À partir de 46 €
×

1 Cliquer sur la date pour voir les prix et réserver

Disponible

2Choisissez la Catégorie et le nombre de places

Indiquez ci-dessous vos souhaits concernant votre réservation de billets :
(150 char. max)

DES QUESTIONS ?

A votre disposition par tel : +33 1 53 59 39 29 - ou par Email) Voir Aide en ligne & Questions

MODE D'OBTENTION DES BILLETS

Vous recevrez par email vos E-billets à imprimer ou à présenter sur votre smartphone.

Emplacement

Nous réservons les meilleures places disponibles dans la catégorie. Les emplacements sont confirmés par e-mail. Places contiguës. Plus d’information

Prix

Le prix Music & Opera inclut tous les frais et taxes applicables et ne correspond pas à la valeur faciale du billet.

Assurance annulation

Une assurance annulation vous sera proposée avant le paiement plus d'information

Retour

©Bettina Stöss / Opera Lucia di Lammermoor / Donizetti

Donizetti Lucia di Lammermoor

Du 07 juin Au 10 juin 2023
Deutsche Oper - Berlin
Programme

Donizetti : Lucia di Lammermoor

Distribution
  • Chef d'orchestre
    Sesto Quatrini
  • Metteur en scène
    Filippo Sanjust
  • Interprètes
    Lucia Ashton: Adela Zaharia
    Lord Enrico Ashton: Rolando Villazón
    Lord Enrico Ashton: Thomas Lehman
    Raimondo Bidebent: Byung Gil Kim
    Lord Arturo Bucklaw: Ya-Chung Huang
  • Info salle
  • Plan de la salle
  • Synopsis

Deutsche Oper - Berlin Location Bismarckstrasse 35 - 10627 Berlin Allemagne

  • Capacité de la salle : 1859

A la différence du Staatsoper Unter den Linden, fondé au XVIIIème siècle au centre de la cité et longtemps considéré comme l'Opéra royal, le Deutsche Oper voit son histoire commencer en 1912, dans le quartier de Charlottenburg alors situé hors la ville, et sur l'initiative de riches bourgeois. Mais la crise économique qui suit la Première Guerre Mondiale aura raison de cet Opéra de Charlottenburg, qui est donc racheté par la Ville de Berlin.

Bruno Walter élèvera de beaucoup la qualité musicalede l'institution, rebaptisée Städtische Oper (Opéra de la Ville), avant que ne s'ouvre une brève période pendant laquelle l'intendant Cari Ebert (assisté de Rudolf Bing le futur légendaire directeur du MET de New-York) favorisera la musique la plus moderne, ces opéras de Kurt Weill ou Schreker que Klemperer ne pouvait plus monter au Kroll-oper désormais fermé, et qui déclencheront l'ire des nazis dès 1933.

En 1945, le bâtiment n'est plus que ruines, mais dès le mois d'août, la troupe se réunit au Theater des Westerns pour y donner FIDELIO. Elle y restera jusqu'en 1961. Durant cette période, le chefFerenc Fricsay, nommé directeur musical, permettra au Städtische Oper de retrouver son rang international, faisant alterner le grand répertoire dans des mises en scène de haute qualité (où l'on découvre alors les voix de Dietrich Fischer-Dieskau ou Josef Greindl), des œuvres de Stravinski ou Hindemith interdites par les nazis, et des créations mondiales. Mais en 1955, l'Opéra Unter den Linden, situé à l'Est, rouvre sous le nom de Deutsche Staatsoper. Sous l'effet de cette concurrence politico-artistique, trois décisions ont été prises : le Städtische Oper est rebaptisé Deutsche Oper Berlin, les plans d'un édifice à construire sur le site de Charlottenburg (situé à l'Ouest) sont arrêtés, et Cari Ebert qui a entre-temps fondé le Festival de Glyndebourne est rappelé. Ses mises en scène et sa programmation font de Berlin-Ouest une des capitales de l'opéra contemporain.

