À partir de 72 €
×

1 Cliquer sur la date pour voir les prix et réserver

Alerte Email

2Choisissez la Catégorie et le nombre de places

Indiquez ci-dessous vos souhaits concernant votre réservation de billets :
(150 char. max)

Besoin d’aide pour réserver ?
MODE D'OBTENTION DES BILLETS

A réception de la confirmation de votre commande avec le détail de vos emplacements, vous recevrez un voucher par email à échanger au guichet du théâtre pour retirer vos billets définitifs.

Emplacement

Dans la catégorie choisie, music & opera réserve les meilleures places disponibles au moment de l'achat. les numéros de siège vous seront précisés par e-mail avec votre confirmation, sauf en cas de placement libre. seules les places contiguës sont réservées automatiquement. dans le cas contraire, nous vous contacterons.

Prix

Le prix Music & Opera ne correspond pas à la valeur faciale du billet et inclut tous les frais et taxes applicables.

Assurance annulation

Une assurance annulation vous sera proposée avant le paiement plus d'information

Retour

Tosca © Hermann und Clärchen Baus

Puccini Tosca

Du 26 février Au 02 mars 2021
Staatsoper Unter den Linden - Berlin
Programme

Puccini : Tosca 125 mn

Chanté en : Italien
Distribution
  • Staatskapelle Berlin
  • Chef d'orchestre
    Massimo Zanetti
  • Metteur en scène
    Alvis Hermanis
  • Interprètes
    Floria Tosca: Angel Blue
    Mario Cavaradossi: Brian Jagde
    Il Barone Scarpia: Lucio Gallo
    Il Sagrestano: Frederic Jost
    Spoletta: Florian Hoffmann
    Cesare Angelotti: Grigory Shkarupa
  • Info salle
  • Plan de la salle
  • Synopsis

Staatsoper Unter den Linden - Berlin Location Unter den Linden 7 - 10117 Berlin Allemagne

L'Histoire du Lieu en quelques mots …

Lorsqu'en 1742, l'opéra situé sur la Lindenallee est inauguré, Frédéric II entend en faire le symbole culturel de sa capitale idéale, situé au centre du « Forum Fridericianum ». Ce « palais enchanté », selon les propres mots du despote éclairé, est effectivement devenu un des rares vestiges de l'ancienne ville encore visible aujourd'hui, concentrant en lui une grande partie de l'héritage de la culture musicale allemande : l'orchestre rattaché à l'opéra, la Staatskapelle de Berlin, avait été fondé en 1570, et dans la liste de ses chefs permanents, on trouve les noms de Meyerbeer, Mendelssohn, Richard Strauss, Furtwangler, Klemperer ou Karajan !

Durant le XIXème siècle, l'opéra de Berlin reste un opéra de cour, où l'on crée le FREISCHÜTZ de Weber, mais les activités de la Staatskapelle de Berlin se développent sous la responsabilité de Spontini, qui fut le premier nommé "Preußischer Generalmusikdirektor". C'est dire la responsabilité de la formation berlinoise dans la vie musicale allemande de l'époque, qui ira croissante après la création, en 1842, des SINFONIE-SOIREEN ouvertes au public par souscriptions.

En 1919, l'Opéra Royal devient Opéra d'État, et prend activement part à la folle activité créatrice de l'Allemagne des années vingt : Erich Kleiber y présente au monde le WOZZECK de Berg, et dans ce temple de l'art lyrique résonnent les harmonies d'inspiration populaire d'un Kurt Weill, avant que le nazisme ne mette fin à cette intense période de créativité. Pendant la guerre, Karajan saura y forger sa réputation, sous les bombes qui détruisent le bâtiment, partiellement en 1941, et définitivement en 1945.

De par sa situation géographique, le Staatsoper deviendra en 1949 l'Opéra de Berlin-Est. En 1955, l'administration de la RDA réinstallera la troupe dans l'illustre salle rebâtie selon les plans d'origine, où se produiront les Peter Schreier et autres Theo Adam qui ont su faire vivre une véritable école de chant est-allemande.

