À partir de 137 €
×

1 Cliquer sur la date

Disponible

2Choisissez la Catégorie et le nombre de places

Indiquez ci-dessous vos souhaits concernant votre réservation de billets :
(150 char. max)

Besoin d’aide pour réserver ?
MODE D'OBTENTION DES BILLETS

A réception de la confirmation de votre commande avec le détail de vos emplacements, vous recevrez un voucher par email à échanger au guichet du théâtre pour retirer vos billets définitifs.

Emplacement

Dans la catégorie choisie, Music & Opera réserve les meilleures places disponibles au moment de l'achat. Les numéros de siège vous seront précisés par e-mail avec votre confirmation. Seules les places contiguës sont réservées automatiquement. Dans le cas contraire, nous vous contacterons.

Prix

Le prix Music & Opera ne correspond pas à la valeur faciale du billet et inclut tous les frais et taxes applicables.

Assurance annulation

Une assurance annulation vous sera proposée avant le paiement plus d'information

Le Club
Music & Opera

Adhérez au Club pour
bénéficier des prix
Déjà membre du Club,
Connectez-vous à votre compte !
Retour

©2019 Teatro la Fenice

Händel Rinaldo

Du 19 juin Au 03 juillet 2020
Teatro La Fenice - Venezia
Programme

Händel : Rinaldo

Distribution
  • Chef d'orchestre
    Andrea Marcon
  • Metteur en scène
    Pier Luigi Pizzi
  • Interprètes
    Rinaldo: Teresa Iervolino
    Almirena: N.N.
    Armida: Carmela Remigio
    Goffredo: Leonardo Cortellazzi
    Argante: Andrea Patucelli
Description

Après avoir composé deux opéras italiens pour Hambourg, deux oratorios italiens pour Rome et un troisième opéra italien pour Venise, George Frideric Handel s'installe en Angleterre en 1710 pour composer son premier opéra italien pour Londres. Produit au Queen's Theatre à Haymarket le 24 février 1711, Rinaldo aurait certainement été un énorme succès si le librettiste et imprésario Aaron Hill n'avait pas négligé de payer les artisans, obligeant ainsi le Lord Chamberlain à révoquer sa licence de théâtre neuf jours après. la première. Mais Rinaldo a ouvert la voie au succès rapide de Handel et de l'opéra italien à Londres.

L'œuvre a été relancée en 1712, puis à nouveau en 1717 et à nouveau en 1731.
Le livret de Hill est basé sur le poème épique de Tasso sur la première croisade Gerusalamme liberata, mais avec un nouveau complot et une nouvelle vedette féminine pour donner l’appel de l’histoire à un public londonien de l’époque. La musique de Haendel est en partie un pastiche tiré de nombre de ses œuvres dramatiques antérieures et en partie une œuvre récemment composée composée d’airs profondément expressifs et de récitatifs ornés d’une écriture extravagante de trompette et de bois. Ensemble, le livret de Hill et la musique de Haendel forment un opéra puissant et plongent aux sonorités fortes et sympathiques dans Rinaldo et Almirenda, ainsi qu’une partition superbement cohérente et convaincante.

Source © Teatro La Fenice

  • Info salle
  • Plan de la salle
  • Synopsis

Teatro La Fenice - Venezia Location Campo San Fantin, 1965 - 30124 Venezia Italie

  • Capacité de la salle : 1000

L'Histoire du Lieu en quelques mots …

Un écrin au bord du canal, la Fenice est à l’image de sa ville, une salle exceptionnelle. Les dimensions intimes renforcent l’impression de beauté distillée par le décor néo-classique minutieusement reconstruit.

Comme les décors arrivent toujours par bateaux, le nombre de représentations est réduit.

 

A votre disposition dans le théâtre un bar qui propose de quoi grignoter pendant l'entracte.

Il est possible de visiter le Teatro la Fenice pendant la journée, des visites avec audioguide en français sont disponibles, il n'est pas nécessaire de réserver. Pendant la journée, vous pouvez déjeuner au bar du théâtre, des plats vous sont proposés, vous déjeunerez dans les magnifiques Salles Apollines !

 

Dans l'histoire de l'opéra, Venise occupe une place particulièrement éminente, puisque c'est dans la Cité des Doges que s'est ouvert, en 1637, le premier théâtre lyrique public et payant. Rompant ainsi avec les spectacles de cour, l'opéra vénitien va conquérir les faveurs de ce nouveau public en présentant des oeuvres qui n'hésitent pas à alterner scènes comiques et tragiques et qui, par dessus tout, mettent en valeur la "prima donna", et, très vite, ce "primo uomo" que sera le castrat. De nombreuses salles ouvriront ensuite à Venise, où triomphent au XVIIème siècle Hàndel et Alessandro Scarlatti.

 

C'est en 1787 que "La Nobile Società", propriétaire d'un théâtre dont elle venait d'être expulsée, décide de construire une nouvelle salle, dédiée aux plaisirs de l'oeil et de l'oreille du spectateur. Cette élégante maison à deux entrées, l'une sur le canal, l'autre sur une place, subira ensuite quelques transformations notamment après l'incendie de 1836 : mais elle renaîtra alors de ses cendres, comme le Phénix dont elle porte le nom.

