À partir de 196 €
×

1 Cliquer sur la date pour voir les prix et réserver

Disponible

2Choisissez la Catégorie et le nombre de places

Indiquez ci-dessous vos souhaits concernant votre réservation de billets :
(150 char. max)

DES QUESTIONS ?

A votre disposition par tel : +33 1 53 59 39 29 - ou par Email) Voir Aide en ligne & Questions

MODE D'OBTENTION DES BILLETS

Vous recevrez par email vos e-billets à imprimer.

Emplacement

Nous réservons les meilleures places disponibles dans la catégorie. Les emplacements sont confirmés par e-mail. Places contiguës. Plus d’information

Prix

Le prix Music & Opera inclut tous les frais et taxes applicables et ne correspond pas à la valeur faciale du billet.

Assurance annulation

Une assurance annulation vous sera proposée avant le paiement plus d'information

Retour

© Emilie Brouchon / OnP

Rossini La Cenerentola

Du 10 septembre Au 09 octobre 2022
Palais Garnier - Paris
Programme

Rossini : La Cenerentola

3h10 avec 1 entracte de 30 min
Distribution
  • Chef d'orchestre
    Diego Matheuz
  • Metteur en scène
    Guillaume Gallienne
  • Interprètes
    Angelina: Gaëlle Arquez
    Don Ramiro: Dmitry Korchak
    Don Magnifico: Carlo Lepore
    Dandini: Vito Priante
    Alidoro: Luca Pisaroni
Description

Sublime d'entrain, de vivacité, d'énergie, deux heures et demie de bonheur où fusent à jet continu les ensembles, duos, trios, quatuors, airs seuls et même quintette, sextuor, septuor, comme un fleuve inlassable...

catégorie premium

Catégorie Premium (valable sur certaines dates) : cette catégorie comprend un accès prioritaire aux meilleures places en Catégorie + (Optima), une coupe de champagne par personne à consommer dans des salons privés et un programme du spectacle par commande.

Le prix comprend une contribution (150 € par billet) au soutien des amis de l'Opéra (AROP).

  • Info salle
  • Plan de la salle
  • Synopsis

Palais Garnier - Paris Location Place de l’Opéra - 75009 Paris France

  • Capacité de la salle : 2054

Surtitrage en français et en anglais

Dans une débauche d’or et de velours, Charles Garnier a fait de l’opéra de Paris, la référence absolue des salles dans le monde. Un lieu sublime où chaque soir, les productions d’opéras et de ballets (avec l’une des meilleurs troupes au monde) prouvent la vivacité d’une institution vieille de plus de 300 ans.

Les mots «Opéra de Paris» désignent plus un concept que la matérialité d'une scène lyrique ! Académie Royale de Musique et de Danse sous le règne de Monsieur de Lully, Académie Impériale selon les péripéties politiques, l'Opéra de Paris a changé plusieurs fois d'appellation et de lieu avant de s'installer au Palais Garnier en 1875. Cet édifice somptueux, dont Charles Gamier a dessiné jusqu'au moindre détail, bouton de porte compris, rassemble des éléments architecturaux assez hétéroclites. Autre particularité, invisible celle-là, de ce bâtiment, il est construit sur un petit lac!

D'aucuns évoquent encore avec passion l'époque de Felia Litvinne (1863-1936), qui pouvait chanter indifféremment dans TANNHAUSER, LA JUIVE ou ALCESTE de Lully ; mais les anciens aiment à se rappeler les troupes réunies par Jacques Rouché, de 1915 à 1945, quand Georges Thill chantait en français et Massenet et Wagner. A partir de 1939, le Grand Opéra du Palais Gamier est regroupé avec l'Opéra Comique de la Salle Favart sous une administration unique : la Réunion des Théâtres Lyriques Nationaux. L'année 1964, quant à elle, restera dans les mémoires pour avoir été celle où le plafond d'origine a été dissimulé sous les vives couleurs de la fresque de Chagall.

