À partir de 120 €
×

1 Cliquer sur la date pour voir les prix et réserver

Disponible

2Choisissez la Catégorie et le nombre de places

3Options

Indiquez ci-dessous vos souhaits concernant votre réservation de billets :
(150 char. max)

Emplacement

Nous réservons les meilleures places disponibles dans la catégorie. Les emplacements sont confirmés par e-mail. Places contiguës. Plus d’information

DES QUESTIONS ?

A votre disposition par tel : +33 1 53 59 39 29 - ou par Email) Voir Aide en ligne & Questions

MODE D'OBTENTION DES BILLETS

Vous recevrez par email votre voucher à imprimer et à échanger au théâtre.

Prix

Le prix Music & Opera inclut tous les frais et taxes applicables et ne correspond pas à la valeur faciale du billet.

Retour
Don Giovanni - Mozart

Alexis Kossenko (c) Frédéric Iovino

Mozart Don Giovanni

Le 20 janvier 2025
Théâtre des Champs-Elysées - Paris
Programme

Mozart : Don Giovanni 150 mn

Distribution
  • Les Ambassadeurs ~ La Grande Écurie
  • Chef d'orchestre
    Alexis Kossenko
  • Metteur en scène
    Concert Version
  • Interprètes
    Don Giovanni: Florian Sempey
    Donna Anna: Ana Maria Labin
    Donna Elvira: Marion Lebègue
    Leporello: Edwin Fardini
    Don Ottavio: Léo Vermot-Desroches
    Zerlina: Catherine Trottmann
    Masetto: Louis Morvan
  • Info salle
  • Plan de la salle
  • Synopsis

Théâtre des Champs-Elysées - Paris Location15 Avenue Montaigne - 75008 Paris France

  • Capacité de la salle : 1985

Initialement prévu pour être construit sur la légendaire avenue dont il porte le nom, le Théâtre des Champs-Elysées est en fait situé... avenue Montaigne. C'est en 1913 que les Parisiens purent découvrir cette salle, étonnante synthèse de tradition et de modernité, avec ses balcons qui rappellent le théâtre à l'italienne mais soutenus par du béton armé, et sa décoration à la fois sobre et luxueuse. En fait d'éclectisme, la première saison fut d'ailleurs étonnante. On y donna aussi bien LE BARBIER DE SEVILLE que BORIS GODOUNOV, et puis la création du SACRE DU PRINTEMPS de Stravinski, avec le scandale et les hurlements que l'on sait : Nijinski comptait, en russe et dans les coulisses, pour les danseurs ; Pierre Monteux battait une autre mesure pour les musiciens ; tandis que Stravinski passait de la salle à la scène pour tenter de sauver le spectacle.

Avec de tels événements, le Théâtre des Champs-Elysées s'impose rapidement auprès du public parisien, et Marcel Proust saluera, en Gabriel Astruc, le directeur de la salle « qui a monté BORIS GODOUNOV et, en général, suppléa aux défaillances de l'Opéra Comique et de l'Opéra ».

Après la 1ère Guerre Mondiale, la programmation fait alterner concerts, opéras et ballets, une solide tradition qui dure encore de nos jours. En ce qui concerne les opéras, on notera la récurrence de cycles Mozart, avec la venue en 1924, 1947, 1949 et 1951 de l'Opéra de Vienne, mais aussi une affinité particulière avec Wagner, comme en témoignent la venue en 1929 de la troupe de Bayreuth (avec Lauritz Melchior) qui y donne la TETRALOGIE complète, ou celle de Furtwangler qui dirige LA WALKYRIE en 1937.

Enfin, depuis ce BORIS GODOUNOV qui avait enthousiasmé Marcel Proust, le Théâtre des Champs-Elysées entretient une relation privilégiée avec le répertoire russe. Après Chaliapine, et les Opéras de Belgrade ou Sofia, c'est au tour du Théâtre Kirov de Saint-Pétersbourg de faire actuellement les riches heures de la scène parisienne.

