À partir de 126 €
×

1 Choisissez votre date

Complet
Pas en vente
Disponible

2Choisissez la Catégorie et le nombre de places

Indiquez ci-dessous vos souhaits concernant votre réservation de billets :

Besoin d’aide pour réserver ?
MODE D'OBTENTION DES BILLETS

A réception de la confirmation de votre commande avec le détail de vos emplacements, vous recevrez vos e-billets à imprimer par email vous permettant d’accéder directement à la salle.

Emplacement

Dans la catégorie choisie, Music & Opera réserve les meilleures places disponibles au moment de l'achat. Les numéros de siège vous seront précisés par e-mail avec votre confirmation. Seules les places contiguës sont réservées automatiquement. Dans le cas contraire, nous vous contacterons.

Prix

Le prix Music & Opera ne correspond pas à la valeur faciale du billet et inclut tous les frais et taxes applicables.

Assurance annulation

Une assurance annulation vous sera proposée avant le paiement plus d'information

Le Club
Music & Opera

Adhérez au Club pour
bénéficier des prix
Déjà membre du Club,
Connectez-vous à votre compte !
Retour

Blake Works © Anna Ray - Opéra National de Paris

Hiroshi Sugimoto /​ William Forsythe

Du 22 septembre Au 15 octobre 2019
Palais Garnier - Paris
Programme

Blake Works

At the Hawk's Well

1h30 avec 1 entracte
Distribution
  • Ballet de l'Opéra national de Paris
  • Metteur en scène
    Hiroshi Sugimoto
  • Chorégraphes
    William Forsythe
    Alessio Silvestrin
Description

Figure de proue de la photographie contemporaine, l’artiste plasticien japonais Hiroshi Sugimoto sonde le monde en devenir et interroge le passage du temps. Invité pour la première fois à l’Opéra national de Paris, il s’associe au chorégraphe Alessio Silvestrin, ancien collaborateur de William Forsythe, pour une création avec les danseurs de la Compagnie. Blake Works I, sur une sélection de chansons du compositeur James Blake, est la dernière pièce de Forsythe pour le Ballet de l’Opéra. On y retrouve sa signature si particulière, dans une chorégraphie qui brille par sa vélocité et son énergie.

 

 

 

catégorie premium

Catégorie Premium : accès prioritaire aux places en Catégorie + (Optima), à une coupe de champagne par personne dans les salons privés et à un programme du spectacle par commande.

Le prix de la catégorie Premium comprend une contribution (100 € par billet) au soutien des amis de l'Opéra (AROP).

  • Info salle
  • Plan de la salle
  • Vidéos

Palais Garnier - Paris Location Place de l’Opéra - 75009 Paris France

  • Capacité de la salle : 2054

L'Histoire du Lieu en quelques mots …

Surtitrage en français et en anglais

 

Dans une débauche d’or et de velours, Charles Garnier a fait de l’opéra de Paris, la référence absolue des salles dans le monde. Un lieu sublime où chaque soir, les productions d’opéras et de ballets (avec l’une des meilleurs troupes au monde) prouvent la vivacité d’une institution vieille de plus de 300 ans.

 

Les mots «Opéra de Paris» désignent plus un concept que la matérialité d'une scène lyrique ! Académie Royale de Musique et de Danse sous le règne de Monsieur de Lully, Académie Impériale selon les péripéties politiques, l'Opéra de Paris a changé plusieurs fois d'appellation et de lieu avant de s'installer au Palais Garnier en 1875. Cet édifice somptueux, dont Charles Gamier a dessiné jusqu'au moindre détail, bouton de porte compris, rassemble des éléments architecturaux assez hétéroclites. Autre particularité, invisible celle-là, de ce bâtiment, il est construit sur un petit lac!

 

D'aucuns évoquent encore avec passion l'époque de Felia Litvinne (1863-1936), qui pouvait chanter indifféremment dans TANNHAUSER, LA JUIVE ou ALCESTE de Lully ; mais les anciens aiment à se rappeler les troupes réunies par Jacques Rouché, de 1915 à 1945, quand Georges Thill chantait en français et Massenet et Wagner. A partir de 1939, le Grand Opéra du Palais Gamier est regroupé avec l'Opéra Comique de la Salle Favart sous une administration unique : la Réunion des Théâtres Lyriques Nationaux. L'année 1964, quant à elle, restera dans les mémoires pour avoir été celle où le plafond d'origine a été dissimulé sous les vives couleurs de la fresque de Chagall.

 

Enfin, les moins anciens se souviennent surtout des fastes de l'administration Liebermann qui, en 1973, s'assurait de la collaboration d'un conseiller musical nommé Georg Solti ! En 1989, le futuriste Opéra Bastille sort de terre et la Salle Favart reprend son indépendance. Garnier est alors réservé à la danse, formant avec la Bastille l'Association des Théâtres de l'Opéra de Paris, rebaptisée dès 1994 Opéra National de Paris. Au milieu de ces vicissitudes résolument françaises, on a restauré le Palais Garnier, et depuis mars 1996 on y donne à nouveau des spectacles lyriques. Pour le plus grand bonheur des amateurs d'opéra, la célèbre salle a retrouvé ses splendeurs et une programmation digne de son glorieux passé avec pour 2015-2016 la première saison de Stéphane Lissner.

Palais Garnier

Palais Garnier

Video

Vous pouvez aussi être interessé par…

0