×

Réservation sur demande à [email protected]
Précisez la ville, la date et le nombre de billets souhaités

1 Cliquer sur la date pour voir les prix et réserver

Sur demande

2Choisissez la Catégorie et le nombre de places

Indiquez ci-dessous vos souhaits concernant votre réservation de billets :
(150 char. max)

DES QUESTIONS ?

A votre disposition par tel : +33 1 53 59 39 29 - ou par Email) Voir Aide en ligne & Questions

MODE D'OBTENTION DES BILLETS

Vous recevrez par email vos e-billets à imprimer.

Emplacement

Nous réservons les meilleures places disponibles dans la catégorie. Les emplacements sont confirmés par e-mail. Places contiguës. Plus d’information

Prix

Le prix Music & Opera inclut tous les frais et taxes applicables et ne correspond pas à la valeur faciale du billet.

Assurance annulation

Une assurance annulation vous sera proposée avant le paiement plus d'information

Retour

Valery Gergiev (c) Joachim Ladefoged

Tchaikovsky The Queen of Spades

Du 08 mars Au 15 mars 2022
Teatro alla Scala - Milano
Programme

Tchaikovsky : The Queen of Spades

Distribution
  • Chef d'orchestre
    Valery Gergiev
  • Metteur en scène
    Matthias Hartmann
  • Interprètes
    Herman: Najmiddin Mavlyanov
    Liza: Elena Guseva
    Countess: Olga Borodina
    Prince Yeletsky: Alexey Markov
    Pauline: Elena Maximova
    Count Tomsky: Roman Burdenko
RÉSERVATION SUR DEMANDE

Assistez à ce spectacle dans le cadre d'un voyage
Découvrez notre séléction de séjours à Milan !

  • Info salle
  • Plan de la salle
  • Synopsis

Teatro alla Scala - Milano Location Via Filodrammatici, 2 - 20121 Milano Italie

  • Capacité de la salle : 2000

Temple de l’opéra où résonnent encore les notes de Verdi, Toscanini et les voix de Callas et de tant d’autres grands artistes qui ont fait et qui continuent à faire sa légende, la Scala est une merveilleuse salle et un lieu incontournable pour tout amateur de musique classiqueRéservez vos billets !

Il aura fallu douze jours, pas un de plus, aux aristocrates milanais pour élaborer les plans d'un nouveau théâtre et les envoyer à l'Impératrice Marie-Thérèse, après l'incendie du Théâtre Ducal. Deux ans plus tard, en 1778, le nouvel opéra est inauguré, sur l'emplacement de l'église Santa Maria alla Scala et le Teatro alla Scala se distingue rapidement par la qualité de ses productions : l'Europe entière vient admirer la richesse des costumes, un choeur à l'effectif imposant, et des chanteurs qui se distinguent par la justesse de leur jeu dramatique.

Le spectacle est aussi dans la salle : on se réunit dans les loges, on échange les dernières nouvelles, on soupe, on joue même aux cartes. La tradition s'est heureusement perdue, mais le public de La Scala sait encore, de nos jours, se manifester bruyamment, qu'il désapprouve quelque trille, ou qu'il consacre définitivement la carrière d'une prima donna.

Toutefois, au XIXème siècle, la concurrence du Teatro di San Carlo de Naples qui attire les plus grandes voix de la péninsule, oblige la Scala à se renouveler, mais avec quel panache ! Les noms de Rossini, Bellini et Verdi se lieront pour toujours à celui de la salle milanaise, et l'histoire de la musique italienne, de la musique tout court, est inscrite dans ses murs. C'est ici que sont créés NORMA, LE TURC EN ITALIE, NABUCCO ou FALSTAFF ; c'est ici que triomphent Isabella Colbran ou Maria Malibran.

Le règne de Verdi à peine terminé, c'est celui de Toscanini qui commence. Au milieu des orages déclenchés par ses célèbres colères, le chef italien saura constituer un orchestre et une troupe de chanteurs permanents qui imposent de nouveaux critères de qualité pour le monde entier. En ces années-là, on ne chante au MET de New-York qu'à la condition d'avoir été applaudi à la Scala ...