Enfin, les moins anciens se souviennent surtout des fastes de l'administration Liebermann qui, en 1973, s'assurait de la collaboration d'un conseiller musical nommé Georg Solti ! En 1989, le futuriste Opéra Bastille sort de terre et la Salle Favart reprend son indépendance. Garnier est alors réservé à la danse, formant avec la Bastille l'Association des Théâtres de l'Opéra de Paris, rebaptisée dès 1994 Opéra National de Paris. Au milieu de ces vicissitudes résolument françaises, on a restauré le Palais Garnier, et depuis mars 1996 on y donne à nouveau des spectacles lyriques. Pour le plus grand bonheur des amateurs d'opéra, la célèbre salle a retrouvé ses splendeurs et une programmation digne de son glorieux passé avec pour 2015-2016 la première saison de Stéphane Lissner.

Palais Garnier

Le plan de salle est donné à titre indicatif et n'a aucune valeur contractuelle.
La répartition des catégories peut différer en fonction des spectacles et des dates.

Synopsis

La Cenerentola

Le conte de Cendrillon revisité est comme un terrain de jeu propice qui permet à Rossini d’exprimer au mieux son talent et sa folie. Un chef-d’œuvre où les metteurs en scène débordent souvent de trouvailles pour traduire l’univers virevoltant du compositeur. L’œuvre est l’une des plus spectaculaires du côté des voix et offre à la mezzo et au ténor des rôles en or.

La Cenerentola est un drama giocosa écrit par un Gioachino Rossini de 25 ans. Il a été joué pour la première fois en janvier 1817, au Teatro Valle de Rome. Le livret, écrit par Jacopo Ferretti, s'inspire de Cendrillon, le conte de Perrault. Mais Ferretti dépouille l'oeuvre des éléments surnaturels, change quelques éléments pour mettre en scène une Cendrillon frêle, martyrisée par sa famille mais qui triomphera grâce à sa grande bonté.
Le rôle d’Angelina, alias la Cenerentola, est écrit pour une voix de contralto colorature capable d’une grande agilité vocale mais il est souvent chanté par les mezzo-soprano. L'oeuvre ne manque pas d'humour grâce aux situations comiques, aux répliques rapides et aux jeux de personnages.

HISTOIRE
La trame de La Cenerentola suit à peu de choses prêt, l'histoire de Cendrillon, le conte de Perrault. Raillée par ses demi-sœurs, la jeune et jolie Angelina crois aimer un jeune valet et se rend au bal. Parée de ses plus beaux atours, elle y retrouve celui qui est en fait le Prince et le fuit après lui avoir remis, non pas une pantoufle de verre mais un bracelet qui lui permettra de la reconnaître un peu plus tard. Les masques tombent, la bonté et l’amour triomphent !

Acte 1
Tout commence dans la maison de Don Magnifico où ses filles Clorinda et Tisbe sont en perpétuelle compétition sur leur beauté. L’autre fille, Angelina vit comme une souillon et est raillée par sa famille.
Le prince Don Ramiro veut trouver une épouse. Il demande à Alidoro, son précepteur, de s'en charger. Ce dernier, travestit en mendiant, arrive chez Don Magnifico où il se fait rejeter. Seule la douce jeune fille lui apporte son assistance. Arrive alors, le Prince, déguisé en valet. Il tombe instantanément sous le charme d’Angelina qui n’est pas insensible. Entre alors en grande pompe Dandini, l’écuyer travesti en Prince. Il fait la cour aux deux sœurs et les convie au bal avant de prendre congé. Angelina supplie son père de l’emmener mais il refuse. Alidoro aidera toutefois la jeune fille à y aller, vêtue comme une princesse et voilée.
Au bal, le prince toujours déguisé se fait vite son opinion sur les vilaines sœurs et tombe une nouvelle fois sous le charme de la jeune inconnue qui arrive alors, et qu’il croit reconnaître.

LES ROLES PRINCIPAUX

Angelina, Cenerentola, Mezzo-Soprano

Don Ramiro, le prince,Ténor

Dandidi, le valet de Don Ramiro,Baryton

Don Magnifico, le père de Cendrillon,Mezzo-soprano

Alidoro, le tuteur de Don Ramiro,Basse

Clorinda, la sœur d'Angelina,Soprano

Tisbe, la sœur d'Angelina, Mezzo-soprano

Palais Garnier © Jean-Pierre Delagarde / OnP

Vous pouvez aussi être interessé par…