À partir de 122 €
×

1 Cliquer sur la date pour voir les prix et réserver

Disponible

2Choisissez la Catégorie et le nombre de places

Indiquez ci-dessous vos souhaits concernant votre réservation de billets :
(150 char. max)

DES QUESTIONS ?

A votre disposition par tel : +33 1 53 59 39 29 - ou par Email) Voir Aide en ligne & Questions

MODE D'OBTENTION DES BILLETS

Vous recevrez par email vos e-billets à imprimer.

Emplacement

Nous réservons les meilleures places disponibles dans la catégorie. Les emplacements sont confirmés par e-mail. Places contiguës. Plus d’information

Prix

Le prix Music & Opera inclut tous les frais et taxes applicables et ne correspond pas à la valeur faciale du billet.

Assurance annulation

Une assurance annulation vous sera proposée avant le paiement plus d'information

Retour

Don Giovanni © Charles Duprat

Mozart Don Giovanni

Le 02 juin 2023
The Metropolitan Opera - New York, NY
Programme

Mozart : Don Giovanni 150 mn

Distribution
  • Chef d'orchestre
    Nathalie Stutzmann
  • Metteur en scène
    Ivo van Hove
  • Interprètes
    Don Giovanni: Peter Mattei
    Donna Anna: Federica Lombardi
    Donna Elvira: Ana María Martínez
    Leporello: Adam Plachetka
    Don Ottavio: Ben Bliss
    Zerlina: Andrea Carroll
    Masetto: Alfred Walker
    Il Commendatore: Dmitry Belosselskiy
  • Info salle
  • Plan de la salle
  • Synopsis

The Metropolitan Opera - New York, NY Location Lincoln Center Plaza - NY 10023 New York, NY États-Unis

  • Capacité de la salle : 3800
  • Autre : PRIX : Le MET Opera utilise un système de "Tarifs Dynamiques": les prix des spectacles varient en cours de saison en fonction des ventes. Il est donc possible que les prix aient variés depuis leur mise en ligne, vous en serez informés le plus rapidement possible, vous pourrez décider d'acheter les places au tarif mis à jour ou d'annuler votre commande (votre carte de crédit ne sera pas débitée).

Dès ses origines, qui remontent à 1883, le Metropolitan Opéra de New York a su attirer les voix les plus célèbres de l'époque. On y applaudit Lilli Lehmann qui, après ses débuts triomphaux en 1885, renoncera à ses succès berlinois pour rester au MET et y chanter jusqu'en 1891. Viendront ensuite Nellie Melba et le mythique Caruso qui donnera ici 600 représentations entre 1903 et 1920. A leurs côtés se révèle également une nouvelle génération de chanteurs européens (MartinelH, Gigli...), mais c'est aussi toute une école américaine de chant qui va ici éclore, avec Rosa Ponselle, Lawrence Tibbett ou Géraldine Farrar. Depuis lors, le Metropolitan s'est toujours enorgueilli de présenter de jeunes talents américains, aujourd'hui issus de son Young Artists Development Program.

Le renouvellement du répertoire est une autre constante de l'activité du Metropolitan Opéra. Certes, la première saison de la salle, alors située à l'angle de Broadway et de 39th Street, fut entièrement chantée en italien, tandis que de 1884 à 1891 ce fut la langue allemande qui fut utilisée; mais on y donne dès 1896 le premier PARSIFAL monté en dehors de Bayreuth, qui sera suivi d'un grand nombre de premières américaines. Le MET a aussi été le lieu de 28 créations mondiales, dont deux œuvres de Puccini, LA FANCIULLA DEL WEST en 1910, et le TRIPTYQUE en 1918. Et aujourd'hui, ce sont Philip Glass (THE VOYAGE, en 1992) ou John Harbison (THE GREAT GATSBY, prévu pour la saison 1999-2000) qui composent pour la salle moderne du Lincoln Center inaugurée en 1966.

Cette volonté d'innover se double bien évidemment d'une exigence artistique présente elle aussi dès les origines. Gustav Mahler (1907-1910) ou Arturo Toscanini (1908-1915) en furent les plus célèbres initiateurs, suivis par, entre autres, Monteux, Serafm, Beecham, Walter, Szell, Fritz Busch ou Reiner. Rudolf Bing, directeur de l'institution de 1950 à 1972, en modernisera les conditions de travail et les conceptions dramatiques, tandis que Mitropoulos, Solti, et bien sûr Léonard Bernstein assureront alors de grandes heures au Metropolitan Opéra.