Dans la nuit du 29 janvier 1996, pour la deuxième fois de son histoire, le feu ravage le théâtre. L'intérieur est complètement détruit, seules les fondations résistent.


Le théâtre sera alors complètement reconstruit à l’identique et il ré-ouvre le 14 décembre 2003 avec une semaine d’inauguration et de grands concerts. La saison d’opéra se poursuivra dans les deux autres salles et sera accueillie de nouveau dans le théâtre à l'automne 2004 avec La Traviata de Verdi qui fut crée dans ce même théâre.

 

A tous il semble donc essentiel que se poursuive l'extraordinaire histoire d'une salle qui, non contente d'être une des plus belles d'Italie, a aussi été un lieu d'incessantes créations. De Rossini (TANCREDI, 1813) à Luigi Nono (INTOLLERANZA, 1960), tous les grands compositeurs italiens ont ici donné la primeur de plusieurs de leurs œuvres au public vénitien. Verdi a ainsi créé cinq de ses opéras à Venise : ERNANI, ATTILA, RIGOLETTO, LA TRAVIATA, et SIMON BOCCANEGRA. De plus, depuis l'époque où La Fenice offrait les premières italiennes de RIENZI et du RING de Wagner, la salle vénitienne est aussi devenue une scène de création internationale, celle où, par exemple, trois des plus importants opéras de notre siècle ont vu le jour en quelques années : Le RAKE'S PROGRESS de Stravinski (1951), LE TOUR D'ECROU de Britten (1954), et L'ANGE DE FEU de Prokofiev (1955).

 

Teatro La Fenice

Synopsis

Rinaldo

RINALDO, PASSION, MAGIE ET CROISADES

Georg Friedrich Händel a composé cet opéra, le premier écrit en italien et créé en Angleterre, en seulement deux semaines. Il s'est inspiré pour la trame dramatique du poème épique la Jérusalem délivrée, écrit par Le Tasse en 1581 et a repris pour l'écriture musicale, plusieurs airs choisis dans ses propres œuvres, voire dans celles d'autres compositeurs italiens.

Créé le 24 février 1711 au Queen's Theatre de Londres, cet opera seria connut très vite un vif succès : on y voyait des machineries élaborées, des monstres, des envols d'oiseaux, un vrai spectacle ! Et le succès a perduré, grâce notamment aux arias éblouissantes, comme le célèbre "Lascia ch'io pianga" d'Almirena qui témoignent de la virtuosité du compositeur. Au fil des siècles, la distribution des voix a toutefois dû être modifiée, plusieurs rôles étant, au départ, chantés par des castrats.

L'HISTOIRE

Fin du XIe siècle : le chef des Croisés assiège Jérusalem. Il a promis la main de sa fille Almirena à Rinaldo, vaillant héros chrétien, si celui-ci conquiert la ville. Armida, magicienne et amante du roi de Jérusalem, Argante, enlève la jeune fille pour aider son amant. Les jeunes gens finiront toutefois par se retrouver grâce à l'aide d'un mage.

Acte 1

Après avoir promis sa fille à son courageux héros, Goffredo, chef de la Croisade reçoit Argante, roi de Jérusalem et accepte de lui octroyer la trêve de trois jours qu'il lui réclame. Argante espère que cette trêve permettra à son amante, Armida, une magicienne, de détourner le jeune Chrétien de sa mission. Alors qu'Almirena et son amoureux échangent des serments, Armida use de ses pouvoirs surnaturels et enlève la jeune fille. Eustazio, frère de Goffredo, propose de recourir à l'aide d'un mage chrétien pour la retrouver.

Acte 2

Sur le rivage, une femme, prétendument envoyée par Almirena, invite Rinaldo à embarquer sur son navire afin de le conduire à sa fiancée. Il embarque, malgré les mises en garde de ses compagnons.
Emprisonnée, Almirena réclame sa liberté pendant qu'Argante lui déclare son amour. Quand arrive le jeune héros, Armida l'accueille sous les traits d'Almirena. Argante, croyant parler à Almirena, lui promet la liberté. Armida, furieuse, reprend son vrai visage et crie sa colère à Argante.

Acte 3

Goffredo et Eustazio trouvent le mage. Munis de baguettes magiques, ils peuvent atteindre le palais d'Armida, défendu par des monstres. Almirena, qu'Armida s'apprête à tuer, est sauvée in extremis par son fiancé. Armida disparaît, enlevée par des esprits. On la retrouve prête à affronter les Chrétiens aux côtés d'Argante. La présence de leur héros permet aux Croisés d'obtenir la victoire. Argante et Armida, emprisonnés, sont graciés et se convertissent au christianisme. Rinaldo peut épouser Almirena.

LES PRINCIPAUX RÔLES

Goffredo,capitaine général de l'armée chrétienne (contralto)
Rinaldo, héros de l'armée chrétienne (soprano)
Almirena, fille de Goffredo (soprano)
Argante,roi de Jerusalem (basse)
Armida, magicienne, reine de Damas (soprano)
Eustazio, frère de Goffredo (basse)

Teatro La Fenice

Vous pouvez aussi être interessé par…

0