À partir de 178 €
×

1 Cliquer sur la date

Complet

2Choisissez la Catégorie et le nombre de places

Indiquez ci-dessous vos souhaits concernant votre réservation de billets :
(150 char. max)

Besoin d’aide pour réserver ?
MODE D'OBTENTION DES BILLETS

A réception de la confirmation de votre commande avec le détail de vos emplacements, vous recevrez vos e-billets à imprimer par email vous permettant d’accéder directement à la salle.

Emplacement

Dans la catégorie choisie, Music & Opera réserve les meilleures places disponibles au moment de l'achat. Les numéros de siège vous seront précisés par e-mail avec votre confirmation. Seules les places contiguës sont réservées automatiquement. Dans le cas contraire, nous vous contacterons.

Prix

Le prix Music & Opera ne correspond pas à la valeur faciale du billet et inclut tous les frais et taxes applicables.

Assurance annulation

Une assurance annulation vous sera proposée avant le paiement plus d'information

Le Club
Music & Opera

Adhérez au Club pour
bénéficier des prix
Déjà membre du Club,
Connectez-vous à votre compte !
Retour

©2019 The Metropolitan Opera

Wagner Der fliegende Holländer

Le 27 mars 2020
The Metropolitan Opera - New York, NY
Programme

Wagner : Der fliegende Holländer

2 h 30 Chanté en : Allemand
Distribution
  • Chef d'orchestre
    N.N.
  • Metteur en scène
    François Girard
  • Interprètes
    Der Holländer: Bryn Terfel
    Senta: Anja Kampe
    Erik: Sergei Skorokhodov
    Daland: Franz-Josef Selig
    Der Steuermann: David Portillo
    Mary: Mihoko Fujimura
Description

Avec les décors somptueux de John Macfarlane, la nouvelle production de Girard transforme la scène du Met en un tableau riche et stratifié rappelant une vaste peinture à l’huile. La douée soprano allemande Anja Kampe, est la dévouée Senta, dont le néerlandais cherche l’amour désintéressé, avec la basse Franz-Josef Selig pour son père Daland et le ténor Sergey Skorokhodov pour son ancien amant abandonné Erik.


Source @ The Metropolitan Opera

  • Info salle
  • Plan de la salle
  • Synopsis

The Metropolitan Opera - New York, NY Location Lincoln Center Plaza - NY 10023 New York, NY États-Unis

  • Capacité de la salle : 3800
  • Autre : PRIX : Le MET Opera utilise un système de "Tarifs Dynamiques": les prix des spectacles varient en cours de saison en fonction des ventes. Il est donc possible que les prix aient variés depuis leur mise en ligne, vous en serez informés le plus rapidement possible, vous pourrez décider d'acheter les places au tarif mis à jour ou d'annuler votre commande (votre carte de crédit ne sera pas débitée).

L'Histoire du Lieu en quelques mots …

Dès ses origines, qui remontent à 1883, le Metropolitan Opéra de New York a su attirer les voix les plus célèbres de l'époque. On y applaudit Lilli Lehmann qui, après ses débuts triomphaux en 1885, renoncera à ses succès berlinois pour rester au MET et y chanter jusqu'en 1891. Viendront ensuite Nellie Melba et le mythique Caruso qui donnera ici 600 représentations entre 1903 et 1920. A leurs côtés se révèle également une nouvelle génération de chanteurs européens (MartinelH, Gigli...), mais c'est aussi toute une école américaine de chant qui va ici éclore, avec Rosa Ponselle, Lawrence Tibbett ou Géraldine Farrar. Depuis lors, le Metropolitan s'est toujours enorgueilli de présenter de jeunes talents américains, aujourd'hui issus de son Young Artists Development Program.

 

Le renouvellement du répertoire est une autre constante de l'activité du Metropolitan Opéra. Certes, la première saison de la salle, alors située à l'angle de Broadway et de 39th Street, fut entièrement chantée en italien, tandis que de 1884 à 1891 ce fut la langue allemande qui fut utilisée; mais on y donne dès 1896 le premier PARSIFAL monté en dehors de Bayreuth, qui sera suivi d'un grand nombre de premières américaines. Le MET a aussi été le lieu de 28 créations mondiales, dont deux œuvres de Puccini, LA FANCIULLA DEL WEST en 1910, et le TRIPTYQUE en 1918. Et aujourd'hui, ce sont Philip Glass (THE VOYAGE, en 1992) ou John Harbison (THE GREAT GATSBY, prévu pour la saison 1999-2000) qui composent pour la salle moderne du Lincoln Center inaugurée en 1966.

