À partir de 130 €
×

1 Cliquer sur la date pour voir les prix et réserver

Complet
Disponible

2Choisissez la Catégorie et le nombre de places

Indiquez ci-dessous vos souhaits concernant votre réservation de billets :
(150 char. max)

Besoin d’aide pour réserver ?
MODE D'OBTENTION DES BILLETS

A réception de la confirmation de votre commande avec le détail de vos emplacements, vous recevrez vos e-billets à imprimer par email vous permettant d’accéder directement à la salle.

Emplacement

Dans la catégorie choisie, music & opera réserve les meilleures places disponibles au moment de l'achat. les numéros de siège vous seront précisés par e-mail avec votre confirmation, sauf en cas de placement libre. seules les places contiguës sont réservées automatiquement. dans le cas contraire, nous vous contacterons.

Prix

Le prix Music & Opera ne correspond pas à la valeur faciale du billet et inclut tous les frais et taxes applicables.

Assurance annulation

Une assurance annulation vous sera proposée avant le paiement plus d'information

Retour

Teatro Real

Wagner Die Walküre

Du 25 février Au 28 février 2020
Teatro Real - Madrid
Programme

Wagner : Die Walküre

4 h 40
Distribution
  • Chef d'orchestre
    Pablo Heras-Casado
  • Metteur en scène
    Robert Carsen
  • Interprètes
    Siegmund: Stuart Skelton
    Sieglinde: Adrianne Pieczonka
    Wotan: Thomas Koniecsny
    Brünnhilde: Ricarda Merbeth
    Hunding: Günther Groissböck
    Fricka: Sarah Connolly
  • Info salle
  • Plan de la salle
  • Synopsis

Teatro Real - Madrid Location Plaza Isabel II, s/n - 28013 Madrid Espagne

  • Capacité de la salle : 1746

L'Histoire du Lieu en quelques mots …

Le théâtre inauguré en 1850 devient le centre de la vie artistique et sociale de Madrid.

 

Les œuvres les plus représentées sont les opéras de Verdi, Meyerbeer, Bellini, Donizetti, Rossini et plus tard Wagner. L’opéra espagnol est aussi présent avec les œuvres de Ruperto Chapí, Tomás Bretón et Emilio Serrano.

En 1916-1917 les Ballets Russes de Diaghilev sont présentés avec la présence de Nijinsky et Stravinsky.

 

Victime d’une explosion durant la guerre civile, le théâtre reconstruit rouvre ses portes en 1966 comme salle de concert, siège de l’Orchestre et du Chœur National d’Espagne et plus tard siège de l’Orchestre et du Chœur de la RTVE.

En 1977, le théâtre est déclaré Monument National. Mais à partir de 1988, l’Auditorio Nacional accueille les concerts, ce qui entraîne la fermeture du Teatro Real. Il est alors complètement rénové et rouvre en 1997 pour accueillir principalement les opéras et les ballets.

La ré-ouverture du Teatro Real de Madrid en 1997, entièrement reconstruit et doté d’une excellente technologie scénique, a contribué en grande partie à un vrai boom de l’opéra ces dernières années.

 

Tout au long de ses 13 ans de nouvelle vie, le Teatro Real à offert 78 nouvelles productions, dont 20 premières mondiales, et a permis d´exhumer une vingtaine d’œuvres oubliées du répertoire lyrique espagnol, ainsi que de faire connaître au public de Madrid des opéras qui n’avaient jamais auparavant été représentés en Espagne. =

 

Dans la perspective de diversifier sans cesse davantage son public, le Teatro Real a mis en place de nombreuses initiatives, dont les retransmissions de ses opéras sur des écrans placés à l’extérieur du théâtre, ainsi que dans les salles de cinémas, universités, etc.

 

La très récente installation dans le bâtiment du théâtre d’un système audiovisuel de dernière génération, permettant des émissions par satellite dans le monde entier, renforcera les possibilités du Teatro Real d’ouvrir, chaque jour encore plus, ses portes aux publics de tous les continents, surtout à ceux de l’Europe et l’Amérique du Sud, avec lesquels un lien profond nous unit tant historiquement que culturellement.

Teatro Real

Le plan de salle est donné à titre indicatif et n'a aucune valeur contractuelle.
La répartition des catégories peut différer en fonction des spectacles et des dates.

Synopsis

Die Walküre

LA WALKYRIE, CHEF D'OEUVRE DE WAGNER

 

Cet opéra est la première des trois journées composant le cycle du Ring des Niebelungen (ou Anneau des Nibelungen) et prend place après le prologue, L'Or du Rhin. Cette oeuvre majeure de Richard Wagner est inspirée de la mythologie germanique et du Nibelungenlied, un poème épique médiéval allemand. La première a eu lieu en 1870 à Munich. Dans l'ensemble de la Tétralogie, comme dans la Walkyrie, des thèmes musicaux récurrents caractérisent les personnages et les situations. Ces leitmotive confèrent leur unité thématique et musicale au cycle des Nibelungen.

 

L'HISTOIRE

 

Les Walkyries sont des vierges guerrières, filles de Wotan, père des dieux. L'intrigue de l'opéra met aussi en scène deux demi-dieux jumeaux, Siegmund et Sieglinde, que va lier un amour incestueux. L'oeuvre explore le jeu complexe des sentiments, de la faute et du châtiment, dans la plus pure tradition romantique. Le destin des personnages s'inscrit dans le cadre fabuleux de la mythologie germanique.

 

Acte 1

 

 Wotan charge son fils Siegmund de récupérer l'anneau magique que détient le dragon Fafner. L'enjeu est d'importance, puisque s'il tombait dans de mauvaises mains, cet anneau, convoité par les Nibelungen, pourrait causer la chute des dieux. Au cours de sa quête, le héros trouve refuge chez Sieglinde, dont il tombe amoureux sans savoir qu'elle est sa soeur. Il s'empare de l'épée magique Nothung pour affronter le mari de Sieglinde. Hunding, le mari de Sieglinde, est endormi par un puissant somnifère.

 

Acte 2

 

Les deux amants s'enfuient, poursuivis par Hunding. Fricka, déesse gardienne du mariage, exige de Wotan qu'il punisse l'inceste. La Walkyrie Brunnhilde, émue par l'amour de Siegmund et Sieglinde, les protège. Siegmund affronte Hunding, mais au moment où il va l'emporter, Wotan brise son épée et le foudroie. Brunnhilde emporte Sieglinde sur son cheval.

 

Acte 3

 

Brunnhilde retrouve ses soeurs, les Walkyries, pour leur demander leur aide. Sieglinde, cachée par Brunnhilde dans la grotte du dragon Fafner, donne naissance à Siegfried. La Walkyrie est traduite devant la justice de son père, qui la prive de son immortalité et la plonge dans un profond sommeil, dont seul pourra la tirer l'homme qu'elle devra épouser. Wotan entoure la couche de sa fille d'un cercle de feu : de cette manière, seul un héros digne d'elle parviendra à la réveiller. Assister à une représentation

 

LES ROLES PRINCIPAUX

 

Siegmund : héros, frère jumeau de Sieglinde et fils de Wotan

Sieglinde : frère jumeaude Siegmund

Hunding : mari de Sieglinde

Wotan : père des dieux

Brunnhilde : fille de Wotan

Fricka : déesse gardienne du mariage

Gerhilde, Ortlinde, Waltraute : autres filles de Wotan

Teatro Real
0