À partir de 114 €
×

1 Cliquer sur la date pour voir les prix et réserver

Disponible

2Choisissez la Catégorie et le nombre de places

Indiquez ci-dessous vos souhaits concernant votre réservation de billets :
(150 char. max)

DES QUESTIONS ?

A votre disposition par tel : +33 1 53 59 39 29 - ou par Email) Voir Aide en ligne & Questions

MODE D'OBTENTION DES BILLETS

Vous recevrez par email vos e-billets à imprimer.

Emplacement

Nous réservons les meilleures places disponibles dans la catégorie. Les emplacements sont confirmés par e-mail. Places contiguës. Plus d’information

Prix

Le prix Music & Opera inclut tous les frais et taxes applicables et ne correspond pas à la valeur faciale du billet.

Assurance annulation

Une assurance annulation vous sera proposée avant le paiement plus d'information

Retour

Puccini Tosca

Du 30 mars Au 15 avril 2023
The Metropolitan Opera - New York, NY
Programme

Puccini : Tosca 125 mn

Distribution
  • Chef d'orchestre
    Domingo Hindoyan
  • Metteur en scène
    David McVicar
  • Interprètes
    Floria Tosca: Liudmyla Monastyrska
    Mario Cavaradossi: Yusif Eyvazov
    Il Barone Scarpia: Zeljko Lucic
    Il Sagrestano: Patrick Carfizzi
  • Info salle
  • Plan de la salle
  • Synopsis

The Metropolitan Opera - New York, NY Location Lincoln Center Plaza - NY 10023 New York, NY États-Unis

  • Capacité de la salle : 3800
  • Autre : PRIX : Le MET Opera utilise un système de "Tarifs Dynamiques": les prix des spectacles varient en cours de saison en fonction des ventes. Il est donc possible que les prix aient variés depuis leur mise en ligne, vous en serez informés le plus rapidement possible, vous pourrez décider d'acheter les places au tarif mis à jour ou d'annuler votre commande (votre carte de crédit ne sera pas débitée).

Dès ses origines, qui remontent à 1883, le Metropolitan Opéra de New York a su attirer les voix les plus célèbres de l'époque. On y applaudit Lilli Lehmann qui, après ses débuts triomphaux en 1885, renoncera à ses succès berlinois pour rester au MET et y chanter jusqu'en 1891. Viendront ensuite Nellie Melba et le mythique Caruso qui donnera ici 600 représentations entre 1903 et 1920. A leurs côtés se révèle également une nouvelle génération de chanteurs européens (MartinelH, Gigli...), mais c'est aussi toute une école américaine de chant qui va ici éclore, avec Rosa Ponselle, Lawrence Tibbett ou Géraldine Farrar. Depuis lors, le Metropolitan s'est toujours enorgueilli de présenter de jeunes talents américains, aujourd'hui issus de son Young Artists Development Program.

Le renouvellement du répertoire est une autre constante de l'activité du Metropolitan Opéra. Certes, la première saison de la salle, alors située à l'angle de Broadway et de 39th Street, fut entièrement chantée en italien, tandis que de 1884 à 1891 ce fut la langue allemande qui fut utilisée; mais on y donne dès 1896 le premier PARSIFAL monté en dehors de Bayreuth, qui sera suivi d'un grand nombre de premières américaines. Le MET a aussi été le lieu de 28 créations mondiales, dont deux œuvres de Puccini, LA FANCIULLA DEL WEST en 1910, et le TRIPTYQUE en 1918. Et aujourd'hui, ce sont Philip Glass (THE VOYAGE, en 1992) ou John Harbison (THE GREAT GATSBY, prévu pour la saison 1999-2000) qui composent pour la salle moderne du Lincoln Center inaugurée en 1966.

Cette volonté d'innover se double bien évidemment d'une exigence artistique présente elle aussi dès les origines. Gustav Mahler (1907-1910) ou Arturo Toscanini (1908-1915) en furent les plus célèbres initiateurs, suivis par, entre autres, Monteux, Serafm, Beecham, Walter, Szell, Fritz Busch ou Reiner. Rudolf Bing, directeur de l'institution de 1950 à 1972, en modernisera les conditions de travail et les conceptions dramatiques, tandis que Mitropoulos, Solti, et bien sûr Léonard Bernstein assureront alors de grandes heures au Metropolitan Opéra.