Malgré les départs de Fricsay et Ebert, l'ouverture du bâtiment moderne, et la construction du Mur, l'année 1961 ne constitue pas une réelle rupture dans l'histoire agitée de l'Opéra de Charlottenburg. Avec des chefs comme Karl Böhm et Eugen Jochum, ou plus tard Lorin Maazel, des metteurs en scène comme Wieland Wagner, des intendants comme Siefried Palm (violoncelliste spécialiste de musique contemporaine) ou l'actuel Götz Friedrich (un metteur en scène comme Ebert), les façades de verre du Deutsche Oper Berlin ont accueilli, en quelques années, les productions les plus excitantes de l'art lyrique contemporain.

Deutsche Oper

Le plan de salle est donné à titre indicatif et n'a aucune valeur contractuelle.
La répartition des catégories peut différer en fonction des spectacles et des dates.

Synopsis

Lucia di Lammermoor

Voir cet Opera en Streaming

LUCIA DI LAMMERMOOR, SOMMET DE L'OPÉRA TRAGIQUE

 

Lucia di Lammermoor est un opéra tragique en trois actes composé en 1835 par Gaetano Donizetti. Premier drame tragique de Donizetti, cet opéra au succès inébranlable est souvent considéré comme le premier chef d'œuvre du romantisme italien. Il s'agit certainement de l'œuvre la plus achevée de son auteur, écrite alors que celui-ci était au sommet de sa gloire. Pièce maîtresse du registre tragique, Lucia di Lammermoor est tout autant une des plus grandes réalisations de l'opéra bel canto que du romantisme naissant. Le drame tragique est aussi le premier travail du prolifique librettiste Salvadore Cammarano, qui s'est inspiré pour l'occasion du travail de Walter Scott.

 

L'HISTOIRE

 

L'action se déroule dans la région des landes de Lammermuir en Écosse, à la fin du XVIème siècle. En toile de fond, le conflit entre catholiques et protestants, au premier plan, un amour impossible. La famille d'Ashton, protestante, a pris position dans le château ruiné des Ravenswood, famille rivale catholique. L'amour brûlant qui existe entre Lucia Ashton et Edgardo Ravenswood va totalement à l'encontre des loyautés familiales...

 

Acte 1

 

Enrico Ashton est averti par le capitaine des gardes qu'Edgardo Ravenswood cherche à s'introduire pour rendre visite à Lucia, sœur d'Enrico. Ce dernier affirme sa haine des Ravenswood et sa détermination à entraver cet amour. D'autant que la famille Ashton, au bord du désastre financier, serait sauvée si Lucia épousait le riche Arturo. Puis on assiste à la visite secrète d'Edgardo à Lucia. Il doit s'exiler pour la France, et caresse l'espoir d'épouser Lucia à son retour. Celle-ci affirme que c'est impossible : elle doit épouser Arturo.

 

Acte 2

 

Les préparatifs du mariage. Enrico craint que Lucia ne se dérobe. Il la trompe en lui montrant une lettre révélant qu'Edgardo courtiserait une autre femme. Finalement, Arturo et Lucia signent le contrat. Eduardo apparait alors dans la salle et tente d'interrompre la cérémonie. Lorsqu'il voit que l'acte a été signé, il conjure les mariés de se rendre leurs anneaux, en vain. Il est expulsé.

 

Acte 3 

 

Enrico vient provoquer Eduardo en duel. Ils se donnent rendez-vous pour se battre dans le cimetière. Alors que la fête bat son plein, le chaperon de Lucia, Raimundo, vient annoncer que Lucia a assassiné son époux Arturo. Elle fait son apparition et semble avoir sombré dans la folie. Elle imagine son mariage heureux et proche avec Eduardo. Puis s'évanouit. Edgardo, lui, jure de se tuer sur l'épée d'Enrico. Raimundo vient lui annoncer la mort de Lucia. Il se suicide avec son glaive et espère retrouver Lucia au ciel.

 

LES ROLES PRINCIPAUX

 

Lucia Ashton, soeur d'Enrico, soprano colorature

Enrico Ashton, seigneur de Lammermoor, baryton

Edgardo Ravenswook, amant de Lucia, ténor

Arturo Bucklaw, mari de Lucia, ténor

Raimundo Bidebent, chaperon de Lucia, basse

Alisa, dame de compagnie de Lucia, mezzo-soprano

Normanno, capitaine des gardes, ténor

Deutsche Oper Berlin im Saal © Günter Karl Bose

Vous pouvez aussi être interessé par…