×

1 Cliquer sur la date pour voir les prix et réserver

Sur demande

2Choisissez la Catégorie et le nombre de places

Indiquez ci-dessous vos souhaits concernant votre réservation de billets :
(150 char. max)

DES QUESTIONS ?

A votre disposition par tel : +33 1 53 59 39 29 - ou par Email) Voir Aide en ligne & Questions

MODE D'OBTENTION DES BILLETS

Vos billets vous parviendront par courrier postale. Si le délai est trop court, vous recevrez un voucher par email à échanger au théâtre.

Emplacement

Nous réservons les meilleures places disponibles dans la catégorie. Les emplacements sont confirmés par e-mail. Places contiguës. Plus d’information

Prix

Le prix Music & Opera inclut tous les frais et taxes applicables et ne correspond pas à la valeur faciale du billet.

Assurance annulation

Une assurance annulation vous sera proposée avant le paiement plus d'information

Retour

Verdi Otello

Du 12 juillet Au 24 juillet 2022
Covent Garden - London
Programme

Verdi : Otello

Distribution
  • Chef d'orchestre
    Daniele Rustioni
  • Metteur en scène
    Keith Warner
  • Interprètes
    Otello: Russell Thomas
    Desdemona: Hrachuhí Bassénz
    Iago: Christopher Maltman
    Cassio: Piotr Buszewski
    Lodovico: Andrés Presno
RÉSERVATION SUR DEMANDE

Pour toute demande de réservation, merci de nous contacter par mail en précisant la ville, la date et le nombre de billets souhaités à [email protected]

 

 

  • Info salle
  • Plan de la salle
  • Synopsis

Covent Garden - London Location Bow Street, Covent Garden - WC2E 9DD London Royaume-Uni

  • Capacité de la salle : 2256

La Royal Opera House est la gardienne d’une extraordinaire tradition lyrique Il est désigné également parfois sous le nom de Covent Garden. Peut-être l’une des salles les plus chères mais aussi l’une des plus prestigieuses, elle offre des productions luxueuses avec des distributions de rêve. 

C'est le moment de réserver vos billets de musique classique !

 

La tradition lyrique, à Covent Garden, remonte au XVIIIème siècle. C'est là, par exemple, que Haendel a présenté un grand nombre de ses opéras au public de Londres, dans un bâtiment construit en 1732 par John Rich, l'heureux promoteur du BEGGAR'S OPERA. A cette époque, on y donnait également des pièces de théâtre, et des pantomines, une tradition qui durera jusque dans les années trente. Bien des années plus tard, d'ailleurs, Covent Garden devait aussi accueillir les spectacles les plus divers : cinéma, cabaret, patinage ou cirque.De nos jours seul la danse, avec le Royal Ballet, et l'opéra, s'y partagent la saison.

 

Comme bien des maisons d'opéra, l'histoire de Covent Garden est rythmée par les incendies, qui ont détruit le bâtiment à deux reprises. C'est donc en 1809 qu'est inauguré un deuxième Théâtre Royal, pour lequel Weber composera Oberon en 1826. A partir de 1847, les Londoniens y découvrent essentiellement le répertoire italien et les opéras de Rossini et Verdi.

 

Après l'incendie de 1856, et jusqu'en 1914, le troisième théâtre construit sur le site de Covent Garden se rendra célèbre en invitant les voix légendaires, et payées à prix d'or, des Nellie Melba, Caruso ou Adelina Patti, cette dernière refusant également, par contrat, la moindre répéti­tion... Enfin, après la Première Guerre Mondiale, ce sont les chefs d'orchestre qui assoient la réputation de la salle : Bruno Walter vient y diriger, mais aussi, bien sûr, Thomas Beecham qui, dès 1910, avait introduit Richard Strauss au répertoire.

