À partir de 360 €
×

1 Cliquer sur la date

Alerte Email

2Choisissez la Catégorie et le nombre de places

Indiquez ci-dessous vos souhaits concernant votre réservation de billets :

Besoin d’aide pour réserver ?
MODE D'OBTENTION DES BILLETS

A réception de la confirmation de votre commande avec le détail de vos emplacements, vous recevrez vos e-billets à imprimer par email vous permettant d’accéder directement à la salle.

Emplacement

Dans la catégorie choisie, Music & Opera réserve les meilleures places disponibles au moment de l'achat. Les numéros de siège vous seront précisés par e-mail avec votre confirmation. Seules les places contiguës sont réservées automatiquement. Dans le cas contraire, nous vous contacterons.

Prix

Le prix Music & Opera ne correspond pas à la valeur faciale du billet et inclut tous les frais et taxes applicables.

Assurance annulation

Une assurance annulation vous sera proposée avant le paiement plus d'information

Le Club
Music & Opera

Adhérez au Club pour
bénéficier des prix
Déjà membre du Club,
Connectez-vous à votre compte !
Retour

Anna Netrebko (c) Ruven Afanador

Puccini Tosca

Du 07 décembre Au 22 décembre 2019
Teatro alla Scala - Milano
Programme

Puccini : Tosca

2 h 25 Chanté en : Italien
Distribution
  • Chef d'orchestre
    Riccardo Chailly
  • Metteur en scène
    Davide Livermore
  • Interprètes
    Floria Tosca: Anna Netrebko (Soprano)
    Mario Cavaradossi: Francesco Meli (Tenor)
    Il Barone Scarpia: Luca Salsi
    Il Sagrestano: Alfonso Antoniozzi (Basse)
    Spoletta: Carlo Bosi (Tenor)
    Cesare Angelotti: Vladimir Sazdovski (Basse)
  • Info salle
  • Plan de la salle
  • Synopsis

Teatro alla Scala - Milano Location Via Filodrammatici, 2 - 20121 Milano Italie

  • Capacité de la salle : 2000

L'Histoire du Lieu en quelques mots …

Temple de l’opéra où résonnent encore les notes de Verdi, Toscanini et les voix de Callas et de tant d’autres grands artistes qui ont fait et qui continuent à faire sa légende, la Scala est une merveilleuse salle et un lieu incontournable pour tout amateur de musique classiqueRéservez vos billets !

 

Il aura fallu douze jours, pas un de plus, aux aristocrates milanais pour élaborer les plans d'un nouveau théâtre et les envoyer à l'Impératrice Marie-Thérèse, après l'incendie du Théâtre Ducal. Deux ans plus tard, en 1778, le nouvel opéra est inauguré, sur l'emplacement de l'église Santa Maria alla Scala et le Teatro alla Scala se distingue rapidement par la qualité de ses productions : l'Europe entière vient admirer la richesse des costumes, un choeur à l'effectif imposant, et des chanteurs qui se distinguent par la justesse de leur jeu dramatique.

Le spectacle est aussi dans la salle : on se réunit dans les loges, on échange les dernières nouvelles, on soupe, on joue même aux cartes. La tradition s'est heureusement perdue, mais le public de La Scala sait encore, de nos jours, se manifester bruyamment, qu'il désapprouve quelque trille, ou qu'il consacre définitivement la carrière d'une prima donna.

 

Toutefois, au XIXème siècle, la concurrence du Teatro di San Carlo de Naples qui attire les plus grandes voix de la péninsule, oblige la Scala à se renouveler, mais avec quel panache ! Les noms de Rossini, Bellini et Verdi se lieront pour toujours à celui de la salle milanaise, et l'histoire de la musique italienne, de la musique tout court, est inscrite dans ses murs. C'est ici que sont créés NORMA, LE TURC EN ITALIE, NABUCCO ou FALSTAFF ; c'est ici que triomphent Isabella Colbran ou Maria Malibran.

