À partir de 96 €
×

1 Cliquer sur la date pour voir les prix et réserver

Disponible

2Choisissez la Catégorie et le nombre de places

Indiquez ci-dessous vos souhaits concernant votre réservation de billets :
(150 char. max)

DES QUESTIONS ?

A votre disposition par tel : +33 1 53 59 39 29 - ou par Email) Voir Aide en ligne & Questions

MODE D'OBTENTION DES BILLETS

Vous recevrez par email vos e-billets à imprimer.

Emplacement

Nous réservons les meilleures places disponibles dans la catégorie. Les emplacements sont confirmés par e-mail. Places contiguës. Plus d’information

Prix

Le prix Music & Opera inclut tous les frais et taxes applicables et ne correspond pas à la valeur faciale du billet.

Assurance annulation

Une assurance annulation vous sera proposée avant le paiement plus d'information

Retour

© Aël-Surun-Tendance-Floue

Bernstein Candide

Du 16 décembre Au 01 janvier 2023
Opéra - Lyon
Programme

Bernstein : Candide

2h45 dont 1 entracte
Distribution
  • Chef d'orchestre
    Wayne Marshall
  • Metteur en scène
    Daniel Fish
  • Interprètes
    Candide: Paul Appleby
    Pangloss: Derek Welton
    Cunegonde: Jennifer France
    The Old Lady: Tichina Vaughn
    Maximilian/Captain: Sean Michael Plumb
catégorie premium

Catégorie Premium (valable sur certaines dates) : bénéficiez d'une place dans la meilleure catégorie et d'un dîner d'entracte à l'amphithéâtre de l'Opéra de Lyon (assiette froide avec des produits frais et de saison à choisir entre formule terre, mer ou végétarienne, dessert, verre de vin ou soft).
Merci de nous indiquer si vous souhaitez une formule terre (viande), mer (poisson) ou végétarienne et un verre de vin ou un soft.
En cas d'allergie, merci de nous le préciser. 

  • Info salle
  • Plan de la salle
  • Synopsis

Opéra - Lyon Location 1 Place de la Comédie - 69001 Lyon France

  • Capacité de la salle : 1200

Lyon possède une longue histoire lyrique puisque, en 1697, la ville avait obtenu l'autorisation fort convoitée d'ouvrir une Académie Royale de Musique. Un premier Opéra permanent est ensuite construit en 1756, théâtre qui sera rasé mais dont les fondations serviront à un nouveau bâtiment, ouvert en 1831. Au cours de cette longue histoire, l'Opéra de Lyon s'est peu à peu forgé une solide réputation d'innovation en matière de répertoire, guère démentie depuis qu'il fut considéré comme le « berceau du wagnérisme français » : LES MAITRES CHANTEURS, en 1896, et la TETRALOGIE, en 1904, y furent en effet donnés pour la première fois en France. La tradition wagnérienne perdurera jusqu'après la Seconde Guerre Mondiale, de plus en plus souvent associée à une volonté de présenter aux mélomanes de la ville des œuvres du répertoire contemporain (Schönberg et Henze sont au programme en 1967).

Mais c'est avec la venue de Louis Erio, en 1969, que cette maison s'affirme comme un des lieux les plus dynamiques de la création lyrique en France : outre LA FEMME SILENCIEUSE de R. Strauss, les premières françaises que Lyon continue plus que jamais de présenter seront alors signées Nono, Berio ou Bernd Alois Zimmermann, dont LES SOLDATS seront donnés en 1983. Cette même année, l'Opéra se dote également d'un orchestre permanent qui prend pour directeur musical John Eliot Gardiner. Le large répertoire de ce dernier, et notamment sa connaissance de la sensibilité baroque, tout comme les affinités de son successeur Kent Nagano (nommé en 1988 et toujours en poste) avec la musique du XXème siècle, ont donné à cet orchestre une capacité d'adaptation et une ouverture remarquable aux œuvres les plus diverses.