 

Pourtant, pendant la Seconde Guerre Mondiale, Covent Garden est transformé en « Palais de Danse » (sic). Mais, après quelques hésitations, une grande et nouvelle idée s'impose, la création d'une troupe permanente d'opéra. Karl Rankl est nommé direc­teur musical, et la Covent Garden Opera Company (qui deviendra The Royal Opera en 1968) donne son premier spectacle en 1947. Les directeurs musicaux qui succéderont à Rankl auront alors pour nom Rafael Kubelik, Georg Solti, Colin Davis et Bernard Haitink, mais ces étoiles de la baguette sauront préserver le fameux esprit de troupe de Covent Garden : même si, bien sûr, on y invite les plus célèbres voix, elles sont toujours tenues d'assister aux répétitions.

Covent Garden

Le plan de salle est donné à titre indicatif et n'a aucune valeur contractuelle.
La répartition des catégories peut différer en fonction des spectacles et des dates.

Synopsis

Otello

OTELLO, UN DRAME LYRIQUE

 

Cet opéra est un drame lyrique de l'illustre compositeur italien Verdi qui fut composé en 1887 à la Scala de Milan d'après le drame homonyme de William Shakespeare. Cet opéra est né de la collaboration du célèbre compositeur et du poète musicien Arrigo Boito. L'histoire de l'opéra est une histoire tragique composée en quatre actes qui prit près de six ans à Verdi. Et pour cause, l'opéra renouvela complètement l'art lyrique en lui offrant ses notes de noblesse.

 

L'HISTOIRE

 

L'histoire se passe sur l'île de Chypre au moment où le chef de guerre éponyme retrouve sa femme Desdémone. Mais le jeune chef maure fera bientôt les frais de la haine vorace de son lieutenant, Iago, qui, peu à peu, instillera le poison du doute dans l'esprit de son chef, persuadant celui-ci que sa femme, Desdémone, le trompe avec son autre lieutenant, Cassio.

 

Acte 1

 

 Le jeune chef de guerre maure retourne sur l'île de Chypre après sa victoire sur les Sarrasins. Son lieutenant, Iago, véritable incarnation du mal, déclenche une bagarre afin de compromettre le lieutenant Cassio aux yeux de son chef. Mais son action se porte encore plus loin dans le temps puisqu'elle servira son dessein, celui de détruite son chef. Celui-ci retrouve sa jeune épouse Desdémone.

 

Acte 2

 

Lago est un personnage diabolique qui se met en tête de détruire son chef en lui faisant croire que Desdémone et Cassio sont amants. Et quand sa jeune femme prend la défense du lieutenant Cassio devant lui, les doutes ne sont plus permis pour le chef maure. Ses soupçons se transforment en certitudes et ne résistent pas aux preuves fabriquées de toutes pièces par Iago. La vengeance et la haine s'insinuent dans le cœur du guerrier.

 

Acte 3

 

Desdémone vient plaider la cause de Cassio sans savoir que cette intention ne fera que renforcer les soupçons de son époux. Celui-ci qui se met à l'injurier et la traite de courtisane. Sa jalousie explose en une colère impossible à contenir. Devant la foule venue accueillir l'ambassadeur Lodovico, il se voit signifier son rappel à Venise et se verra remplacer sur l'île par le lieutenant Cassio. Ivre de jalousie, fou de haine et de vengeance, le jeune chef perd le contrôle et éclate dans une colère noire devant tout le monde. Il insulte son épouse et la jette à terre.

 

Acte 4

 

Seule dans sa chambre, Desdémone se ronge les sangs et se pose mille questions. Elle ne sait rien de la machination de Iago. Le jeune chef rejoint sa femme discrètement. Après l'avoir accusé encore et encore d'être coupable d'adultère, il l'étouffe sur son lit. Apprenant bien plus tard, les machinations de Iago, qui réussit à s'échapper, le jeune chef maure se poignarde sur le cadavre de sa femme.

 

LES PRINCIPAUX ROLES

 

Otello, ténor, général maure de l'armée vénitienne

Desdémone, soprano, sa femme

Lago, baryton, lieutenant du général

Cassio, ténor, capitaine vénitien

Emilia, mezzo-soprano, femme de Iago

Roderigo, ténor, noble vénitien

Covent Garden

Vous pouvez aussi être interessé par…