À partir de 125 €
×

1 Cliquer sur la date pour voir les prix et réserver

Disponible

2Choisissez la Catégorie et le nombre de places

Indiquez ci-dessous vos souhaits concernant votre réservation de billets :
(150 char. max)

DES QUESTIONS ?

A votre disposition par tel : +33 1 53 59 39 29 - ou par Email) Voir Aide en ligne & Questions

MODE D'OBTENTION DES BILLETS

Vous recevrez par email vos e-billets à imprimer.

Emplacement

Nous réservons les meilleures places disponibles dans la catégorie. Les emplacements sont confirmés par e-mail. Places contiguës. Plus d’information

Prix

Le prix Music & Opera inclut tous les frais et taxes applicables et ne correspond pas à la valeur faciale du billet.

Assurance annulation

Une assurance annulation vous sera proposée avant le paiement plus d'information

Retour

Carmen (c) The Metropolitan Opera

Bizet Carmen

Du 25 avril Au 25 mai 2024
The Metropolitan Opera - New York, NY
Programme

Bizet : Carmen 170 mn

Distribution
  • Chef d'orchestre
    Diego Matheuz
  • Metteur en scène
    Carrie Cracknell
  • Interprètes
    Carmen: Clémentine Margaine
    Don José: Michael Fabiano
    Escamillo: Ryan Speedo Green
    Micaela: Ailyn Pérez
  • Info salle
  • Plan de la salle
  • Synopsis

The Metropolitan Opera - New York, NY Location Lincoln Center Plaza - NY 10023 New York, NY États-Unis

  • Capacité de la salle : 3800
  • Autre : PRIX : Le MET Opera utilise un système de "Tarifs Dynamiques": les prix des spectacles varient en cours de saison en fonction des ventes. Il est donc possible que les prix aient variés depuis leur mise en ligne, vous en serez informés le plus rapidement possible, vous pourrez décider d'acheter les places au tarif mis à jour ou d'annuler votre commande (votre carte de crédit ne sera pas débitée).

Dès ses origines, qui remontent à 1883, le Metropolitan Opéra de New York a su attirer les voix les plus célèbres de l'époque. On y applaudit Lilli Lehmann qui, après ses débuts triomphaux en 1885, renoncera à ses succès berlinois pour rester au MET et y chanter jusqu'en 1891. Viendront ensuite Nellie Melba et le mythique Caruso qui donnera ici 600 représentations entre 1903 et 1920. A leurs côtés se révèle également une nouvelle génération de chanteurs européens (MartinelH, Gigli...), mais c'est aussi toute une école américaine de chant qui va ici éclore, avec Rosa Ponselle, Lawrence Tibbett ou Géraldine Farrar. Depuis lors, le Metropolitan s'est toujours enorgueilli de présenter de jeunes talents américains, aujourd'hui issus de son Young Artists Development Program.

Le renouvellement du répertoire est une autre constante de l'activité du Metropolitan Opéra. Certes, la première saison de la salle, alors située à l'angle de Broadway et de 39th Street, fut entièrement chantée en italien, tandis que de 1884 à 1891 ce fut la langue allemande qui fut utilisée; mais on y donne dès 1896 le premier PARSIFAL monté en dehors de Bayreuth, qui sera suivi d'un grand nombre de premières américaines. Le MET a aussi été le lieu de 28 créations mondiales, dont deux œuvres de Puccini, LA FANCIULLA DEL WEST en 1910, et le TRIPTYQUE en 1918. Et aujourd'hui, ce sont Philip Glass (THE VOYAGE, en 1992) ou John Harbison (THE GREAT GATSBY, prévu pour la saison 1999-2000) qui composent pour la salle moderne du Lincoln Center inaugurée en 1966.

Cette volonté d'innover se double bien évidemment d'une exigence artistique présente elle aussi dès les origines. Gustav Mahler (1907-1910) ou Arturo Toscanini (1908-1915) en furent les plus célèbres initiateurs, suivis par, entre autres, Monteux, Serafm, Beecham, Walter, Szell, Fritz Busch ou Reiner. Rudolf Bing, directeur de l'institution de 1950 à 1972, en modernisera les conditions de travail et les conceptions dramatiques, tandis que Mitropoulos, Solti, et bien sûr Léonard Bernstein assureront alors de grandes heures au Metropolitan Opéra.

