À partir de 150 €
×

Complet

1 Cliquer sur la date pour voir les prix et réserver

Complet
Indiquez ci-dessous vos souhaits concernant votre réservation de billets :
(150 char. max)

Emplacement

Nous réservons les meilleures places disponibles dans la catégorie. Les emplacements sont confirmés par e-mail. Places contiguës. Plus d’information

DES QUESTIONS ?

A votre disposition par tel : +33 1 53 59 39 29 - ou par Email) Voir Aide en ligne & Questions

MODE D'OBTENTION DES BILLETS

Vous recevrez par email vos E-billets à imprimer ou à présenter sur votre smartphone.

Prix

Le prix Music & Opera inclut tous les frais et taxes applicables et ne correspond pas à la valeur faciale du billet.

Retour
Turandot - Puccini c

Turandot (c) La Fenice

Puccini Turandot

Du 30 août Au 18 septembre 2024
Teatro La Fenice - Venezia
Programme

Puccini : Turandot 2h30

Chanté en : Italien
Distribution
  • Chef d'orchestre
    Francesco Ivan Ciampa
  • Metteur en scène
    Cecilia Ligorio
  • Interprètes
    Turandot: María José Siri
    Calaf: Fabio Sartori
    Liù: Selene Zanetti
    Timur: Michele Pertusi
Description

La soprano uruguayenne d’origine italienne Maria José Siri, très apprécié dans Verdi et Puccini, est au sommet de son art. Sa voix vigoureuse mais également soyeuse, dotera à l’héroïne — la princesse chinoise cruelle — une humanité attachante. Une autre héroïne, Liu, est incarnée par Selene Zanetti, grande Puccinienne elle aussi.

  • Info salle
  • Plan de la salle
  • Synopsis

Teatro La Fenice - Venezia LocationCampo San Fantin, 1965 - 30124 Venezia Italie

  • Capacité de la salle : 1000

Un écrin au bord du canal, la Fenice est à l’image de sa ville, une salle exceptionnelle. Les dimensions intimes renforcent l’impression de beauté distillée par le décor néo-classique minutieusement reconstruit.

Comme les décors arrivent toujours par bateaux, le nombre de représentations est réduit.

Théâtre résolument emblématique, La Fenice de Venise est l’un des opéras où il faut aller au moins une fois dans sa vie. La rénovation exemplaire a été si soignée qu’elle a effacé la moindre trace du terrible incendie de 1996.

La magie opère comme avant dès que l’on pénètre dans la merveilleuse salle à taille humaine du XVIIIe siècle, délicieusement décorée et entourée de loges dans les ors et les velours. Il faut réserver ses billets pour La Fenice de Venise dès que possible. Dès que l’on franchit les portes, le spectacle commence. Un soin tout particulier est apporté chaque saison à la programmation. Entre respect et modernité, les grandes œuvres (principalement du répertoire italien) sont à l’affiche mais pas seulement.

Le Teatro La Fenice est l’une des plus belles scènes du monde qui doit se vivre avec les artistes et les spectacles d’opéra de concert ou de ballet.

A votre disposition dans le théâtre un bar qui propose de quoi grignoter pendant l'entracte.

Il est possible de visiter le Teatro la Fenice pendant la journée, des visites avec audioguide en français sont disponibles, il n'est pas nécessaire de réserver. Pendant la journée, vous pouvez déjeuner au bar du théâtre, des plats vous sont proposés, vous déjeunerez dans les magnifiques Salles Apollines !

Dans l'histoire de l'opéra, Venise occupe une place particulièrement éminente, puisque c'est dans la Cité des Doges que s'est ouvert, en 1637, le premier théâtre lyrique public et payant. Rompant ainsi avec les spectacles de cour, l'opéra vénitien va conquérir les faveurs de ce nouveau public en présentant des oeuvres qui n'hésitent pas à alterner scènes comiques et tragiques et qui, par dessus tout, mettent en valeur la "prima donna", et, très vite, ce "primo uomo" que sera le castrat. De nombreuses salles ouvriront ensuite à Venise, où triomphent au XVIIème siècle Hàndel et Alessandro Scarlatti.

C'est en 1787 que "La Nobile Società", propriétaire d'un théâtre dont elle venait d'être expulsée, décide de construire une nouvelle salle, dédiée aux plaisirs de l'oeil et de l'oreille du spectateur. Cette élégante maison à deux entrées, l'une sur le canal, l'autre sur une place, subira ensuite quelques transformations notamment après l'incendie de 1836 : mais elle renaîtra alors de ses cendres, comme le Phénix dont elle porte le nom.

Dans la nuit du 29 janvier 1996, pour la deuxième fois de son histoire, le feu ravage le théâtre. L'intérieur est complètement détruit, seules les fondations résistent.
Le théâtre sera alors complètement reconstruit à l’identique et il ré-ouvre le 14 décembre 2003 avec une semaine d’inauguration et de grands concerts. La saison d’opéra se poursuivra dans les deux autres salles et sera accueillie de nouveau dans le théâtre à l'automne 2004 avec La Traviata de Verdi qui fut crée dans ce même théâre.

