Vos billets dans le monde entier
Jiri Kylian © Ann Ray / OnP

Jirí Kylián

Person Object ( [id_person] => 53102 [firstname] => Jirí [lastname] => Kylián [function] => Chorégraphe [nationality] => Tchèque [birth_date] => 1947-03-21 [birth_place] => Prague [agent] => [short_description] => [description] =>

Le plus noble défenseur de la danse contemporaine, Jirí Kylián est un touche-à-tout. Ses inspirations nombreuses sont sans limite pour ce merveilleux artiste qui aime exploiter toutes les capacités du corps humain. Sa gestuelle est comme la capture d’un mouvement toujours éphémère. Jirí Kylián est aujourd’hui l’un des chorégraphes les plus demandés tout autour de la planète danse grâce à son art chorégraphique élevé au plus haut.

[extra_header] => [biography] =>

Intéressé dans un premier temps par le Cirque, Jiří Kylián se dirige finalement vers la danse suite à la fermeture de l'école qu'il avait intégrée pour devenir acrobate. Très tôt, il étudie la danse au Conservatoire de Prague, ville communiste qui l'a vu naître, puis poursuit sa formation à l'École du Ballet Royal de Londres, alors centre culturel du "monde libre".

En 1968, John Cranko l'invite à rejoindre le Ballet Stuttgart en Allemagne, cinq années plus tard, il commence à réaliser des chorégraphies pour le Nederlands Dans Theater (NDT) de La Haye aux Pays-Bas. Dès le départ, le jeune chorégraphe attire l'attention avec "Viewers", cette première œuvre ne sera que la première d'une longue liste. Viendront ensuite "Stoolgame", puis "La Cathédrale engloutie" suivie de "Return to a Strange Land". En 1975, suite au décès prématuré de Cranko survenu deux ans plus tôt, Jiří Kylián quitte définitivement le Ballet Stuttgart et se consacre entièrement au Nederlands Dans Theater : il est promu codirecteur artistique.

En 1978, Jiří Kylián connaît un vif succès avec "Sinfonietta", il devient la même année directeur artistique du NDT. Grâce à ce poste et à son talent, il obtient une notoriété internationale et exporte ses œuvres comme "Symphony of Psalms", "Forgotten Land", "Svadebka", "Stamping Ground" ou encore "L'Enfant et les sortilèges".

Durant le milieu des années 1990, Jiří Kylián change de style, il abandonne peu à peu le lyrique en faveur de l'abstraction et du surréalisme. "No More Play", "Falling Angels" ou "Petite Mort" en sont quelques exemples.
En France, pour le Ballet de l'Opéra de Paris, Jiří Kylián a chorégraphié "Doux Mensonges " et "Il faut qu'une porte".
Parallèlement à ses créations de ballets, l'artiste a restructuré la compagnie NDT. Désormais NDT, NDT II et NDT III ont pour objectif d'aider des groupes d'interprètes matures, jeunes et seniors à développer leurs propres créations artistiques.

Jiří Kylián laisse la direction artistique de NDT en 1999 mais reste chorégraphe au sein de la compagnie jusqu'en 2009.
Depuis 1973, l'artiste aura réalisé 74 ballets pour NDT et 98 pour le Ballet de Stuttgart, l'Opéra de Paris, la télévision suédoise, le Ballet de Munich et celui de Tokyo.


Ses créations sont aujourd'hui dansées par plus de 100 compagnies à travers le monde.