Comme il en a toujours été dans cette maison illustre entre toutes, le nombre exceptionnel de vedettes internationales invitées sur le plateau, les capacités techniques et financières, l'ampleur du répertoire et la qualité des productions demeurent les fondements de la réputation du Metropolitan Opéra de New York.

The Metropolitan Opera

Le plan de salle est donné à titre indicatif et n'a aucune valeur contractuelle.
La répartition des catégories peut différer en fonction des spectacles et des dates.

Synopsis

Carmen

Écouter la playlist Music & Opera : 

Carmen est certainement l’opéra le plus populaire car il regorge d’airs connus fredonnés partout dans le monde. La musique de Bizet, sous une apparente évidence, possède des charmes plus complexes qu’il n’y paraît. De plus, le caractère fouillé de l’héroïne sert le drame à merveille.

L’opéra français de Bizet, créé en 1875, est l'un des plus joué au monde. Il narre le destin tragique d'une jeune bohémienne, belle et rebelle à travers la passion impossible d'un soldat. L’oeuvre majeure a révolutionné l'histoire de l'opéra grâce à la modernité du langage musical. On retient aisément les airs, les duos, les danses et les choeurs qui rythment les ravages de l'amour sous le ciel andalou.

HISTOIRE

L'intrigue se déroule à Séville et dans ses environs, au début du 19ème siècle. Elle raconte l'histoire de la chute de Don José, un brigadier passionnément amoureux de la bohémienne Carmen, cigarière au tempérament de feu. Ayant quitté sa fiancée et son devoir sous le coup de sa passion torride, le jeune homme est délaissé sans états d’âme par la fougueuse Carmen qui lui préfère le toréador Escamillo. Fou de jalousie, Don José poignarde celle qui le rejette, avant de se livrer aux autorités.

Acte 1
Sur la place de Séville, le brigadier Don José, le fiancé de Micaëla, est séduit par Carmen, la brûlante bohémienne qui lui jette une fleur, en chantant une Habanera « L’amour est un oiseau rebelle ». Une bagarre éclate ensuite entre les cigarières et se termine par l'arrestation de la gitane, accusée d'avoir frappé une ouvrière au visage. Prisonnière de Don José, elle lui promet l’amour contre sa libération. Ce dernier accepte et après avoir aidé l’évasion de Carmen, il se retrouve emprisonné.

Acte 2
Sur les tables de la taverne de Lillas Pastia, la bohémienne chante et danse pour distraire les soldats et repousse gentiment les avances d'Escamillo, jeune toréador tombé lui aussi, sous son charme. Elle attend Don José et décide et rejoindre plus tard ses amis contrebandiers, réfugiés dans la montagne. Le jeune amoureux, fraîchement sorti de prison, vient enfin la rejoindre. Tiraillé entre son sens du devoir et son amour, il est contraint de se rallier aux bandits pour rester auprès de celle qu’il aime.

Acte 3
Dans la montagne, Carmen ne cesse d’être tourmentée par la jalousie de Don José. Elle pressent dans les cartes, un funeste destin et sa mort prochaine. De son côté, Micaëla ayant bravé sa peur, réussit à retrouver son ancien promis. Elle doit lui annoncer que sa mère est au plus mal. Don José croise le chemin d’Escamillo, venu retrouver Carmen. Une rixe éclate entre les deux hommes interrompue par Carmen qui congédie l’ancien brigadier.

Acte 4
A Séville, la corrida se prépare. Le superbe toréador Escamillo parade sous les bravos de la belle bohémienne, avant de rentrer dans l'arène, acclamé par la foule. Sous le feu de sa passion dévastatrice Don José intercepte Carmen et la supplie de revenir auprès de lui. Affirmant sa liberté et son amour pour Escamillo, elle lui jette la bague qu'il lui avait offerte. Pris d'un accès de folie, Don José poignarde à mort celle qu’il aime avant de se constituer prisonnier.

PRINCIPAUX ROLES

Carmen : Bohémienne et cigarière (mezzo-soprano)
Don José : Brigadier (ténor)
Micaëla : Jeune navarraise, fiancée de Don José (soprano)
Escamillo : Toréador (baryton ou baryton-basse)

© The Metropolitan Opera

Vous pouvez aussi être interessé par…