À partir de 65 €
×

1 Cliquer sur la date pour voir les prix et réserver

Disponible

2Choisissez la Catégorie et le nombre de places

Indiquez ci-dessous vos souhaits concernant votre réservation de billets :
(150 char. max)

Besoin d’aide pour réserver ?
MODE D'OBTENTION DES BILLETS

A réception de la confirmation de votre commande avec le détail de vos emplacements, vous recevrez un voucher par email à échanger au guichet du théâtre pour retirer vos billets définitifs.

Emplacement

Dans la catégorie choisie, music & opera réserve les meilleures places disponibles au moment de l'achat. les numéros de siège vous seront précisés par e-mail avec votre confirmation, sauf en cas de placement libre. seules les places contiguës sont réservées automatiquement. dans le cas contraire, nous vous contacterons.

Prix

Le prix Music & Opera ne correspond pas à la valeur faciale du billet et inclut tous les frais et taxes applicables.

Assurance annulation

Une assurance annulation vous sera proposée avant le paiement plus d'information

Retour

Jader Bignamini © Teatro Massimo

Puccini Manon Lescaut

Du 15 octobre Au 24 octobre 2020
Teatro Massimo - Palermo
Programme

Puccini : Manon Lescaut

Distribution
  • Chef d'orchestre
    Jader Bignamini
  • Metteur en scène
    Pier Francesco Maestrini
  • Interprètes
    Manon Lescaut: María José Siri
    Manon Lescaut: N.N.
    Il Cavaliere Renato des Grieux: N.N.
    Il Cavaliere Renato des Grieux: Yusif Eyvazov
    Lescaut: Alessio Arduini
    Lescaut: N.N.
  • Info salle
  • Plan de la salle
  • Synopsis

Teatro Massimo - Palermo Location Piazza Verdi - 90138 Palermo Italie

L'Histoire du Lieu en quelques mots …

Non, malgré le nom que porte l'établissement lyrique sicilien, le fameux Teatro Massimo n'a toujours pas rouvert ses portes. Depuis sa fermeture en 1974, les spectacles sont donc donnés au Politeama Garibaldi, et aussi dans un grand nombres d'autres lieux de l'île : ainsi l'Opéra de Palerme est-il devenu un extraordinaire propagateur de l'art lyrique au sein de la population sicilienne.

 

Il est vrai que l'histoire de la construction du Teatro Massimo est à peu près aussi compliquée que celle de sa réouverture. Dès la fin du XVIIIème siècle, le marquis Domenico Caracciolo avait regretté que Palerme ne dispose pas d'un théâtre lyrique à la mesure de la ville natale d'Alessandro Scarlatti, l'homme qui a composé plus de cent opéras. On avait bien bâti le Teatro Carolino en 1801, mais celui-ci, trop exigu et rapidement vieilli, ne conviendra jamais aux mises en scènes de plus en plus fastueuses du siècle romantique. En 1844, le répertoire se limitait encore à Cimarosa, Mayr, Rossini, Donizetti et Bellini. Le "Carolino" sera d'ailleurs rebaptisé du nom de ce dernier compositeur. Tandis que le "Bellini", donc, n'en finit pas d'être démodé, on attendra 1851 pour évoquer la construction d'un nouveau bâtiment, 1860 pour que l'autorisation paraisse au journal officiel de Sicile, et 1864 pour lancer un concours d'architecture. C'est le projet de Giovanni Battista Filippo Basile qui est retenu : à la mort de l'architecte, en 1891, l'Opéra n'est toujours pas terminé! Il avait fallu exproprier des ecclésiastiques, résoudre des problèmes techniques, envisager de changer de projet, et entre-temps, on avait même construit le Politeama qui sert aujourd'hui aux représentations. Bref, ce n'est qu'en 1897 que le "Massimo" ouvre ses portes...

