sa large emprise au sol la place où a débuté la Révolution française, sera inauguré pour la célébration du Bicentenaire de cette même Révolution, en 1989.

 

De la place de la Bastille, la façade de verre, avec son éclairage "aléatoire" imaginé par Yann Kersalé, laisse deviner la sobre modernité des intérieurs, d'autant qu'ils reprennent les mêmes matériaux que les extérieurs, par souci d'ouverture vers le public. Une fois dans les lieux, on découvrira aussi l'heureuse chaleur des bois clairs qui ornent la grande salle frontale de 2703 places. Mais qui a vu cela n'a presqu'encore rien vu : il faut imaginer les espaces scéniques de dégagements qui occupent à eux seuls 55% du volume total de l'édifice, les six sous-sols de locaux techniques, les ateliers où sont fabriqués et stockés les décors mobiles mais aussi les costumes, ou encore cette salle Gounod aux dimensions identiques à la scène principale et où se déroulent les répétitions. Car autour d'un axe de symétrie symbolisé par ces diapasons sculptés qui ornent les parties publiques, l'Opéra Bastille est aussi une formidable machine à fabriquer des spectacles, truffée d'informatique et où s'active la population d'une véritable ville dans la ville.

C'est le chef d'orchestre Myung-Whun Chung qui eut la lourde tâche de faire démarrer cette machine. Le public attentif découvrit alors des mises en scène de Bob Wilson ou de Peter Sellars qui ne firent pas toujours l'unanimité en son sein, mais aujourd'hui, en pleine possession de ses impressionnants moyens qui permettent la rotation des spectacles, la scène parisienne offre une grande diversité de productions. Sous la direction de Hugues Gall et de son conseiller musical James Conlon, les saisons alternent rapidement reprises, grand répertoire et créations, à un rythme qui ne laisse guère de répit aux spectateurs.

Opéra Bastille

Le plan de salle est donné à titre indicatif et n'a aucune valeur contractuelle.
La répartition des catégories peut différer en fonction des spectacles et des dates.

Synopsis

Salome

SALOMÉ, LA SENSUALITE AU PARFUM DE SCANDALE


Salome est un opéra en un acte composé par Richard Strauss sur un livret de Hedwig Lachmann d'après la pièce d'Oscar Wilde, elle-même inspirée d'Herodias dans les Trois contes de Flaubert.

 

Cet opéra aux résonances orientales, d'une inventivité et d'une puissance orchestrale rares, fait vibrer dès ses premières notes son caractère sensuel et hautement provocateur qui fit scandale lors de sa première représentation en 1905 au Hofoper de Dresde. La danse des sept voiles, raffinée et puissante, est la partie orchestrale la plus connue et la plus souvent interprétée.


L'HISTOIRE


L'histoire se déroule au début de l'ère chrétienne, la nuit, sur la terrasse du palais où vit la belle et vierge Salome avec son beau-père, le roi Hérode et sa mère, la reine Hérodias. Jean-Baptiste, un prophète que nul ne comprend est enfermé dans une citerne pour avoir diffamé Hérode. La jeune femme convainc les gardes qu'on le fasse sortir et se prend de passion pour lui mais il lui refuse un baiser. A son retour, Hérode demande à Salome de danser pour lui en échange de tout ce qu'elle voudra. La jeune femme accepte et exige comme prix la tête de Jean-Baptiste.


ACTE 1

 

On chante la beauté de la princesse Salomé dont le capitaine de la garde Narraboth est éperdument amoureux. La voix de Jean-Baptiste enfermé dans la citerne retentit soudain. Il prophétise l'arrivée de Jésus mais on le tient pour fou.


ACTE 2


La princesse apparaît sur scène et son attention est attirée par la voix de Jean-Baptiste. Elle comprend qu'il dit des choses terribles au sujet de sa mère qui partage la vie du frère de son mari assassiné. Son nouvel époux et aussi l'assassin. Faisant du charme à Narraboth, la princesse obtient de lui qu'il tire Jean-Baptiste de son cachot.


ACTE 3


Jean-Baptiste apparaît et produit un effet intense à Salomé. Elle demande plusieurs fois à baiser sa bouche mais il refuse. Narraboth, désespéré par cette scène, se tue au pied de celle qu'il aime. Elle ne le remarque même pas tandis que Jean-Baptiste finit par la maudire et retourne à son cachot. SCÈNE 4 : Hérode et Hérodiade entrent en scène. Le roi a des regards concupiscents pour Salomé et lui demande de danser en lui promettant monts et merveilles. Elle finit par consentir à exécuter pour lui une danse érotique, « la danse des sept voiles ». Puis elle réclame la tête de Jean-Baptiste sur un plateau d'argent. On lui apporte la tête coupée et Salomé embrasse enfin la bouche du prophète. Hérode, horrifié, ordonne alors de la tuer.


LES PRINCIPAUX RÔLES 


Hérode Antipas, tétrarque de Judé

Hérodias, femme du tétrarque Salomé, fille d'Hérodias

Jochanaan, le prophète (Jean-Baptiste)

Narraboth, jeune Syrien, capitaine de la garde

Le page d'Hérodias

Cinq juifs Deux nazaréens Deux soldats Un cappadocien Un esclave

Opéra Bastille (c) Christian Leiber

Vous pouvez aussi être interessé par…