À partir de 130 €
×

1 Cliquer sur la date

2Choisissez la Catégorie et le nombre de places

Indiquez ci-dessous vos souhaits concernant votre réservation de billets :
(150 char. max)

Besoin d’aide pour réserver ?
MODE D'OBTENTION DES BILLETS

A réception de la confirmation de votre commande avec le détail de vos emplacements, vous recevrez vos e-billets à imprimer par email vous permettant d’accéder directement à la salle.

Emplacement

Dans la catégorie choisie, music & opera réserve les meilleures places disponibles au moment de l'achat. les numéros de siège vous seront précisés par e-mail avec votre confirmation, sauf en cas de placement libre. seules les places contiguës sont réservées automatiquement. dans le cas contraire, nous vous contacterons.

Prix

Le prix Music & Opera ne correspond pas à la valeur faciale du billet et inclut tous les frais et taxes applicables.

Assurance annulation

Une assurance annulation vous sera proposée avant le paiement plus d'information

Le Club
Music & Opera

Adhérez au Club pour
bénéficier des prix
Déjà membre du Club,
Connectez-vous à votre compte !
Retour

Mozart Die Zauberflöte

Du 17 février Au 22 février 2020
Teatro Real - Madrid
Programme

Mozart : Die Zauberflöte 160 mn

Chanté en : Allemand
Distribution
  • Chef d'orchestre
    Ivor Bolton
  • Metteur en scène
    Barrie Kosky & Suzanne Andrade
  • Interprètes
    Tamino: Paul Appleby
    Pamina: Olga Peretyatko
    Papageno: Andreas Wolf
    Königin der Nacht: Rocío Pérez
    Sarastro: Rafal Siwek
    Papagena: Ruth Rosique
    Monostatos: Mikeldi Atxalandabaso
  • Info salle
  • Plan de la salle
  • Synopsis

Teatro Real - Madrid Location Plaza Isabel II, s/n - 28013 Madrid Espagne

  • Capacité de la salle : 1746

L'Histoire du Lieu en quelques mots …

Le théâtre inauguré en 1850 devient le centre de la vie artistique et sociale de Madrid.

 

Les œuvres les plus représentées sont les opéras de Verdi, Meyerbeer, Bellini, Donizetti, Rossini et plus tard Wagner. L’opéra espagnol est aussi présent avec les œuvres de Ruperto Chapí, Tomás Bretón et Emilio Serrano.

En 1916-1917 les Ballets Russes de Diaghilev sont présentés avec la présence de Nijinsky et Stravinsky.

 

Victime d’une explosion durant la guerre civile, le théâtre reconstruit rouvre ses portes en 1966 comme salle de concert, siège de l’Orchestre et du Chœur National d’Espagne et plus tard siège de l’Orchestre et du Chœur de la RTVE.

En 1977, le théâtre est déclaré Monument National. Mais à partir de 1988, l’Auditorio Nacional accueille les concerts, ce qui entraîne la fermeture du Teatro Real. Il est alors complètement rénové et rouvre en 1997 pour accueillir principalement les opéras et les ballets.

La ré-ouverture du Teatro Real de Madrid en 1997, entièrement reconstruit et doté d’une excellente technologie scénique, a contribué en grande partie à un vrai boom de l’opéra ces dernières années.

 

Tout au long de ses 13 ans de nouvelle vie, le Teatro Real à offert 78 nouvelles productions, dont 20 premières mondiales, et a permis d´exhumer une vingtaine d’œuvres oubliées du répertoire lyrique espagnol, ainsi que de faire connaître au public de Madrid des opéras qui n’avaient jamais auparavant été représentés en Espagne. =

 

Dans la perspective de diversifier sans cesse davantage son public, le Teatro Real a mis en place de nombreuses initiatives, dont les retransmissions de ses opéras sur des écrans placés à l’extérieur du théâtre, ainsi que dans les salles de cinémas, universités, etc.

 

La très récente installation dans le bâtiment du théâtre d’un système audiovisuel de dernière génération, permettant des émissions par satellite dans le monde entier, renforcera les possibilités du Teatro Real d’ouvrir, chaque jour encore plus, ses portes aux publics de tous les continents, surtout à ceux de l’Europe et l’Amérique du Sud, avec lesquels un lien profond nous unit tant historiquement que culturellement.