La Scala sera détruite en 1943, mais, très vite reconstruite selon les plans d'origine, elle a su garder son âme, grâce à des artistes comme Giulini, Callas, Tebaldi, Karajan ou Visconti, qui ont su, eux aussi, trembler à l'idée de se produire sous le grand lustre en cristal de Murano.

Teatro alla Scala

Le plan de salle est donné à titre indicatif et n'a aucune valeur contractuelle.
La répartition des catégories peut différer en fonction des spectacles et des dates.

Synopsis

The Queen of Spades

PIKOVAYA DAMA, UNE DES ŒUVRES LES PLUS SÉDUISANTES DE TCHAÏKOVSKI

 

Peut-être plus connu sous le nom de la Dame de Pique, l'opéra de Tchaïkovski, composé en 1890 offre une plongée passionnante dans le monde des contes russes. Le livret de l'opéra, écrit par le frère du compositeur, est lui-même inspiré d'une nouvelle du grand écrivain russe Pouchkine. Comme l'ensemble de l'œuvre musicale de Tchaïkovski, Pikovaya Dama est un mélange étonnant d'influences occidentales et de traditions russes mais c'est également la création la plus sombre et mélancolique du compositeur. Cet opéra enchantera les passionnés et les connaisseurs mais saura également charmer les néophytes.

 

L'HISTOIRE

 

L'action se déroule dans la ville de Saint-Pétersbourg durant le Siècle des Lumières. L'opéra met en scène le personnage d'Hermann, persuadé que la richesse lui permettra d'épouser la belle Lisa. Pour atteindre son but, il ira jusqu'au meurtre et, hanté par les remords, sombrera dans la folie du jeu.

 

Acte 1 

 

Hermann rencontre Lisa, la femme dont il est épris mais elle est promise à un autre. Elle est accompagnée de sa grand-mère, la Comtesse, qui connaîtrait le secret des Trois Cartes, une astuce magique imparable pour gagner aux cartes mais qu'elle garde jalousement secrète.

 

Acte 2

 

Après un bal, Hermann s'apprête à rejoindre Lisa mais doit, pour cela, traverser les appartements de la Comtesse. Il espère que celle-ci lui confiera le secret qui lui apportera la richesse et l'amour de Lisa. Mais, en voyant l'arme du jeune homme, le vieille femme meurt de peur sans révéler son secret, sous les yeux de Lisa qui ordonne à son prétendant de quitter sa demeure.

 

Acte 3 

 

Alors que Lisa consent à lui pardonner son crime involontaire, Hermann est de plus en plus obsédé par le jeu et par la mort qu'il a provoquée. Il repousse la jeune femme et se rend dans un casino où, hanté par les fantômes, il sombre dans une spirale délirante qui ne se soldera que par sa mort.

 

 LES PRINCIPAUX RÔLES

 

Hermann, jeune officier de l'armée russe, fasciné par l'univers du jeu. Amoureux de Lisa, il devient obsédé par l'idée de faire fortune en jouant aux cartes pour pouvoir l'épouser.

Lisa, jeune femme fortunée dont Hermann est amoureux. Promise au prince Yeletski, Lisa développe cependant, elle aussi, des sentiments amoureux pour Hermann, malgré sa pauvreté.

La comtesse, surnommée la Vénus de Moscou, qui a élevé sa petite-fille, Lisa, et veille sur elle. Elle est connue pour sa chance au jeu, qui serait due à une combinaison magique, dite des Trois Cartes, que lui aurait révélé le mystérieux Comte Saint-Germain en échange d'un rendez-vous.

Prince Yeletski, aristocrate fortuné à qui Lisa est promise

Pauline, jeune femme amie de Lisa. Joueuse d'épinette, elle apparaît notamment dans une scène de chant durant l'acte 1.

Teatro alla Scala

Vous pouvez aussi être interessé par…