Avec la réunification, l'institution est profondément réorganisée, sous l'impulsion notamment de Daniel Barenboim qui prend le titre de Directeur Général de la Musique en 1992. Fier de son impressionnante histoire, l'actuel Opéra Unter den Linden n'hésite plus à se souvenir de ses origines baroques, et l'on y ressuscite plus qu'ailleurs les opéras antérieurs à ceux de Mozart, comme ce CLEOPATRA E CESARE de Graun qui avait ouvert la première saison de 1742. Mais on y passe aussi des commandes à Pierre Boulez, tout en défendant évidemment le répertoire traditionnel, dans lequel Wagner tient une large place. A juxtaposer ainsi la tradition et l'innovation, il se présente désormais comme une des institutions les plus représentatives du nouveau dynamisme berlinois. 

Staatsoper Unter den Linden

Le plan de salle est donné à titre indicatif et n'a aucune valeur contractuelle.
La répartition des catégories peut différer en fonction des spectacles et des dates.

Synopsis

Tosca

Avec La Bohême et Madama Butterfly, Tosca est l’opéra le plus célèbre de Puccini,

Représentée pour la première fois à Rome en 1900, l'oeuvre n'a cessé depuis lors de connaître les faveurs du public. Le ton héroïque, le cadre historique et l'invention musicale exubérante, avec plus de 60 thèmes originaux, ont largement contribué à son succès.
Les motifs musicaux traversent l'oeuvre à la manière de leitmotiv qui servent à caractériser les personnages et les situations. Avec sa séduction propre, l’oeuvre se révèle être une réussite flamboyante, tout à fait caractéristique de l'écriture musicale de Puccini.

HISTOIRE
L'action se déroule à Rome, en juin 1800. La cité souffre sous la tyrannie d'un régime qui s'appuie sur la police secrète du sinistre Scarpia. Un groupe de rebelles cherche à rétablir la République romaine, instaurée en 1798 par les Français. Le peintre Mario Caravadossi et la cantatrice Floria Tosca sont entraînés malgré eux par les événements tragiques qui les conduiront au drame.

Acte 1
Dans l'église Sant'Andrea della Valle, le peintre Mario Caravadossi achève une toile représentant Marie-Madeleine. Arrive la grande cantatrice Floria Tosca, sa maîtresse. Elle lui fait une scène de jalousie à la vue du tableau, en croyant reconnaître une autre qu’elle. Caravadossi la rassure en lui jurant amour et fidélité. Après son départ, Angelotti, un prisonnier politique en fuite qui s’était réfugié dans l'église, sort de sa cachette et est emmené par le peintre dans la campagne de Rome. Le sacristain annonce la défaite des troupes napoléoniennes à la foule qui se rassemble pour la messe. Le baron Scarpia, amoureux de Floria qui ne cesse de le repousser, attise la jalousie de la cantatrice. Son but ? Se débarrasser de son rival, en le faisant exécuter pour trahison.

 Acte 2
Au Palais Farnèse, le terrible baron Scarpia, attablé, attend que Floria lui cède. Il la confronte à Caravadossi, qui vient d'être arrêté. Le peintre est accusé de trahison et est sommé de révéler la cachette d'Angelotti. Malgré la torture, il ne révèle rien. Floria scelle un marché avec Scarpia. Elle se donnera à lui en échange de la vie de son amant. Scarpia semble accepter le marché et lui promet une exécution factice. Mais au moment où il embrasse la cantatrice le tue en le poignardant puis s'enfuit avec les sauf-conduits.

Acte 3
Au château Saint-Ange, Caravadossi doit être exécuté. Ses dernières pensées vont vers Floria. Cette dernière, pensant que Scarpia a ordonné une exécution factice, rassure son amant. Il devra faire semblant de tomber sous les balles, comme sur la scène d’un théâtre. Mais Caravadossi est réellement fusillé, Scarpia avait donné des ordres contraires. Au même moment, l'assassinat de Scarpia est découvert. Dans un acte désespéré, Floria se jette alors dans le vide, tandis que les troupes françaises arrivent pour libérer Rome.

PRINCIPAUX ROLES
Tosca : Cantatrice (soprano)
Caravadossi : Artiste peintre (ténor)
Scarpia : Chef de la police secrète (baryton)
Angelotti: Ancien Consul de la République, (basse)
Spoletta : Agent de Scarpia, (ténor)
Le sacristain : (basse)

Staatsoper Unter den Linden

Vous pouvez aussi être interessé par…