À partir de 53 €
×

Complet

1 Cliquer sur la date pour voir les prix et réserver

Complet
Indiquez ci-dessous vos souhaits concernant votre réservation de billets :
(150 char. max)

Besoin d’aide pour réserver ?
MODE D'OBTENTION DES BILLETS

Vous recevrez par email votre voucher à imprimer et à échanger au théâtre.

Emplacement

Dans la catégorie choisie, music & opera réserve les meilleures places disponibles au moment de l'achat. les numéros de siège vous seront précisés par e-mail avec votre confirmation, sauf en cas de placement libre. seules les places contiguës sont réservées automatiquement. dans le cas contraire, nous vous contacterons.

Prix

Le prix Music & Opera ne correspond pas à la valeur faciale du billet et inclut tous les frais et taxes applicables.

Assurance annulation

Une assurance annulation vous sera proposée avant le paiement plus d'information

Retour

Teatro Comunale

Puccini La Bohème

Du 12 décembre Au 22 décembre 2020
Teatro Comunale - Bologna
Programme

Puccini : La Bohème 120 mn

Distribution
  • Chef d'orchestre
    Francesco Ivan Ciampa
  • Metteur en scène
    Graham Vick
  • Interprètes
    Mimi: Benedetta Torre
    Rodolfo: Rame Lahaj
    Marcello: Andrea Vincenzo Bonsignore
    Musetta: Valentina Teresa Mastrangelo
    Colline: Alessio Cacciamani
    Schaunard: Paolo Ingrasciotta
  • Info salle
  • Plan de la salle
  • Synopsis

Teatro Comunale - Bologna Location Largo Respighi, 1 - 40126 Bologna Italie

Pour une salle qui a largement plus de trois siècles d'existence, l'histoire du Teatro Comunale de Bologne est étrangement sereine. Ici pas d'incendies, ni de guerres ou de révolutions politiques ou artistiques qui aient troublé la pérennité du bâtiment construit entre 1756 et 1763 par Antonio Galli Bibiena. Depuis son inauguration, où l'on donna II TRIONFO DI CLELIA de Gluck, jusqu'à nos jours, les heureux spectateurs qui se sont répartis sur ses mille sièges ont tout simplement assisté à quelques unes des plus brillantes représentations de l'histoire de l'opéra et ont entendu tout ce qui compte dans le monde de l'art lyrique : Rossini est venu y monter notamment TANCREDI, L'ITALIENNE A ALGER, LA CENERENTOLA, LA GAZZA LADRA et LE BARBIER DE SEVILLE et Mercadante y a créé sa MARIA STUARDA REGINA DI SCOZIA ; plus tard Verdi devait y donner la première de la version italienne de DON CARLO en 1867, et Boito celle de la version définitive de son MEFISTOFELE en 1875. Pour sa plus grande gloire, le Teatro Comunale ne s'est d'ailleurs pas contenté de faire entendre les chanteurs les plus célèbres de la péninsule, puisqu'il a également été le premier théâtre italien à monter un opéra de Wagner, en l'occurrence LOHENGRIN, dès 1871. L'année suivante on y donne TANNHAUSER, et avant la fin du siècle LE VAISSEAU FANTOME et TRISTAN ET ISOLDE. Pour cette raison, Bologne est connue encore de nos jours comme un des rares centres wagnériens d'Italie.

Au XXème siècle, de ces mêmes mille sièges, on aura pu écouter l'orchestre placé sous la direction de Toscanini, Furtwàngler, Karajan, Abbado ou Sinopoli, sans oublier bien sûr Riccardo Chailly qui a quitté son poste de chef permanent à Bologne pour rejoindre le Concertgebouw d'Amsterdam. Quant à la scène elle aura vu se produire Schipa, Gigli, Di Stefano, Christoff, Renata Tebaldi, Del Monaco, Pavarotti, Mirella Freni, Marilyn Home, Christa Ludwig, dune Anderson, Ghiaurov ou Raina Kabaivanska, pour ne citer que quelques sommités.