 

Cette volonté d'innover se double bien évidemment d'une exigence artistique présente elle aussi dès les origines. Gustav Mahler (1907-1910) ou Arturo Toscanini (1908-1915) en furent les plus célèbres initiateurs, suivis par, entre autres, Monteux, Serafm, Beecham, Walter, Szell, Fritz Busch ou Reiner. Rudolf Bing, directeur de l'institution de 1950 à 1972, en modernisera les conditions de travail et les conceptions dramatiques, tandis que Mitropoulos, Solti, et bien sûr Léonard Bernstein assureront alors de grandes heures au Metropolitan Opéra.

Comme il en a toujours été dans cette maison illustre entre toutes, le nombre exceptionnel de vedettes internationales invitées sur le plateau, les capacités techniques et financières, l'ampleur du répertoire et la qualité des productions demeurent les fondements de la réputation du Metropolitan Opéra de New York.

The Metropolitan Opera

Synopsis

Der fliegende Holländer

Der fliegende Holländer, premier grand succès de Wagner est une œuvre qui annonce déjà les thèmes chers du génial compositeur dont celui de l’amour impossible. Cette belle fresque emporte grâce à la vivacité de l’écriture orchestrale et vocale des choeurs et des parties solistes. La meilleure porte d’entrée dans l’univers de Wagner, le compositeur flamboyant et incomparable.

Connu comme le Vaisseau Fantôme en français, Der Fliegende Holländer marque la transition entre une tradition lyrique de la première moitié du XIXème siècle et un renouvellement du style, voulu et défendu par Wagner. Avant le révolutionnaire Tristan und Isolde, l’opéra furieux et remarquable marque le premier pas vers l’innovation avec l’introduction du « Leitmotiv » qui marquera à tout jamais, l'art lyrique.

HISTOIRE
La légende du Hollandais volant, le célèbre bateau fantôme, sert de toile de fond pour cette histoire d’amour impossible. Sous le coup d’une malédiction, le Hollandais, capitaine du vaisseau erre sans fin sur les mers, à la recherche de la jeune vierge qui se sacrifiera pour lui et lui permettra d’obtenir enfin, sa rédemption. Déchirée entre l’amour d’Erik et celui du Hollandais, Senta se jettera dans la mer pour rejoindre ce dernier dans la mort.

Acte 1
Tandis que le bateau du marchand Daland s’ancre dans une baie, un vaisseau surgit de nulle part. Son capitaine, le Hollandais, se lamente car maudit pour toujours, il ne trouvera le repos que si une femme l'aime d'un amour véritable. Il rencontre alors Daland à qui il propose des richesses innombrables. Le marchand devra en échange lui donner la main de sa fille, Senta. Les deux hommes se mettent en route vers la jeune fille.

Acte 2
Dans le village, sur le port, les femmes attendent le retour des marins. La jeune Senta, fredonne la complainte triste du Hollandais. Elle se donnerait à lui pour le sauver de son triste sort mais son fiancé, Erik, essaie de la ramener à la raison en lui racontant son rêve. Arrive alors, accompagné du Hollandais, Daland sui s’efface. Resté seul avec Senta, le capitaine lui confesse sa malédiction. La jeune fille décide alors de s’unir à lui, pour toujours.

Acte 3
Les marins fêtent leur retour en chantant mais s’interrompent bien vite, glacés par les chants lugubres venant du vaisseau. Erik tente encore de faire changer d'avis Senta, en lui rappelant ses vœux d'engagement. La jeune fille se met à douter. Le Hollandais croit à une infidélité de la part de sa nouvelle fiancée. Pour ne pas lui faire de tort et pour lui éviter la damnation éternelle, il décide d’appareiller et de partir. Senta se précipite du haut de la falaise offrant ainsi au Hollandais la rédemption et scellant éternellement leur intense union.

LES ROLES PRINCIPAUX

Le Hollandais (baryton)
Daland, Un marchand norvégien (basse)
Senta, sa fille (soprano)
Erik, fiancé de Senta (ténor)

The Metropolitan Opera

Vous pouvez aussi être interessé par…

0