 

On y entendra alors un jeune ténor peu connu, Enrico Caruso, et puis les Gigli, Stabile et autres Gino Bechi qui font l'orgueil de l'école de chant italienne. Mais c'est après la Seconde Guerre Mondiale que le Teatro Massimo connaît ses plus grandes heures de gloire : le jeune Giulini, Klemperer ou Scherchen viennent y diriger, Callas y chante Brunnhilde et Norma, Sutherland s'y révèle dans Lucia, et l'on y joue aussi Szymanowski, Honegger, Dallapiccola et Stravinsky...

Teatro Massimo

Le plan de salle est donné à titre indicatif et n'a aucune valeur contractuelle.
La répartition des catégories peut différer en fonction des spectacles et des dates.

Synopsis

Manon Lescaut

LA BOHEME : LA QUINTESSENCE DE L'OPERA ROMANTIQUE

 

Fort du succès de son précédent opéra "Manon Lescaut", Giacomo Puccini poursuit sa collaboration avec Giuseppe Giacosa et adapte pour l'opéra un roman d'Henri Murger, intitulé "Scènes de la vie de bohème".

Sur le thème intemporel de l'amour impossible, Puccini décrit la créativité et l'insouciance du milieu artistique parisien, la dureté des conditions de vie de la classe ouvrière et l'insatisfaction constante de la bourgeoisie. Il oppose également la capacité de profiter des joies simples de la vie et la dureté des temps. Émouvant, déchirant mais aussi scintillant et pétillant, La Bohème connut un succès croissant et durable, même si sa création le 1er février 1896 laissa le public partagé.


Vous pourrez réserver [url=http://www.music-opera.com/site_fr/default.asp]null[/url] vos billets pour une représentation de cet opéra.

 

L'histoire

 

Lorsque la petite cousette Mimi rencontre le poète Rodolpho dans les sous-pentes misérables du Quartier Latin où il vit avec ses amis étudiants et artistes, c'est le coup de foudre immédiat. Pourtant, la jalousie de Rodolpho et la maladie de Mimi rendent leur vie de bohème et leur amour insupportables. Séparés, ils ne se retrouveront qu'au moment tragique de la mort de Mimi.

 

Tableau 1

 

Durant la nuit de Noël, Marcello et ses amis laissent le poète Rodolpho seul dans sa chambre pour terminer son travail. Arrive alors Mimi, sa voisine, ouvrière parisienne venue lui demander une chandelle. De cette rencontre naît un véritable coup de foudre. Les deux amants partent alors retrouver leurs amis au café Momus.

 

Tableau 2

 

Dans la chaleur et l'ambiance festive du café Momus, Rodolpho présente Mimi à ses amis. Le groupe est interrompu par l'arrivée de l'ancienne maîtresse de Marcello, Musetta, toujours amoureuse de lui mais en ménage avec un riche bourgeois. Grâce à une ruse, le groupe parvient à se débarrasser de lui et les deux amants se réconcilient.

 

Tableau 3

 

Les deux couples entretiennent des relations tumultueuses mais si Musette et Marcello tirent toujours de leurs disputes une joie de vivre et une énergie insatiables, la jalousie constante de Rodolpho étouffe Mimi. Par ailleurs, la phtisie et les conditions de vie difficiles affaiblissent considérablement la jeune fille. Pour qu'elle puisse se soigner, Rodolpho décide de mettre fin au printemps à leur vie de bohème. Le couple formé par Marcello et Musetta ne résiste pas non plus à ces tensions.

 

Tableau 4

 

Quelques mois après, les deux jeunes gens regrettent leurs amours passées. Musetta surgit alors et leur annonce que Mimi est mourante. Même s'ils vendent leurs derniers biens pour payer le médecin, cela ne suffit pas à sauver Mimi qui s'éteint dans les bras de Rodolpho en lui avouant son amour.


Les rôles principaux

 

Mimi, jeune ouvrière parisienne,soprano

Rodolfo, poète, ténor

Musetta, chanteuse,soprano

Marcello, peintre, baryton

Alcindoro, conseiller d'état,basse

Schaunard, musicien, baryton

Teatro Massimo

Vous pouvez aussi être interessé par…