Comme il en a toujours été dans cette maison illustre entre toutes, le nombre exceptionnel de vedettes internationales invitées sur le plateau, les capacités techniques et financières, l'ampleur du répertoire et la qualité des productions demeurent les fondements de la réputation du Metropolitan Opéra de New York.

The Metropolitan Opera

Le plan de salle est donné à titre indicatif et n'a aucune valeur contractuelle.
La répartition des catégories peut différer en fonction des spectacles et des dates.

Synopsis

Don Giovanni

Avec Don Giovanni, personnage hors norme devenu mythe lyrique, Mozart et son librettiste Da Ponte ont atteint les plus hauts sommets de l’art occidental. Plus qu’un chef-d’œuvre, c’est à juste titre que tous les mélomanes s’accordent à le nommer l’opéra des opéras.

Inspirée de la pièce de l'espagnol Tirso de Molina et du Don Juan de Molière, Don Giovanni est l'une des oeuvres les plus abouties de Mozart, mais surtout musicalement des plus riches et des plus complexes.
A travers les thèmes du désir, de la transgression et du châtiment, ce sont les grandes questions de la condition humaine que pose l’opéra, sur un livret de Da Ponte. Mozart développe des pages musicales qui comptent parmi les plus abouties qu'il ait composées. Si les musicologues considèrent parfois cette oeuvre comme "l'opéra des opéras", c'est aussi parce qu'il constitue une transition réussie entre les formes scéniques et musicales anciennes et l'émergence du drame musical moderne.

Histoire
Don Giovanni, opéra en deux actes de 1787, évoque la vie dissolue d’un séducteur et son châtiment. L'oeuvre se déroule principalement à Séville. Pour avoir trahi Donna Elvira son épouse, séduit et abandonné Donna Anna et tué son père, mais aussi pour avoir bravé les lois morales, Don Giovanni sera entraîné aux enfers par la statue du Commandeur.

Acte 1
Don Giovanni tente de séduire Donna Anna, se faisant passé pour Don Ottavio, son amant. Alarmé pas les cris, le Commandeur défend l’honneur de sa fille mais se fait tué par le séducteur masqué. Don Ottavio arrivant sur ces entrefaites, jure de venger celle qu’il aime. Ayant rejoint son valet Leporello, Don Giovanni tombe par hasard sur Donna Elvira qui se prétend son épouse et l'accable de reproches pour l'avoir abandonnée. Le vil séducteur s’en débarrasse en s’enfuyant de nouveau. Il s’impose aux noces d’une jeune paysanne Zerlina et de son promis Masetto et tente de séduire la jeune fille innocente. Le premier acte s'achève sur un bal masqué, où se retrouvent le couple de paysans, le séducteur, son valet, mais aussi leurs poursuivants, Donna Elvira, Donna Anna et son fiancé Son Ottavio. Don Giovanni parvient, une fois de plus, à s'échapper.

Acte 2
Le deuxième acte s’ouvre sur une série de quiproquos amoureux car Don Giovanni a convaincu son valet d'échanger ses vêtements avec lui. Trompés par le déguisement, les poursuivants du scélérat s'en prennent à Leporello qui révèle alors sa vraie identité. Donna Elvira avoue qu'elle aime encore son mari et renonce à la vengeance. Enfin libéré, Leporello retrouve son maître dans un cimetière, sur la tombe du Commandeur. Par défi et dérision, Don Giovanni invite la statue du Commandeur à dîner. Au souper, l'invité paraît, mais refuse de prendre place. Il convie à son tour Don Giovanni à souper et lui prend la main, en demandant au séducteur de se repentir. Comme celui-ci refuse, il est entraîné dans les flammes de l'enfer. Donna Anna consent au mariage avec Don Ottavio, le couple de paysan célèbre ses noces, Donna Elvira se retire dans un convent tandis qu'il ne reste à Leporello d'autre alternative que de se trouver un autre maître.

LES ROLES PRINCIPAUX

Don Giovanni, jeune chevalier extrêmement libertin (Baryton)
Le Commandeur (Basse)
Donna Anna, sa fille, dame fiancée à Don Ottavio (Soprano)
Don Ottavio (Ténor)
Donna Elvira, dame de Burgos, abandonnée par Don Giovanni (Soprano)
Leporello, valet de Don Giovanni (Basse)
Zerlina, une paysanne (Soprano)
Masetto, amoureux de Zerline (Basse)

© The Metropolitan Opera

Vous pouvez aussi être interessé par…