Menu Rechercher

Contact et réservation +33(0)1 53 59 39 29 ou contactez-nous en ligne

Le chèque cadeau
Vos billets dans le monde entier
Filtrer par Mois :

Interprètes
Compositeurs

Chefs d'orchestre
Plus

Metteurs en scène

Chorégraphe

0€ - 0€

Consultez le programme de la saison 2018-2019 du Národní divadlo et réservez vos billets dès maintenant.


 

VUE D’ENSEMBLE DE LA SAISON 2018-2019 du NARODNI DIVADLO

 

On ne le dira jamais assez, Prague possède une troupe de chanteur d’opéra digne des plus grandes salles internationales. Les artistes chantent à domicile, toutes les œuvres du répertoire que ce soit les grands opéras classiques de Verdi, Puccini ou Mozart mais aussi les superbes opéras plus rares de Dvořák, Janáček ou Smetana. Les occasions de découvrir la splendide ville tchèque ne manquent pas et un détour par un opéra pour assister à un spectacle est l’un des incontournables du voyage.

 

Prague est une capitale de la musique classique, l’une des rares capitales à posséder trois salles d’importance, le Národní divadlo, le Státní opera et le Stavovské divadlo ou en français : le Théâtre National, l’Opéra d’Etat et le Théâtre des Etats. Cette saison encore le Státní opera est fermé mais tous les spectacles ont lieu dans une autre salle, le Hudební divadlo Karlín (Le Théâtre musical de Karlín) habituellement dévolu aux opérettes. L’on peut réserver ses billets pour n’importe quel des trois opéras de Prague car les voix y sont d’une exceptionnelle qualité.

 

Disons que si l’on cherche le frisson historique, on ira de préférence au Stavovské divadlo où Mozart a joué de son vivant. Si l’on est plutôt grand répertoire, le Hudební divadlo Karlín est idéal. Enfin pour découvrir le répertoire tchèque, il faut se rendre au Národní divadlo.

 

Le Národní divadlo (le Théâtre National) est sans doute la salle la plus chère dans le cœur des pragois. La saison dernière, on y a célébré , on y a célébré le grand compositeur Bedrich Smetana mais c’est véritablement en 2018-2019 que ses opéras sont à l’affiche avec des nouvelles productions de Libuse et de Dalibor. The Bartered Bride, son chef-d’œuvre le plus connu est bien évidemment repris. Les autres figures marquantes comme Dvorák et Janácek sont également à la fête.

 

L’école de musique tchèque a laissé de grandes œuvres comme le superbe Rusalka de Dvorák ou les drames de Janácek (Jenufa) mais aussi d’autres tout aussi fortes et dans des registres différents comme The Cunning Little Vixen et la satirique Excursions of Mr. Broucek de Janácek ou The Devil and Kate de Dvorák, à découvrir.

 

De grands ballets classiques sont à l’affiche également car la compagnie vaut elle aussi que l’on réserve ses billets pour l’opéra à Prague. La Fille mal gardée et The Nutcracker (Casse-Noisette) et surtout Swan Lake (Le Lac des Cygnes) sont des valeurs sûres, tout comme cette soirée dédiée au grand chorégraphe Jirí Kylián ou à George Balanchine. Les grands titres de l’opéra sont bien là, Carmen de Bizet, La Bohème, Madama Butterfly et Tosca de Puccini, Aida, Un ballo in maschera et Macbeth de Verdi mais aussi Lohengrin de Wagner.

 

Il ne faut pas négliger des œuvres moins fréquentées mais tout aussi intéressantes comme Andrea Chénier le grand opéra vériste de Giordano ou le fameux Werther de Massenet, romantique à souhait. Les grands amateurs sont à la fête avec les opéras rarement joués comme cette nouvelle production de Jonny spielt auf de Krenek et L’Amour des trois oranges de Prokofiev l’un des grands chefs-d’œuvre de ce compositeur.

 

Réservez des Concerts, Opéras, Ballets : Národní divadlo

 | 7 Résultats

Informations sur Národní divadlo

Le code vestimentaire recommandé est "soirée décontractée" ( les hommes sont invités à porter des pantalons longs).

 

Avec la renaissance artistique tchèque du XVI ème siècle, le besoin de consacrer une salle à l'opéra national se fait sentir.

Les Tchèques obtiennent tout d'abord, et non sans réticences de l'administration autrichienne, l'autorisation d'ouvrir un théâtre provisoire en 1862. Smetana en prendra la tête mais ce n'est qu'en 1881 qu'un véritable Théâtre National, l'actuel Národní divadlo, verra le jour.

 

Détruit par le feu la même année, il sera inauguré une seconde fois en 1883 par une exécution de LIBUSE, un opéra spécialement composé par Smetana pour l'occasion et qui sera redonné cent ans plus tard pour sa réouverture après restauration.

 

Cette salle dont le répertoire, aujourd'hui encore, est essentiellement tchèque, a bien sûr vu la création d'oeuvres de Dvorak, Janácek et Martinu.

Il propose aujourd'hui des compositeurs nationaux et étrangers avec une interprétation et une mise en scène de grande qualité.

 

Le Národní divadlo est le nom de la compagnie qui réunit maintenant les trois principales salles d’opéra : Národní divadlo (le Théâtre National), Státní opera (l’Opéra d’Etat) et Stavovské divadlo (le Théâtre des Etats). Il n’y a désormais plus de compétition entre les troupes, les chanteurs professionnels forment les rangs comme, par exemple, à la Comédie française de Paris. Il faut dire qu’avec Budapest, le Národní divadlo est l’une des meilleures troupe du monde. Il n’est pas rare que quelques membres fassent carrière sur les grandes scènes internationales prouvant que les voix y sont d’une exceptionnelle qualité. A Prague, on peut entendre chaque saison le répertoire tchèque avec les grandes oeuvres comme Rusalka et les opéras moins connus mais également les grands titres de Verdi, Mozart ou Puccini,..