À partir de 60 €
×

1 Cliquer sur la date

Disponible

2Choisissez la Catégorie et le nombre de places

Indiquez ci-dessous vos souhaits concernant votre réservation de billets :
(150 char. max)

Besoin d’aide pour réserver ?
MODE D'OBTENTION DES BILLETS

À réception de la confirmation de votre commande, vous recevrez par email vos e-billets à imprimer ou à présenter sur votre portable, vous permettant d’accéder directement à la salle.

Emplacement

Dans la catégorie choisie, music & opera réserve les meilleures places disponibles au moment de l'achat. les numéros de siège vous seront précisés par e-mail avec votre confirmation, sauf en cas de placement libre. seules les places contiguës sont réservées automatiquement. dans le cas contraire, nous vous contacterons.

Prix

Le prix Music & Opera ne correspond pas à la valeur faciale du billet et inclut tous les frais et taxes applicables.

Assurance annulation

Une assurance annulation vous sera proposée avant le paiement plus d'information

Le Club
Music & Opera

Adhérez au Club pour
bénéficier des prix
Déjà membre du Club,
Connectez-vous à votre compte !
Retour

Parsifal © 2012 Matthias Baus

Wagner Parsifal

Du 17 mai Au 30 mai 2020
Deutsche Oper - Berlin
Programme

Wagner : Parsifal

5 h 30 avec 2 entractes
Distribution
  • Chef d'orchestre
    Donald Runnicles
  • Metteur en scène
    Philipp Stölzl
  • Interprètes
    Parsifal: Klaus Florian Vogt
    Kundry: Tanja Ariane Baumgartner
    Amfortas: Simon Keenlyside
    Gurnemanz: Günther Groissböck
    Klingsor: Derek Welton
Description

PARSIFAL de Richard Wagner raconte l'histoire d'un imbécile au cœur pur, qui ignore sa vocation et sa vraie nature. Parsifal est pris entre deux mondes opposés: la société ascétique des Chevaliers du Saint Graal et le jardin magique érotiquement chargé de Klingsor. Là, Parsival atteint l'illumination par le baiser d'une femme et la rédemption pour Amfortas, le roi du Graal souffrant et les Chevaliers du Graal. Empruntant librement à un large éventail de sagas, de motifs chrétiens et bouddhistes et aux idées de Schopenhauer, Richard Wagner a créé son propre conte mythique. Wagner aussi souffre depuis des décennies de la peur du désastre et de sa soif constante de rédemption. Avec son PARSIFAL, il aborde la question de la rédemption, tant privée que sociale, et sa propre utopie dans le monde chaste et masculin des Chevaliers du Graal.

PARSIFAL de Richard Wagner, son "Stage Festival" ou "Festival dramatique pour la consécration de la scène", présente l'apogée des célébrités marquant le 100e anniversaire du Deutsche Oper Berlin. Directeur général de la musique, Donald Runnicles, avec le metteur en scène Philipp Stölzl, qui est sorti avec Richard Wagner en 2009 avec THE FLYING DUTCHMAN au Theater Basel et en 2010 avec RIENZI au Deutsche Opéra Berlin.
Source © Deutsche Oper Berlin

  • Info salle
  • Plan de la salle
  • Synopsis

Deutsche Oper - Berlin Location Bismarckstrasse 35 - 10627 Berlin Allemagne

  • Capacité de la salle : 1859

L'Histoire du Lieu en quelques mots …

A la différence du Staatsoper Unter den Linden, fondé au XVIIIème siècle au centre de la cité et longtemps considéré comme l'Opéra royal, le Deutsche Oper voit son histoire commencer en 1912, dans le quartier de Charlottenburg alors situé hors la ville, et sur l'initiative de riches bourgeois. Mais la crise économique qui suit la Première Guerre Mondiale aura raison de cet Opéra de Charlottenburg, qui est donc racheté par la Ville de Berlin.

 

Bruno Walter élèvera de beaucoup la qualité musicalede l'institution, rebaptisée Städtische Oper (Opéra de la Ville), avant que ne s'ouvre une brève période pendant laquelle l'intendant Cari Ebert (assisté de Rudolf Bing le futur légendaire directeur du MET de New-York) favorisera la musique la plus moderne, ces opéras de Kurt Weill ou Schreker que Klemperer ne pouvait plus monter au Kroll-oper désormais fermé, et qui déclencheront l'ire des nazis dès 1933.

