×

1 Cliquer sur la date pour voir les prix et réserver

Sur demande

2Choisissez la Catégorie et le nombre de places

Indiquez ci-dessous vos souhaits concernant votre réservation de billets :
(150 char. max)

DES QUESTIONS ?

A votre disposition par tel : +33 1 53 59 39 29 - ou par Email) Voir Aide en ligne & Questions

MODE D'OBTENTION DES BILLETS

Vos billets vous parviendront par courrier postale. Si le délai est trop court, vous recevrez un voucher par email à échanger au théâtre.

Emplacement

Nous réservons les meilleures places disponibles dans la catégorie. Les emplacements sont confirmés par e-mail. Places contiguës. Plus d’information

Prix

Le prix Music & Opera inclut tous les frais et taxes applicables et ne correspond pas à la valeur faciale du billet.

Assurance annulation

Une assurance annulation vous sera proposée avant le paiement plus d'information

Retour

c Royal Opera House

Mozart Così fan tutte

Du 25 juin Au 09 juillet 2022
Covent Garden - London
Programme

Mozart : Così fan tutte 165 mn

Distribution
  • Chef d'orchestre
    Julia Jones
  • Metteur en scène
    Jan Philipp Gloger
  • Interprètes
    Fiordiligi: Jennifer Davis
    Dorabella: Julie Boulianne
    Guglielmo: Gordon Bintner
    Ferrando: Bogdan Volkov
    Despina: Serena Gamberoni
    Don Alfonso: Lucio Gallo
RÉSERVATION SUR DEMANDE

Pour toute demande de réservation, merci de nous contacter par mail en précisant la ville, la date et le nombre de billets souhaités à [email protected]

 

 

  • Info salle
  • Plan de la salle
  • Synopsis

Covent Garden - London Location Bow Street, Covent Garden - WC2E 9DD London Royaume-Uni

  • Capacité de la salle : 2256

La Royal Opera House est la gardienne d’une extraordinaire tradition lyrique Il est désigné également parfois sous le nom de Covent Garden. Peut-être l’une des salles les plus chères mais aussi l’une des plus prestigieuses, elle offre des productions luxueuses avec des distributions de rêve. 

C'est le moment de réserver vos billets de musique classique !

 

La tradition lyrique, à Covent Garden, remonte au XVIIIème siècle. C'est là, par exemple, que Haendel a présenté un grand nombre de ses opéras au public de Londres, dans un bâtiment construit en 1732 par John Rich, l'heureux promoteur du BEGGAR'S OPERA. A cette époque, on y donnait également des pièces de théâtre, et des pantomines, une tradition qui durera jusque dans les années trente. Bien des années plus tard, d'ailleurs, Covent Garden devait aussi accueillir les spectacles les plus divers : cinéma, cabaret, patinage ou cirque.De nos jours seul la danse, avec le Royal Ballet, et l'opéra, s'y partagent la saison.

 

Comme bien des maisons d'opéra, l'histoire de Covent Garden est rythmée par les incendies, qui ont détruit le bâtiment à deux reprises. C'est donc en 1809 qu'est inauguré un deuxième Théâtre Royal, pour lequel Weber composera Oberon en 1826. A partir de 1847, les Londoniens y découvrent essentiellement le répertoire italien et les opéras de Rossini et Verdi.

 

Après l'incendie de 1856, et jusqu'en 1914, le troisième théâtre construit sur le site de Covent Garden se rendra célèbre en invitant les voix légendaires, et payées à prix d'or, des Nellie Melba, Caruso ou Adelina Patti, cette dernière refusant également, par contrat, la moindre répéti­tion... Enfin, après la Première Guerre Mondiale, ce sont les chefs d'orchestre qui assoient la réputation de la salle : Bruno Walter vient y diriger, mais aussi, bien sûr, Thomas Beecham qui, dès 1910, avait introduit Richard Strauss au répertoire.