On a pu ainsi redécouvrir récemment des opéras quelque peu oubliés de Rimski-Korsakov, au sein d'une programmation qui mêle habilement les jeunes talents et la grande tradition de l'Orchestre Philharmonique de Vienne, dans une salle entièrement rénovée en 1986 et 1987. Désormais dotée d'une machinerie scénique des plus modernes, elle a retrouvé tout son faste de 1913. 

Le 23 septembre 1987, le Théâtre des Champs-Elysées est entièrement rénové.

Théâtre des Champs-Elysées

Le plan de salle est donné à titre indicatif et n'a aucune valeur contractuelle.
La répartition des catégories peut différer en fonction des spectacles et des dates.

Synopsis

Don Giovanni

Écouter la playlist Music & Opera :

Histoire
Don Giovanni, opéra en deux actes de 1787, évoque la vie dissolue d’un séducteur et son châtiment. L'oeuvre se déroule principalement à Séville. Pour avoir trahi Donna Elvira son épouse, séduit et abandonné Donna Anna et tué son père, mais aussi pour avoir bravé les lois morales, Don Giovanni sera entraîné aux enfers par la statue du Commandeur.

Acte 1
Don Giovanni tente de séduire Donna Anna, se faisant passé pour Don Ottavio, son amant. Alarmé pas les cris, le Commandeur défend l’honneur de sa fille mais se fait tué par le séducteur masqué. Don Ottavio arrivant sur ces entrefaites, jure de venger celle qu’il aime. Ayant rejoint son valet Leporello, Don Giovanni tombe par hasard sur Donna Elvira qui se prétend son épouse et l'accable de reproches pour l'avoir abandonnée. Le vil séducteur s’en débarrasse en s’enfuyant de nouveau. Il s’impose aux noces d’une jeune paysanne Zerlina et de son promis Masetto et tente de séduire la jeune fille innocente. Le premier acte s'achève sur un bal masqué, où se retrouvent le couple de paysans, le séducteur, son valet, mais aussi leurs poursuivants, Donna Elvira, Donna Anna et son fiancé Son Ottavio. Don Giovanni parvient, une fois de plus, à s'échapper.

Acte 2
Le deuxième acte s’ouvre sur une série de quiproquos amoureux car Don Giovanni a convaincu son valet d'échanger ses vêtements avec lui. Trompés par le déguisement, les poursuivants du scélérat s'en prennent à Leporello qui révèle alors sa vraie identité. Donna Elvira avoue qu'elle aime encore son mari et renonce à la vengeance. Enfin libéré, Leporello retrouve son maître dans un cimetière, sur la tombe du Commandeur. Par défi et dérision, Don Giovanni invite la statue du Commandeur à dîner. Au souper, l'invité paraît, mais refuse de prendre place. Il convie à son tour Don Giovanni à souper et lui prend la main, en demandant au séducteur de se repentir. Comme celui-ci refuse, il est entraîné dans les flammes de l'enfer. Donna Anna consent au mariage avec Don Ottavio, le couple de paysan célèbre ses noces, Donna Elvira se retire dans un convent tandis qu'il ne reste à Leporello d'autre alternative que de se trouver un autre maître.

LES ROLES PRINCIPAUX

Don Giovanni, jeune chevalier extrêmement libertin (Baryton)
Le Commandeur (Basse)
Donna Anna, sa fille, dame fiancée à Don Ottavio (Soprano)
Don Ottavio (Ténor)
Donna Elvira, dame de Burgos, abandonnée par Don Giovanni (Soprano)
Leporello, valet de Don Giovanni (Basse)
Zerlina, une paysanne (Soprano)
Masetto, amoureux de Zerline (Basse)

Paris - Théâtre des Champs Elysées - Intérieur

Vous pouvez aussi être interessé par…