À partir de 302 €
×

1 Cliquer sur la date

Alerte Email
Pas en vente

2Choisissez la Catégorie et le nombre de places

Indiquez ci-dessous vos souhaits concernant votre réservation de billets :
(150 char. max)

Besoin d’aide pour réserver ?
MODE D'OBTENTION DES BILLETS

A réception de la confirmation de votre commande avec le détail de vos emplacements, vous recevrez vos e-billets à imprimer par email vous permettant d’accéder directement à la salle.

Emplacement

Dans la catégorie choisie, music & opera réserve les meilleures places disponibles au moment de l'achat. les numéros de siège vous seront précisés par e-mail avec votre confirmation, sauf en cas de placement libre. seules les places contiguës sont réservées automatiquement. dans le cas contraire, nous vous contacterons.

Prix

Le prix Music & Opera ne correspond pas à la valeur faciale du billet et inclut tous les frais et taxes applicables.

Assurance annulation

Une assurance annulation vous sera proposée avant le paiement plus d'information

Le Club
Music & Opera

Adhérez au Club pour
bénéficier des prix
Déjà membre du Club,
Connectez-vous à votre compte !
Retour

Debussy Pelléas et Mélisande

Du 04 avril Au 24 avril 2020
Teatro alla Scala - Milano
Programme

Debussy : Pelléas et Mélisande

2 h 50
Distribution
  • Chef d'orchestre
    Daniele Gatti
  • Metteur en scène
    Matthias Hartmann
  • Interprètes
    Pelléas: Bernard Richter
    Mélisande: Patricia Petibon
    Golaud: Markus Werba
    Geneviève: Sylvie Brunet-Grupposo
    Arkel: Nicolas Testé
  • Info salle
  • Plan de la salle
  • Synopsis

Teatro alla Scala - Milano Location Via Filodrammatici, 2 - 20121 Milano Italie

  • Capacité de la salle : 2000

L'Histoire du Lieu en quelques mots …

Temple de l’opéra où résonnent encore les notes de Verdi, Toscanini et les voix de Callas et de tant d’autres grands artistes qui ont fait et qui continuent à faire sa légende, la Scala est une merveilleuse salle et un lieu incontournable pour tout amateur de musique classiqueRéservez vos billets !

Il aura fallu douze jours, pas un de plus, aux aristocrates milanais pour élaborer les plans d'un nouveau théâtre et les envoyer à l'Impératrice Marie-Thérèse, après l'incendie du Théâtre Ducal. Deux ans plus tard, en 1778, le nouvel opéra est inauguré, sur l'emplacement de l'église Santa Maria alla Scala et le Teatro alla Scala se distingue rapidement par la qualité de ses productions : l'Europe entière vient admirer la richesse des costumes, un choeur à l'effectif imposant, et des chanteurs qui se distinguent par la justesse de leur jeu dramatique.

Le spectacle est aussi dans la salle : on se réunit dans les loges, on échange les dernières nouvelles, on soupe, on joue même aux cartes. La tradition s'est heureusement perdue, mais le public de La Scala sait encore, de nos jours, se manifester bruyamment, qu'il désapprouve quelque trille, ou qu'il consacre définitivement la carrière d'une prima donna.

Toutefois, au XIXème siècle, la concurrence du Teatro di San Carlo de Naples qui attire les plus grandes voix de la péninsule, oblige la Scala à se renouveler, mais avec quel panache ! Les noms de Rossini, Bellini et Verdi se lieront pour toujours à celui de la salle milanaise, et l'histoire de la musique italienne, de la musique tout court, est inscrite dans ses murs. C'est ici que sont créés NORMA, LE TURC EN ITALIE, NABUCCO ou FALSTAFF ; c'est ici que triomphent Isabella Colbran ou Maria Malibran.