Ajoutons que l'institution bolognaise participe à un grand nombre d'opérations pédagogiques pour les enfants, mais aussi pour les anciens, à travers l'Emilie-Romagne, et que, non contente d'accueillir les spectacles lyriques qui ont fait sa réputation, elle propose aussi une saison symphonique avec l'orchestre du Teatro Comunale, et une saison de musique de chambre qui est devenue au fil des années le rendez-vous des plus célèbres solistes et ensembles du monde. Une histoire sereine donc, mais une histoire heureuse...

Teatro Comunale

Le plan de salle est donné à titre indicatif et n'a aucune valeur contractuelle.
La répartition des catégories peut différer en fonction des spectacles et des dates.

Synopsis

La Bohème

Impossible de rester insensible devant la tragique histoire de Mimi. Puccini a écrit avec la Bohème son opéra le plus déchirant, sur une musique poignante et sublime. Un chef d’œuvre et une très belle entrée en matière pour le néophyte en quête d’émotions.
Fort du succès de son précédent opéra "Manon Lescaut", Giacomo Puccini poursuit sa collaboration avec Giuseppe Giacosa et adapte pour l'opéra, un roman d'Henri Murger, intitulé "Scènes de la vie de bohème". Sur le thème intemporel de l'amour impossible, Puccini décrit la créativité et l'insouciance du milieu artistique parisien, la dureté des conditions de vie de la classe ouvrière et l'insatisfaction constante de la bourgeoisie. Il oppose également la capacité de profiter des joies simples de la vie et la dureté des temps. Emouvant, déchirant mais aussi scintillant et pétillant, La Bohème connut un succès croissant et durable, même si sa création le 1er février 1896, laissa le public partagé.

Histoire
Lorsque la petite cousette Mimi rencontre le poète Rodolpho dans les soupentes misérables du Quartier Latin où il vit avec ses amis étudiants et artistes, c'est le coup de foudre immédiat. Pourtant, la maladie de Mimi et le manque d’argent rendent leur vie de bohème et leur amour impossibles. Séparés, ils ne se retrouveront qu'au moment tragique de la mort de Mimi, emportée par la tuberculose.

Acte 1
Durant la nuit de Noël, Marcello et ses amis laissent le poète Rodolpho seul dans sa chambre pour terminer son travail. Arrive alors Mimi, sa voisine, ouvrière parisienne venue lui demander une chandelle. De cette rencontre naît un véritable coup de foudre. Les deux amants partent alors retrouver leurs amis au café Momus.

Acte 2
Dans la chaleur et l'ambiance festive du café Momus, Rodolpho présente Mimi à ses amis. Le groupe est interrompu par l'arrivée de l'ancienne maîtresse de Marcello, Musetta, toujours amoureuse de lui mais en ménage avec un riche bourgeois. Grâce à une ruse, le groupe parvient à se débarrasser de lui et les deux amants se réconcilient.

Acte 3
Les deux couples entretiennent des relations tumultueuses mais si Musette et Marcello tirent toujours de leurs disputes, une joie de vivre et une énergie insatiables, la jalousie feinte de Rodolpho étouffe Mimi. Par ailleurs, la phtisie et les conditions de vie difficiles affaiblissent considérablement la jeune fille. Pour qu'elle puisse se soigner, Rodolpho a décidé de mettre fin au printemps à leur vie de bohème espérant que Mimi se rapproche d’un protecteur. Le couple formé par Marcello et Musetta ne résiste pas non plus à ces tensions.

Acte 4
Quelques mois après, les deux jeunes gens regrettent leurs amours passés. Musetta surgit alors et leur annonce que Mimi est mourante. Même s'ils vendent leurs derniers biens pour payer le médecin, cela ne suffit pas à sauver Mimi qui s'éteint dans les bras de Rodolpho en lui avouant son amour.

LES ROLES PRINCIPAUX
Mimì, couturière (soprano)
Rodolfo, poète (ténor)
Marcello, peintre (baryton)
Musetta, chanteuse (soprano)
Colline, philosophe (basse)
Schaunard, musicien (baryton)

Teatro Comunale

Vous pouvez aussi être interessé par…