 

En 1945, le bâtiment n'est plus que ruines, mais dès le mois d'août, la troupe se réunit au Theater des Westerns pour y donner FIDELIO. Elle y restera jusqu'en 1961. Durant cette période, le chefFerenc Fricsay, nommé directeur musical, permettra au Städtische Oper de retrouver son rang international, faisant alterner le grand répertoire dans des mises en scène de haute qualité (où l'on découvre alors les voix de Dietrich Fischer-Dieskau ou Josef Greindl), des œuvres de Stravinski ou Hindemith interdites par les nazis, et des créations mondiales. Mais en 1955, l'Opéra Unter den Linden, situé à l'Est, rouvre sous le nom de Deutsche Staatsoper. Sous l'effet de cette concurrence politico-artistique, trois décisions ont été prises : le Städtische Oper est rebaptisé Deutsche Oper Berlin, les plans d'un édifice à construire sur le site de Charlottenburg (situé à l'Ouest) sont arrêtés, et Cari Ebert qui a entre-temps fondé le Festival de Glyndebourne est rappelé. Ses mises en scène et sa programmation font de Berlin-Ouest une des capitales de l'opéra contemporain.

 

Malgré les départs de Fricsay et Ebert, l'ouverture du bâtiment moderne, et la construction du Mur, l'année 1961 ne constitue pas une réelle rupture dans l'histoire agitée de l'Opéra de Charlottenburg. Avec des chefs comme Karl Böhm et Eugen Jochum, ou plus tard Lorin Maazel, des metteurs en scène comme Wieland Wagner, des intendants comme Siefried Palm (violoncelliste spécialiste de musique contemporaine) ou l'actuel Götz Friedrich (un metteur en scène comme Ebert), les façades de verre du Deutsche Oper Berlin ont accueilli, en quelques années, les productions les plus excitantes de l'art lyrique contemporain.

Deutsche Oper

Synopsis

Parsifal

PARSIFAL - L'HISTOIRE

 

L'opéra s'inspire de l'histoire de Perceval ou le conte du Graal, roman médiéval de Chrétien de Troyes, et sur l'épopée médiévale Parzival de Wolfram von Eschenbach. Cet opéra raconte l'histoire du héros du titre, élevé par sa mère Herzeleide, or de toutes connaissances de la chevalerie afin qu'il ne subisse pas le même sort que son père, tué lors d'une quête chevaleresque. Alors qu'il se balade dans la forêt, le héros rencontre un groupe de chevaliers et impressionner par leur accoutrement, demande l'autorisation à sa mère de les suivre à l'aventure.

 

Acte 1

 

L'opéra débute dans la forêt qui entoure le château du Graal où est attendu le Roi Amfortas par Gurnemanz et des chevaliers. On apprend que le roi fut transpercé par la Sainte lance qui tua le Christ sur la croix après avoir voulu s'en servir contre le magicien Klingsor. L'enchanteresse Kundry apparaît sur scène et provoque l'effroi des chevaliers avant de remettre à Gurnemanz une fiole emplie d'un baume guérisseur pour le Roi Amfortas. Gurnemanz raconte comment Klingsor devint magicien : il fut rejeté de l'ordre des chevaliers pour avoir refusé de prononcer le vœu de chasteté. Klingsor bâti alors un jardin magique qu'il habita avec de très belles femmes pour tenter les chevaliers. Parmi ces derniers, le Roi Amfortas succomba à leurs charmes et en perdit la Sainte Lance. La légende veut que seul un innocent au cœur pur pourrait retrouver ladite Sainte Lance. C'est alors qu'apparait Parsifal. Kundry l'inviter au château du Graal. Le Roi Amfortas accomplit la cérémonie de présentation du Graal, mais le jeune héros n'y comprend rien et se fait renvoyer du château.

 

Acte 2

 

Le magicien Klingsor ordonne à Kundry de séduire le héros mais il se fait assaillir. Klingsor arrive à s'enfuir. Kundry tente de tirer un baiser à son sauveur après lui avoir annoncé la mort de sa mère. Le héros la repousse, lui ôtant tout espoir d'être un jour lavée du pêché qui la suit depuis la mort du Christ : s'être moqué de ses souffrances sur la Croix. Désemparée, Kundry fait appel au magicien Klingsor pour se venger. Quand celui-ci apparaît, il tente de jeter la Sainte-Lance sur le héros, mais il arrive à s'en saisir au vol et, fait disparaître le jardin magique qui devient un horrible désert.

 

Acte 3

 

Le héros a vieilli. Plusieurs années ont passé et il est devenu sage. Il retourne au Château du Graal. Gurnemanz vit toujours dans le bois du château et s'est offert les services de Kundry Cette dernière lave les pieds du héros dès son arrivée, et se fait baptiser. Ils entrent tous trois dans le château et le héros guérit la blessure du roi Amfortas avec la Sainte Lance ce qui embrase le Graal qui illumine toute la pièce et libère une colombe, provoquant la mort par de Kundry, repentante.

 

LES ROLES PRINCIPAUX

 

Amfortas, prêtre-roi du Graa, baryton-basse

Titurel, ancien roi, père d'Amforta, basse

Gurnemanz, doyen des chevaliers du Graa, basse

Klingsor, magicien, baryton-basse

Parsifal, chevalier, ténor

Kundry, magicienne, mezzo-soprano ou soprano

Deutsche Oper

Vous pouvez aussi être interessé par…

0