Le règne de Verdi à peine terminé, c'est celui de Toscanini qui commence. Au milieu des orages déclenchés par ses célèbres colères, le chef italien saura constituer un orchestre et une troupe de chanteurs permanents qui imposent de nouveaux critères de qualité pour le monde entier. En ces années-là, on ne chante au MET de New-York qu'à la condition d'avoir été applaudi à la Scala ...

La Scala sera détruite en 1943, mais, très vite reconstruite selon les plans d'origine, elle a su garder son âme, grâce à des artistes comme Giulini, Callas, Tebaldi, Karajan ou Visconti, qui ont su, eux aussi, trembler à l'idée de se produire sous le grand lustre en cristal de Murano.

Teatro alla Scala

Le plan de salle est donné à titre indicatif et n'a aucune valeur contractuelle.
La répartition des catégories peut différer en fonction des spectacles et des dates.

Synopsis

Pelléas et Mélisande

PELLEAS ET MELISANDE, LA PARFAITE INCARNATION DU DRAME LYRIQUE

Pelléas et Mélisande est un opéra composé par Claude Debussy sur un livret de Maurice Maeterlinck. Joué pour la première fois à Paris en 1902, il présente une adaptation moderne de l'histoire de Tristan et Yseult, mettant en scène les amours impossibles de deux jeunes gens voués à une passion impossible. C'est l'un des opéras les plus connus de Debussy, comme en témoigne la reproduction sur les anciens billets de vingt francs d'un portrait du compositeur avec, en arrière-plan, des éléments du décor de ce spectacle.

L'HISTOIRE

Alors qu'il traverse une forêt, Golaud rencontre une jeune femme égarée, la belle et timide Mélisande. Il l'épouse et la ramène avec lui dans son château où elle fait la connaissance de sa mère mais également de son demi-frère Pelléas. Les deux jeunes gens tombent amoureux l'un de l'autre mais ne se l'avouent pas. Golaud, fou de jalousie, charge son fils d'un premier mariage d'espionner les deux jeunes gens puis, dans un accès de colère, assassine son frère, ce qui cause également la mort de son épouse désespérée.

Acte 1

Le premier acte décrit la rencontre de Golaud et de Mélisande dans une forêt, l'arrivée de la jeune femme au château et sa rencontre avec Geneviève, la mère de son époux, et Pelléas.

Acte 2

Mélisande perd son alliance dans une fontaine du château. Au même moment, son époux fait une chute de cheval et doit être alité. Réalisant que son épouse a perdu sa bague, il est furieux et lui ordonne d'aller la chercher. La jeune femme prétend alors qu'elle l'a perdue au bord de la mer dans une grotte, pour pouvoir fuir l'ambiance oppressante du château avec Pelléas.

Acte 3

Un soir, Golaud surprend Pellas au balcon de Mélisande, caressant les longs cheveux que la jeune femme est en train de peigner. Il lui demande de s'éloigner de son épouse et charge Yniold, son jeune fils issu d'une première union, de le surveiller.

Acte 4

Pelléas et Mélisande s'avouent leurs sentiments mutuels et échangent un baiser sans savoir qu'ils sont observés par Golaud, ivre de colère. Il tue alors son frère et poursuit sa femme qui tente de s'enfuir.

Acte 5

Mélisande donne naissance à une petite fille. Alors que Golaud la presse de questions sur sa fidélité et tente de lui faire avouer sa faute, elle meurt de douleur pour rejoindre Pelléas. Golaud reste seul, hanté par les remords et par les doutes sur la paternité de l'enfant.

LES RÔLES PRINCIPAUX

Mélisande, soprano, jeune épouse de Golaud, éprise de Pelléas
Pelléas, baryton, petit-fils d'Arkel
Geneviève, contralto, mère de Golaud et de Pelléas
Golaud, baryton, demi frère de Pelléas et époux de Mélisande
Yniold, soprano, fils de Golaud, issu d'un premier mariage, chargé d'espionner le couple d'amoureux

Teatro alla Scala

Vous pouvez aussi être interessé par…

0