À partir de 33 €
×

1 Cliquer sur la date pour voir les prix et réserver

Disponible

2Choisissez la Catégorie et le nombre de places

Indiquez ci-dessous vos souhaits concernant votre réservation de billets :
(150 char. max)

DES QUESTIONS ?

A votre disposition par tel : +33 1 53 59 39 29 - ou par Email) Voir Aide en ligne & Questions

MODE D'OBTENTION DES BILLETS

Vous recevrez par email vos e-billets à imprimer.

Emplacement

Nous réservons les meilleures places disponibles dans la catégorie. Les emplacements sont confirmés par e-mail. Places contiguës. Plus d’information

Prix

Le prix Music & Opera inclut tous les frais et taxes applicables et ne correspond pas à la valeur faciale du billet.

Assurance annulation

Une assurance annulation vous sera proposée avant le paiement plus d'information

Retour

Gerald Finley (c) Bill Cooper

Concert

Du 08 décembre Au 09 décembre 2021
Philharmonie (Grande salle Pierre Boulez) - Paris
Programme

Bartók : Bluebeard’s Castle

Dessner : Violin Concerto

Distribution
  • Orchestre de Paris
  • Chef d'orchestre
    Esa-Pekka Salonen
  • Metteur en scène
    Concert Version
  • Interprètes
    Duke Bluebeard: Gerald Finley
    Judith: Nina Stemme
    Pekka Kuusisto
  • Info salle
  • Plan de la salle
  • Synopsis

Philharmonie (Grande salle Pierre Boulez) - Paris Location 221, avenue Jean-Jaurès - 75019 Paris France

  • Capacité de la salle : 2400

Philharmonie (Grande salle Pierre Boulez)

Le plan de salle est donné à titre indicatif et n'a aucune valeur contractuelle.
La répartition des catégories peut différer en fonction des spectacles et des dates.

Synopsis

Bluebeard’s Castle

BLUEBEARD'S CASTLE, L'UNIQUE OPÉRA DE BARTÓK

Béla Bartók était un pianiste et un compositeur hongrois, décédé en 1945. Durant sa carrière, il n'a cessé d'exprimer son attachement à sa terre natale, démontrant un vif intérêt pour les coutumes locales, les chants paysans ou encore les traditions slaves. S'il est essentiellement connu pour sa musique de chambre, ses pièces pour piano et ses œuvres chorales, il est également l'auteur de trois œuvres scéniques : les ballets Le prince de bois et Le mandarin merveilleux et l'opéra Bluebeard's castle, plus connu en France sous le titre du Château de Barbe-Bleue, composé au printemps et à l'été 1911.

L'HISTOIRE

L'opéra de Bartók ne dure qu'une heure et se compose d'un acte unique. L'argument est directement inspiré du conte écrit par Charles Perrault en 1697, une histoire évoquant la déloyauté, la curiosité et leurs funestes conséquences pour le couple. Il met en scène deux personnages. Le premier est Judith, une jeune femme qui souhaite échapper à sa famille et, pour cette raison, accepte la demande en mariage de Barbe-Bleue, un homme à la sinistre réputation pour son étrange physique mais surtout pour la disparition inexpliquée de ses trois épouses précédentes. L'acte se déroule dans le château du comte dont Judith découvre le lourd secret.

Acte 1

Le rideau se lève sur l'unique décor de l'opéra, la salle sombre d'un château dotée de sept portes. Judith demande au comte de la laisser explorer sa demeure et d'en ouvrir les portes et les fenêtres pour faire entrer la lumière. Barbe-Bleue finit par accepter mais lui recommande de ne pas tenter de passer la septième porte derrière laquelle se trouve une pièce secrète.
Au fil de l'acte, Judith ouvre une à une les portes découvrant les terribles secrets de son époux. S'offrent tour à tour à ses yeux terrifiés une véritable chambre des tortures, une salle remplie de poignards, des montagnes de bijoux couverts de sang, des nuages sanguinolents, un lac de larmes ou encore un magnifique jardin où les fleurs poussent sur une terre imprégnée de sang. Après avoir découvert ces tableaux terrifiants, Judith ne peut contenir sa curiosité et, malgré les supplications de son époux, pousse la dernière porte, derrière laquelle elle découvre les trois premières femmes de Barbe-Bleue, bien vivantes et couvertes de joyaux. Judith est couronnée et les rejoint avant de refermer la porte derrière elle, laissant Barbe-Bleue seul sur scène.
Si la fin de l'opéra est moins macabre que celle du conte puisque les épouses n'ont pas été assassinées, elles sont néanmoins figées dans une sorte d'instant parfait, dans lequel Judith les rejoint et devient donc prisonnière à son tour.

LES RÔLES PRINCIPAUX

Barbe-Bleu, baryton basse
Judith, soprano ou mezzo-soprano
Bluebeard's wives,silent

Violin Concerto

Philharmonie (Grande salle Pierre Boulez)

Vous pouvez aussi être interessé par…