A tous il semble donc essentiel que se poursuive l'extraordinaire histoire d'une salle qui, non contente d'être une des plus belles d'Italie, a aussi été un lieu d'incessantes créations. De Rossini (TANCREDI, 1813) à Luigi Nono (INTOLLERANZA, 1960), tous les grands compositeurs italiens ont ici donné la primeur de plusieurs de leurs œuvres au public vénitien. Verdi a ainsi créé cinq de ses opéras à Venise : ERNANI, ATTILA, RIGOLETTO, LA TRAVIATA, et SIMON BOCCANEGRA. De plus, depuis l'époque où La Fenice offrait les premières italiennes de RIENZI et du RING de Wagner, la salle vénitienne est aussi devenue une scène de création internationale, celle où, par exemple, trois des plus importants opéras de notre siècle ont vu le jour en quelques années : Le RAKE'S PROGRESS de Stravinski (1951), LE TOUR D'ECROU de Britten (1954), et L'ANGE DE FEU de Prokofiev (1955).

Teatro La Fenice

Le plan de salle est donné à titre indicatif et n'a aucune valeur contractuelle.
La répartition des catégories peut différer en fonction des spectacles et des dates.

Synopsis

Turandot

Découvrez les prochaines dates de l'opéra TURANDOT de Puccini, réservez vos billets dès maintenant pour Turandot.

Écouter la playlist Music & Opera :

Parmi tous les succès de Puccini, Turandot tient une place à part. Le dernier opéra resté inachevé, concentre tout l’art du maître et peut être considéré comme son plus grand chef-d’oeuvre. L’opéra réclame les plus grandes voix pour rendre justice à des airs divinement écrits et aussi connus que le Nessum dorma.

A sa mort en 1924, Puccini laisse inachevé cet opéra inspiré d'un conte chinois de Carlo Gozzi, écrit en 1762. Il s'agit d'une oeuvre de maturité qui témoigne de la maîtrise musicale de son auteur. Puccini mêle avec bonheur les éléments burlesques avec les trois masques (Ping, Pang, Pong), les éléments héroïques, l'intrigue sentimentale (avec Liù, une héroïne typiquement “ puccinienne ”) et une touche d'exotisme. Cette dernière est caractérisée par l'apparition dans l'oeuvre de thèmes musicaux chinois et par l'usage de la gamme pentatonique.
C’est le grand chef d’orchestre Arturo Toscanini qui a choisi le compositeur Franco Alfano pour achever la partition. Pourtant, lors de la création à la Scala de Milan, le 25 avril 1926, le chef pose la baguette à la dernière note écrite par Puccini sans jouer l’ajout d’Alfano. L’opéra sera créé en totalité lors de la deuxième représentation.

HISTOIRE
A Pékin, au palais de l'empereur, en des temps de légende, la princesse Turandot impose à ses prétendants de résoudre trois énigmes. S'ils échouent, ils sont décapités. Le prince Calaf, amoureux de Turandot, tente sa chance avec l'aide de la servante fidèle Liu. Il dissimule son identité et se présente comme un prince inconnu.

Acte 1
L'opéra débute par l'exécution d'un prétendant malheureux, un prince persan. Dans la foule, l'ancien roi de Tartarie, Timour, retrouve miraculeusement le fils qu'il croyait mort, Calaf. Ce dernier est immédiatement séduit par la beauté de la princesse de Chine, qui paraît au balcon. Il décide de se présenter aux épreuves, malgré les mises en garde de l'esclave Liu, qui l'aime en secret.

Acte 2
Ping, Pang et Pong se lamentent sur le sort de la Chine et les caprices de la princesse. Ils émettent le souhait qu'elle trouve enfin le grand amour. La princesse de Chine révèle pourquoi elle soumet ses prétendants à des épreuves inhumaines : des milliers d'années auparavant, son ancêtre Lo-u-Ling a été violée par un roi barbare et elle souhaite venger cet affront. Calaf résout les trois énigmes, mais la princesse veut se dérober à son serment. Généreux, Calaf lui propose à son tour une épreuve : elle doit découvrir son identité avant le lever du soleil.

Acte 3
Tout le palais cherche à découvrir l'identité du prétendant. Timour et Liu sont arrêtés et questionnés. Pour sauver son maître, Liu prétend être la seule à connaître le nom de Calaf. Elle craint de révéler la vérité sous la torture et se suicide. Calaf reproche à la princesse sa cruauté. Elle lui avoue l'avoir aimé depuis le premier moment et il lui révèle son identité. Au matin, la princesse déclare qu'elle a résolu l'énigme : le nom du prince mystérieux est "amour".

LES PERSONNAGES
Turandot, princesse, soprano
Calaf, prince inconnu, ténor
Liu, jeune escaclave,soprano
Timour, père de Calaf, Basse
Ping, chancelier, Baryton
Pang, le pourvoyeur, Ténor
Pong, le cuisinier, Ténor
Altoum, empereur, Ténor

Teatro La Fenice

Vous pouvez aussi être interessé par…