 

Pourtant, pendant la Seconde Guerre Mondiale, Covent Garden est transformé en « Palais de Danse » (sic). Mais, après quelques hésitations, une grande et nouvelle idée s'impose, la création d'une troupe permanente d'opéra. Karl Rankl est nommé direc­teur musical, et la Covent Garden Opera Company (qui deviendra The Royal Opera en 1968) donne son premier spectacle en 1947. Les directeurs musicaux qui succéderont à Rankl auront alors pour nom Rafael Kubelik, Georg Solti, Colin Davis et Bernard Haitink, mais ces étoiles de la baguette sauront préserver le fameux esprit de troupe de Covent Garden : même si, bien sûr, on y invite les plus célèbres voix, elles sont toujours tenues d'assister aux répétitions.

Covent Garden

Le plan de salle est donné à titre indicatif et n'a aucune valeur contractuelle.
La répartition des catégories peut différer en fonction des spectacles et des dates.

Synopsis

Così fan tutte

Dramma giacoso (drame joyeux) en deux actes, chanté en italien sur un livret de Lorenzo da Ponte.
La première représentation a eu lieu au Burgtheater de Vienne, le 26 janvier 1790. Tiré d'une histoire sans doute vraie, Mozart et son librettiste Da Ponte ont surtout puisé leur inspiration dans de nombreuses sources, dont l'opéra bouffe napolitain.

Des personnages légers, des intrigues grivoises, les jeux de l'amour, la fidélité et les faux semblants sont le thème de Così fan tutte, à mi chemin entre le drame et la comédie. La musique accompagne l'intrigue avec finesse et suit subtilement les interprètes, leurs réservant des airs virtuoses. Une comédie brillante qui place le compositeur au sommet de son art.

HISTOIRE

Un vieux célibataire et philosophe fait un pari avec deux jeunes officiers sur la fidélité de leur promise. Avec l’aide de la camériste des deux jeunes filles, il fomente un guet-apens. Les deux amoureux profitant d’une prétendue absence, se présenteront déguisés et chacun fera la cour à la fiancée de l'autre, les mettant à l’épreuve. Les deux jeunes filles céderont plus ou moins facilement. Ainsi font-elles toutes ! Mais tout se termine par une réconciliation et deux mariages, au goût amer des illusions, définitivement perdues…

Acte 1
Deux officiers, Ferrando et Guglielmo, font le pari avec le vieux Don Alfonso que leurs fiancées, Fiordiligi et Dorabella, leur seraient fidèles pendant leur absence. Alfonso annonce aux deux dames le départ imminent à la guerre de leurs fiancés. Il s'agit en fait d'un faux départ, destiné à mettre à l'épreuve la fidélité des jeunes filles. Despina, leur servante, tente de les consoler. Elle les pousse à se divertir et veut leur ôter leurs illusions quant à la fidélité des hommes. Ferrando et Guglielmo, travestis en Albanais, tenterons de charmer la fiancée de l'autre avec l’aide de Despina, déguisée elle, en médecin.

Acte 2
Dorabella commence à céder aux avances de Guglielmo, tandis que Fiordigili résiste mieux. Elle décide finalement de s’enfuir pour rejoindre son fiancé, mais au moment de quitter la maison, elle croise Ferrando et succombe enfin à son charme. Cosi Fan Tutte (ainsi font-elles toutes !). Sur le point de signer le contrat de mariage du notaire qui n’est autre que Despina déguisée, on annonce le retour des soldats. Les Albanais disparaissent, reviennent sous leur véritable identité, furieux d'avoir été trahis. Don Alfonso révèle sa supercherie et parvient à rétablir la paix et les couples se réconcilient, non sans amertume.

LES  ROLES PRINCIPAUX

Fiordiligi, Dame de Ferrare habitant Naples (soprano)
Dorabella, Dame de Ferrare habitant Naples, soeur de Fiordiligi (soprano)
Guglielmo, Amant de Fiordiligi (baryton)
Ferrando, Amant de Dorabella (ténor)
Despina, Camériste (soprano)
Don Alfonso, Vieux philosophe (basse)

Covent Garden

Vous pouvez aussi être interessé par…