Comme il en a toujours été dans cette maison illustre entre toutes, le nombre exceptionnel de vedettes internationales invitées sur le plateau, les capacités techniques et financières, l'ampleur du répertoire et la qualité des productions demeurent les fondements de la réputation du Metropolitan Opéra de New York.

The Metropolitan Opera

Le plan de salle est donné à titre indicatif et n'a aucune valeur contractuelle.
La répartition des catégories peut différer en fonction des spectacles et des dates.

Synopsis

Tosca

Avec La Bohême et Madama Butterfly, Tosca est l’opéra le plus célèbre de Puccini,

Représentée pour la première fois à Rome en 1900, l'oeuvre n'a cessé depuis lors de connaître les faveurs du public. Le ton héroïque, le cadre historique et l'invention musicale exubérante, avec plus de 60 thèmes originaux, ont largement contribué à son succès.
Les motifs musicaux traversent l'oeuvre à la manière de leitmotiv qui servent à caractériser les personnages et les situations. Avec sa séduction propre, l’oeuvre se révèle être une réussite flamboyante, tout à fait caractéristique de l'écriture musicale de Puccini.

HISTOIRE
L'action se déroule à Rome, en juin 1800. La cité souffre sous la tyrannie d'un régime qui s'appuie sur la police secrète du sinistre Scarpia. Un groupe de rebelles cherche à rétablir la République romaine, instaurée en 1798 par les Français. Le peintre Mario Caravadossi et la cantatrice Floria Tosca sont entraînés malgré eux par les événements tragiques qui les conduiront au drame.

Acte 1
Dans l'église Sant'Andrea della Valle, le peintre Mario Caravadossi achève une toile représentant Marie-Madeleine. Arrive la grande cantatrice Floria Tosca, sa maîtresse. Elle lui fait une scène de jalousie à la vue du tableau, en croyant reconnaître une autre qu’elle. Caravadossi la rassure en lui jurant amour et fidélité. Après son départ, Angelotti, un prisonnier politique en fuite qui s’était réfugié dans l'église, sort de sa cachette et est emmené par le peintre dans la campagne de Rome. Le sacristain annonce la défaite des troupes napoléoniennes à la foule qui se rassemble pour la messe. Le baron Scarpia, amoureux de Floria qui ne cesse de le repousser, attise la jalousie de la cantatrice. Son but ? Se débarrasser de son rival, en le faisant exécuter pour trahison.

 Acte 2
Au Palais Farnèse, le terrible baron Scarpia, attablé, attend que Floria lui cède. Il la confronte à Caravadossi, qui vient d'être arrêté. Le peintre est accusé de trahison et est sommé de révéler la cachette d'Angelotti. Malgré la torture, il ne révèle rien. Floria scelle un marché avec Scarpia. Elle se donnera à lui en échange de la vie de son amant. Scarpia semble accepter le marché et lui promet une exécution factice. Mais au moment où il embrasse la cantatrice le tue en le poignardant puis s'enfuit avec les sauf-conduits.

Acte 3
Au château Saint-Ange, Caravadossi doit être exécuté. Ses dernières pensées vont vers Floria. Cette dernière, pensant que Scarpia a ordonné une exécution factice, rassure son amant. Il devra faire semblant de tomber sous les balles, comme sur la scène d’un théâtre. Mais Caravadossi est réellement fusillé, Scarpia avait donné des ordres contraires. Au même moment, l'assassinat de Scarpia est découvert. Dans un acte désespéré, Floria se jette alors dans le vide, tandis que les troupes françaises arrivent pour libérer Rome.

PRINCIPAUX ROLES
Tosca : Cantatrice (soprano)
Caravadossi : Artiste peintre (ténor)
Scarpia : Chef de la police secrète (baryton)
Angelotti: Ancien Consul de la République, (basse)
Spoletta : Agent de Scarpia, (ténor)
Le sacristain : (basse)

© The Metropolitan Opera

Vous pouvez aussi être interessé par…