img

Contact et réservation +33(0)1 53 59 39 29

Le chèque cadeau

Saison 2016-2017 : Wiener Staatsoper (Vienne)

Découvrez la saison 2016-2017 !

 

L’Opéra de Vienne est l’une des institutions incontournables en Autriche et certainement la plus riche salle d’Europe. Le merveilleux directeur Dominique Meyer possède cet art subtil des distributions parfaites. Le niveau d’excellence est toujours maintenu pour accueillir chaque saison les mélomanes du monde entier qui viennent assister à l’une des représentations des 54 opéras et 11 soirées de ballets programmées en 2016-2017. Comme toujours, la saison est marquée par les nouvelles productions lyrique. Après Alcina de Haendel, l’aventure baroque continue avec l’Armide de Gluck confiée à l’exemplaire duo, Ivan Alexandre à la mise en scène et Marc Minkowski qui dirige ses Musiciens du Louvre et une distribution admirable (Gaëlle Arquez, Stanislas de Barbeyrac, …). Falstaff dirigé par Zubin Mehta est incarné par l’incontournable Ambrogio Maestri et Ludovic Tézier et Marie-Nicole Lemieux avec David McVicar à la mise en scène. Autre chef-d’œuvre de Verdi, dans Il Trovatore, l’on trouve les splendides voix d’Anna Netrebko, Roberto Alagna, Ludovic Tézier et Luciana D’Intino et celle non moins accomplie de Nina Stemme dans Parsifal. Enfin, Pelléas et Mélisande est confié à la direction experte d’Alain Altinoglu. En danse, les nouvelles productions du Wiener Staatsballet sont signées Balanchine, Neumeier ou Edwaard Liang et Daniel Proietto. Manuel Legris a concocté une très belle saison avec notamment sa propore chorégraphie du Corsaire et également d’autres chefs-d’œuvre du répertoire classique et néo-classique, Raymonda et Lac des Cygnes de Noureev, La Fille Mal Gardée de Frederick Ashton et Onegin de John Cranko mais également des œuvres signées Christopher Wheeldon, Jerome Robbins, Jirí Kylián, Hans van Manen ou John Neumeier.

 

Verdi est avec Wagner, le compositeur le plus souvent à l’affiche avec 11 productions parmi lesquelles outre Falstaff et Trovatore, un notable Simon Boccanegra avec Dmitri Hvorostovsky, Ramón Vargas et Ildebrando D’Arcangelo. On retrouve à l’affiche d’un alléchant Ring de Wagner le grandiose Bryn Terfel. Autre merveilleux baryton, Matthias Goerne est distribué dans Tristan und Isolde et Salome de Strauss. Elektra est d’ailleurs incarnée par Nina Stemme opposée à Waltraud Meier. Ces quelques noms constituent juste un infime exemple de l’imposante et impressionnante saison. Il faut également citer Ludovic Tézier qui incarne Werther, Juan Diego Flórez le Roméo de Gounod ou encore le merveilleux Jonas Kaufmann à l’affiche de Tosca. Il faut réserver ses places de spectacle dès que possible, vous l’aurez compris !