[alt] => Jiri Kylian © Ann Ray / OnP [alt_pub] => [link] => [link_video_1] => [link_video_2] => [link_video_3] => [link_rewrite] => kylian-jiri [id_person_title] => 4 [active] => 1 [date_add] => 2013-12-11 13:43:19 [date_upd] => 2017-12-29 16:32:33 [meta_title] => Billets Jirí Kylián - saison 2014 -2015 [meta_keywords] => [meta_description] => Réservez vos billets pour Jirí Kylián. Toutes les dates, actualités et représentations de Jirí Kylián sur Music & Opera. [id_category_assoc] => 0 [id] => 53102 [id_lang:protected] => 5 [id_shop:protected] => [id_shop_list] => [get_shop_from_context:protected] => 1 [table:protected] => person [identifier:protected] => id_person [fieldsRequired:protected] => Array ( [0] => link_rewrite [1] => id_person_title )[fieldsSize:protected] => Array ( [alt] => 120 [alt_pub] => 120 [link_rewrite] => 128 )[fieldsValidate:protected] => Array ( [id_person] => isUnsignedId [firstname] => isCatalogName [lastname] => isCatalogName [birth_place] => isCatalogName [agent] => isCatalogName [link] => isMessage [alt] => isMessage [alt_pub] => isMessage [link_rewrite] => isLinkRewrite [id_person_title] => isUnsignedId [active] => isBool [date_add] => isDateFormat [date_upd] => isDateFormat [birth_date] => isDateFormat [id_category_assoc] => isUnsignedId )[fieldsRequiredLang:protected] => Array ( )[fieldsSizeLang:protected] => Array ( [meta_title] => 128 [meta_description] => 255 [meta_keywords] => 255 )[fieldsValidateLang:protected] => Array ( [description] => isString [extra_header] => isString [short_description] => isString [biography] => isString [function] => isString [nationality] => isString [meta_title] => isGenericName [meta_description] => isGenericName [meta_keywords] => isGenericName [link_video_1] => isMessage [link_video_2] => isMessage [link_video_3] => isMessage )[tables:protected] => Array ( )[webserviceParameters:protected] => Array ( )[image_dir:protected] => [image_format:protected] => jpg [def:protected] => Array ( [table] => person [primary] => id_person [multilang] => 1 [multilang_shop] => [fields] => Array ( [id_person] => Array ( [type] => 1 [validate] => isUnsignedId )[firstname] => Array ( [type] => 3 [validate] => isCatalogName )[lastname] => Array ( [type] => 3 [validate] => isCatalogName )[birth_place] => Array ( [type] => 3 [validate] => isCatalogName )[agent] => Array ( [type] => 3 [validate] => isCatalogName )[link] => Array ( [type] => 3 [validate] => isMessage )[alt] => Array ( [type] => 3 [validate] => isMessage [size] => 120 )[alt_pub] => Array ( [type] => 3 [validate] => isMessage [size] => 120 )[link_rewrite] => Array ( [type] => 3 [validate] => isLinkRewrite [required] => 1 [size] => 128 )[id_person_title] => Array ( [type] => 1 [validate] => isUnsignedId [required] => 1 )[active] => Array ( [type] => 2 [validate] => isBool )[date_add] => Array ( [type] => 5 [validate] => isDateFormat )[date_upd] => Array ( [type] => 5 [validate] => isDateFormat )[birth_date] => Array ( [type] => 5 [validate] => isDateFormat )[description] => Array ( [type] => 6 [lang] => 1 [validate] => isString )[extra_header] => Array ( [type] => 6 [lang] => 1 [validate] => isString )[short_description] => Array ( [type] => 6 [lang] => 1 [validate] => isString )[biography] => Array ( [type] => 6 [lang] => 1 [validate] => isString )[function] => Array ( [type] => 3 [lang] => 1 [validate] => isString )[nationality] => Array ( [type] => 3 [lang] => 1 [validate] => isString )[meta_title] => Array ( [type] => 3 [lang] => 1 [validate] => isGenericName [size] => 128 )[meta_description] => Array ( [type] => 3 [lang] => 1 [validate] => isGenericName [size] => 255 )[meta_keywords] => Array ( [type] => 3 [lang] => 1 [validate] => isGenericName [size] => 255 )[link_video_1] => Array ( [type] => 3 [lang] => 1 [validate] => isMessage )[link_video_2] => Array ( [type] => 3 [lang] => 1 [validate] => isMessage )[link_video_3] => Array ( [type] => 3 [lang] => 1 [validate] => isMessage )[id_category_assoc] => Array ( [type] => 1 [validate] => isUnsignedId ))[classname] => Person [associations] => Array ( [l] => Array ( [type] => 2 [field] => id_person [foreign_field] => id_person )))[update_fields:protected] => [image_link] => /img/persons/53102-home.jpg [image_pub_link] => /modules/nq_homepush/configuration/images/fr/Banniere-ChequeKDO_670x95.jpg [pub_link] => http://www.music-opera.com/fr/produits/80028-cheque-cadeau.html [gallery] => Array ( )[videos] => Array ( )) 1