Teatro Real

Synopsis

Die Zauberflöte

Nombre d’amateurs éclairés ont connu avec l’opéra de Mozart, leurs premières émotions lyriques. Même si la portée maçonnique échappera sans doute au plus grand nombre, le plaisir reste immense à l’écoute des airs de la Reine de la nuit, de Pamina, Tamino ou l’incomparable Papageno.

Fruit de la collaboration entre Mozart et Emanuel Schikaneder pour le livret, La Flûte Enchantée est un opéra majeur qui a été créé dans le théâtre dirigé par Schikaneder lui-même où le public était plus populaire. Le succès a été immédiat et un an plus tard, Die Zauberflöte avait été joué plus de cent fois déjà. Alternant les parties chantées et parlées, l’opéra est typique du singspiel allemand. Aujourd'hui encore, c'est une des oeuvres les plus joués au monde, grâce notamment à la popularité de ses arias dont le célèbre air de la Reine de la Nuit « Der Hölle Rache kocht in meinem Herzen ».

HISTOIRE
LA FLÛTE ENCHANTÉE raconte l'histoire d'amour du prince Tamino et de Pamina, fille de la Reine de la Nuit. Le jeune homme, aidé de Papageno, un oiseleur bavard mais gentiment pleutre, devra délivrer sa belle des griffes de Sarastro, le grand prêtre d'Isis et d'Osiris. Mais les apparences sont trompeuses et les héros devront tous traverser des épreuves initiatiques avant de trouver la vérité.

Acte 1
Le jeune prince Tamino, égaré au cours d'un voyage, se débat avec un serpent géant, avant de tomber évanoui. Il est secouru par les trois mystérieuses dames de la Reine de la Nuit qui disparaissent. A son réveil, Papageno l’oiseleur qui passait par là, s’en attribue le mérite. Les trois dames reviennent et punissent Papageno. Elles donnent à Tamino un portrait de Pamina, la fille de la Reine de la Nuit dont il tombe aussitôt amoureux. La Reine apparaît et demande au jeune prince de sauver sa fille prisonnière du grand prêtre Sarastro. Il reçoit en cadeau une flûte au pouvoir magique et Papageno, un carillon également doté de pouvoirs.
Papageno arrive en premier au château de Sarastro où il retrouve Pamina, en prise avec l’horrible Monostatos. De son côté, Tamino se retrouve devant la porte d’un officiant qui lui apprend que la Reine de la Nuits s’est jouée de lui. Pamina est retenue pour son bien. Les deux amoureux sont bientôt réunis.

Acte 2
Accompagné de Papageno, Tamino doit montrer sa valeur en triomphant de plusieurs épreuves. Pendant ce temps, Pamina voit sa mère apparaître qui lui conjure de tuer Sarastro. Mais ce dernier, avec beaucoup de sagesse, arrive à dissuader et à apaiser la jeune fille.
Une des épreuves commande à Tamino de garder le silence. Pamina heureuse de retrouver celui qu’elle aime est désemparée devant sa réaction et songe même à commettre l’irréparable. Quant à Papageno, trop bavard, il a échoué mais il n’aspire à un bonheur simple. Il cherche sa Papagena qui  apparaît enfin. Tous sont reunis pour passer la dernière épreuve du feu et de l’eau, leur ouvrant les portes du temple de la sagesse. La Reine de la Nuit, ses dames et Monostatos se font engloutir dans les entrailles de la terre. Le chœur final salue la victoire de la lumière sur le monde des ténèbres.

LES PRINCIPAUX RÔLES DE L'OPÉRA

Tamino, prince (ténor)
Papageno, oiseleur (baryton)
La Reine de la nuit, (soprano)
Pamina, sa fille (soprano)
Trois dames, émissaires de la Reine de la Nuit (2 sopranos, 1 contralto)
Sarastro, Grand-Prêtre du Royaume de la Lumière (basse)
Monostatos, son serviteur maure (ténor)
Trois garçons (2 sopranos, 1 alto masculins)
L'Orateur (basse)
Papagena, promise de Papageno (soprano)

Teatro Real
0