 

Le règne de Verdi à peine terminé, c'est celui de Toscanini qui commence. Au milieu des orages déclenchés par ses célèbres colères, le chef italien saura constituer un orchestre et une troupe de chanteurs permanents qui imposent de nouveaux critères de qualité pour le monde entier. En ces années-là, on ne chante au MET de New-York qu'à la condition d'avoir été applaudi à la Scala ...

 

La Scala sera détruite en 1943, mais, très vite reconstruite selon les plans d'origine, elle a su garder son âme, grâce à des artistes comme Giulini, Callas, Tebaldi, Karajan ou Visconti, qui ont su, eux aussi, trembler à l'idée de se produire sous le grand lustre en cristal de Murano.

Teatro alla Scala

Synopsis

Tosca

Avec La Bohême et Madama Butterfly, Tosca est l’opéra le plus célèbre de Puccini,

Représentée pour la première fois à Rome en 1900, l'oeuvre n'a cessé depuis lors de connaître les faveurs du public. Le ton héroïque, le cadre historique et l'invention musicale exubérante, avec plus de 60 thèmes originaux, ont largement contribué à son succès.
Les motifs musicaux traversent l'oeuvre à la manière de leitmotiv qui servent à caractériser les personnages et les situations. Avec sa séduction propre, l’oeuvre se révèle être une réussite flamboyante, tout à fait caractéristique de l'écriture musicale de Puccini.

HISTOIRE
L'action se déroule à Rome, en juin 1800. La cité souffre sous la tyrannie d'un régime qui s'appuie sur la police secrète du sinistre Scarpia. Un groupe de rebelles cherche à rétablir la République romaine, instaurée en 1798 par les Français. Le peintre Mario Caravadossi et la cantatrice Floria Tosca sont entraînés malgré eux par les événements tragiques qui les conduiront au drame.

Acte 1
Dans l'église Sant'Andrea della Valle, le peintre Mario Caravadossi achève une toile représentant Marie-Madeleine. Arrive la grande cantatrice Floria Tosca, sa maîtresse. Elle lui fait une scène de jalousie à la vue du tableau, en croyant reconnaître une autre qu’elle. Caravadossi la rassure en lui jurant amour et fidélité. Après son départ, Angelotti, un prisonnier politique en fuite qui s’était réfugié dans l'église, sort de sa cachette et est emmené par le peintre dans la campagne de Rome. Le sacristain annonce la défaite des troupes napoléoniennes à la foule qui se rassemble pour la messe. Le baron Scarpia, amoureux de Floria qui ne cesse de le repousser, attise la jalousie de la cantatrice. Son but ? Se débarrasser de son rival, en le faisant exécuter pour trahison.

 Acte 2
Au Palais Farnèse, le terrible baron Scarpia, attablé, attend que Floria lui cède. Il la confronte à Caravadossi, qui vient d'être arrêté. Le peintre est accusé de trahison et est sommé de révéler la cachette d'Angelotti. Malgré la torture, il ne révèle rien. Floria scelle un marché avec Scarpia. Elle se donnera à lui en échange de la vie de son amant. Scarpia semble accepter le marché et lui promet une exécution factice. Mais au moment où il embrasse la cantatrice le tue en le poignardant puis s'enfuit avec les sauf-conduits.

Acte 3
Au château Saint-Ange, Caravadossi doit être exécuté. Ses dernières pensées vont vers Floria. Cette dernière, pensant que Scarpia a ordonné une exécution factice, rassure son amant. Il devra faire semblant de tomber sous les balles, comme sur la scène d’un théâtre. Mais Caravadossi est réellement fusillé, Scarpia avait donné des ordres contraires. Au même moment, l'assassinat de Scarpia est découvert. Dans un acte désespéré, Floria se jette alors dans le vide, tandis que les troupes françaises arrivent pour libérer Rome.

PRINCIPAUX ROLES
Tosca : Cantatrice (soprano)
Caravadossi : Artiste peintre (ténor)
Scarpia : Chef de la police secrète (baryton)
Angelotti: Ancien Consul de la République, (basse)
Spoletta : Agent de Scarpia, (ténor)
Le sacristain : (basse)

Teatro alla Scala

Vous pouvez aussi être interessé par…

0