Le plus noble défenseur de la danse contemporaine, Jirí Kylián est un touche-à-tout. Ses inspirations nombreuses sont sans limite pour ce merveilleux artiste qui aime exploiter toutes les capacités du corps humain. Sa gestuelle est comme la capture d’un mouvement toujours éphémère. Jirí Kylián est aujourd’hui l’un des chorégraphes les plus demandés tout autour de la planète danse grâce à son art chorégraphique élevé au plus haut.

  • Fonction Chorégraphe
  • Nationalité Tchèque
  • Naissance 21 mars 1947 (Prague)
  • Âge 72 ans
Filtrer par Mois :

Interprètes
Compositeurs
Chefs d'orchestre
Metteurs en scène
Chorégraphe

0€ - 0€

Réservez des Concerts, Opéras, Ballets : Billets

 | 1 Résultat

Biographie de Jirí Kylián

Intéressé dans un premier temps par le Cirque, Jiří Kylián se dirige finalement vers la danse suite à la fermeture de l'école qu'il avait intégrée pour devenir acrobate. Très tôt, il étudie la danse au Conservatoire de Prague, ville communiste qui l'a vu naître, puis poursuit sa formation à l'École du Ballet Royal de Londres, alors centre culturel du "monde libre".

En 1968, John Cranko l'invite à rejoindre le Ballet Stuttgart en Allemagne, cinq années plus tard, il commence à réaliser des chorégraphies pour le Nederlands Dans Theater (NDT) de La Haye aux Pays-Bas. Dès le départ, le jeune chorégraphe attire l'attention avec "Viewers", cette première œuvre ne sera que la première d'une longue liste. Viendront ensuite "Stoolgame", puis "La Cathédrale engloutie" suivie de "Return to a Strange Land". En 1975, suite au décès prématuré de Cranko survenu deux ans plus tôt, Jiří Kylián quitte définitivement le Ballet Stuttgart et se consacre entièrement au Nederlands Dans Theater : il est promu codirecteur artistique.

En 1978, Jiří Kylián connaît un vif succès avec "Sinfonietta", il devient la même année directeur artistique du NDT. Grâce à ce poste et à son talent, il obtient une notoriété internationale et exporte ses œuvres comme "Symphony of Psalms", "Forgotten Land", "Svadebka", "Stamping Ground" ou encore "L'Enfant et les sortilèges".

Durant le milieu des années 1990, Jiří Kylián change de style, il abandonne peu à peu le lyrique en faveur de l'abstraction et du surréalisme. "No More Play", "Falling Angels" ou "Petite Mort" en sont quelques exemples.
En France, pour le Ballet de l'Opéra de Paris, Jiří Kylián a chorégraphié "Doux Mensonges " et "Il faut qu'une porte".
Parallèlement à ses créations de ballets, l'artiste a restructuré la compagnie NDT. Désormais NDT, NDT II et NDT III ont pour objectif d'aider des groupes d'interprètes matures, jeunes et seniors à développer leurs propres créations artistiques.

Jiří Kylián laisse la direction artistique de NDT en 1999 mais reste chorégraphe au sein de la compagnie jusqu'en 2009.
Depuis 1973, l'artiste aura réalisé 74 ballets pour NDT et 98 pour le Ballet de Stuttgart, l'Opéra de Paris, la télévision suédoise, le Ballet de Munich et celui de Tokyo.


Ses créations sont aujourd'hui dansées par plus de 100 compagnies à travers le monde.