En 1993, l'Opéra de Lyon a été entièrement reconstruit par l'architecte Jean Nouvel, après six saisons passées hors les murs dont l'institution a d'ailleurs profité pour se faire connaître, en d'autres lieux, auprès d'un nouveau public. Ce nouveau bâtiment, qui intègre une grande verrière aux murs de l'ancien théâtre, est le parfait symbole de son histoire : une alliance d'audace et de tradition. Pour cette réouverture, on y a ainsi repris le PHAETON de Lully qui ouvrait la première saison au XVIIème siècle, et créé le fort peu connu RODRIGUE ET CHIMENE, opéra inachevé de Debussy. Fort de ces succès, mais aussi d'une politique déformation des jeunes chanteurs et d'une production audiovisuelle dynamique, l'Opéra de Lyon a été, en 1996, la première institution non parisienne à obtenir des autorités françaises le statut d'«Opéra National ».

Opéra

Le plan de salle est donné à titre indicatif et n'a aucune valeur contractuelle.
La répartition des catégories peut différer en fonction des spectacles et des dates.

Synopsis

Candide

CANDIDE DE BERNSTEIN, VOLTAIRE MIS EN MUSIQUE

C'est en 1956 sur une scène de Broadway que Leonard Bernstein, un pianiste, chef d'orchestre et compositeur américain, donne la première représentation de son opérette Candide, inspirée du conte philosophique du même titre écrit par Voltaire deux siècles auparavant.
Si le livret et la mise en scène furent à l'époque vivement critiqués, la musique retint l'attention des mélomanes. Ce n'est qu'à partir des années soixante dix que l'opérette de Bernstein est réellement reconnue à sa juste valeur. Aujourd'hui, elle fait figure de classique et est enseignée dans de très nombreuses écoles de musique, principalement aux États-Unis.

L'HISTOIRE

L'opérette de Bernstein reprend la narration du conte de Voltaire paru en 1759 qui met à mal l'hypocrisie sociale et le poids des conventions nuisant aux individus. Voltaire narre le voyage à travers le monde du jeune Candide qui, de pays en pays, découvre la nature humaine, la violence des guerres, la pauvreté, l'injustice, l'esclavage et les conflits engendrés par les religions. Après avoir voyagé partout dans le monde, de Constantinople au Canada en passant par le Surinam, le Paraguay et l'Espagne, le jeune homme épouse sa cousine et, entouré de ses amis proches, achète une ferme qu'il décide de ne plus quitter, préférant désormais se consacrer à son jardin.

Acte 1

Alors que le héros n'a jamais quitté son château et a été éduqué par un philosophe, Pangloss, qui lui a enseigné que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, il est chassé de sa demeure suite à un baiser donné à Cunégonde, sa cousine. Il part alors découvrir le monde, en s'enrôlant d'abord dans l'armée bulgare puis déserte pour rejoindre la Hollande.
Il y retrouve Pangloss qui lui apprend que toute sa famille a été tuée. Ils sont recueillis par Jacques qui les emmène au Portugal mais ils arrivent à Lisbonne au moment du fameux tremblement de terre qui ravage la ville puis doivent faire face à la terrible Inquisition qui condamne Pangloss à être pendu.
Soigné par une vieille femme après avoir été fouetté, le héros retrouve Cunégonde et ils embarquent ensemble pour l'Amérique.

Acte 2


Séparé de Cunégonde qui est retenue par le gouverneur à Buenos Aires, le héros découvre le fabuleux royaume d'El Dorado où les richesses et les vivres sont présents en quantité illimitée. Il réalise les ravages de l'esclavage en traversant l'Amérique du Sud puis se rend à Paris, à Venise et enfin à Constantinople où il retrouve Cunégonde, qu'il épouse.
Ensemble, ils font vœu de cultiver leur jardin.

LES PRINCIPAUX RÔLES

Candide, ténor
Pangloss, baryton ou ténor
Cunégonde, soprano
La vieille femme, alto

Opéra de Lyon © Franchella Stofleth

Vous pouvez aussi être interessé par…