Menu Rechercher

Contact et réservation +33(0)1 53 59 39 29 ou contactez-nous en ligne

Le chèque cadeau
Vos billets dans le monde entier

Madama Butterfly

Artwork Object ( [id_artwork] => 26197 [id_artwork_type] => 1 [id_composer] => 4672 [name] => Madama Butterfly [link_rewrite] => madama-butterfly [link] => [link_video_1] => [link_video_2] => [link_video_3] => [alt] => [alt_pub] => [description] =>

Nul autre opéra n’aura offert une mort plus sublime que celle de Cio-Cio-san, héroïne ô combien attachante de Madama Butterfly. La merveilleuse musique de Puccini et le sacrifice ultime de cette amoureuse passionnée mais délaissée ne peut laisser insensibles que les cœurs de pierre.

La délicatesse et la retenue définissent cette tragédie en trois actes. Dans l'intimité d'une maison japonaise, s'expriment les espoirs et la douleur d'une jeune femme éperdument amoureuse. La tension dramatique, la compassion et la pitié, non dites, sont soulignées par une ligne mélodique extrêmement riche, discrètement ponctuée par sept mélodies authentiquement japonaises. La musique est au service d'un amour sincère et d'un honneur bafoués qui conduisent à la tragédie finale.
Le « un bel di vedremo » vibrant d'amour et de confiance est le point d'orgue musical de l'œuvre.

[biography] =>

CHANTE EN ITALIEN

 

Télécharger synopsis

 

L'HISTOIRE

 

Nagasaki, début du XXe siècle.
Un lieutenant de marine américain, Pinkerton, épouse une jeune geisha, Cio-Cio san, surnommée Madame Butterfly. Après son départ, Butterfly l'attend fidèlement, d'autant plus qu'elle en a eu un fils. Pinkerton revient, trois ans plus tard, mais accompagné par son épouse américaine. Il veut adopter le jeune garçon. Désespérée, déshonorée, Butterfly se donne la mort.

 

Acte 1: Le mariage

 

Dans la jolie maison qu'il a offerte à Madama Butterfly, Pinkerton épouse la jeune fille selon les rites japonais. Sharpless, consul des Etats-Unis, est inquiet car la jeune femme croit en la sincérité de Pinkerton qui, lui, tout simplement, s'amuse. La fête est brutalement interrompue par un oncle de Cio-Cio san, un bonze, furieux que sa nièce ait embrassé la foi chrétienne. Reniée par sa famille, Butterfly est cependant parfaitement heureuse d'avoir épousé Pinkerton.

 

Acte 2 : L'attente

 

Trois ans plus tard, Madama Butterfly attend toujours Pinkerton. Elle vit seule, avec sa servante Suzuki et le fils qu'elle a eu de son mari. Démunie financièrement, elle refuse toutefois les propositions de mariage du prince Yamadori. Sharpless lui apporte une lettre de Pinkerton, censée la préparer à une nouvelle bouleversante. Butterfly, éperdue de joie, en conclut que son mari revient, interrompt Sharpless et demande à Suzuki de fleurir la maison pour accueillir le retour de Pinkerton.

 

Acte 3 : Le retour


Pinkerton et Sharpless viennent discrètement s'entretenir avec Suzuki, à l'aube. Une femme les accompagne, Kate, l'épouse américaine de Pinkerton. Lorsqu'il entend Butterfly arriver, lâchement, Pinkerton s'enfuit. A Kate, qui lui dit être venue chercher l'enfant pour l'adopter, Butterfly répond qu'elle le donnera à Pinkerton s'il vient en personne le chercher, une demi-heure plus tard. Puis, désespérée, déshonorée, elle fait ses adieux à son fils et se donne la mort par seppuku. Au loin, on entend Pinkerton l'appeler.

 

LES ROLES PRINCIPAUX

 

Cio-Cio-San, surnommée "Madame Butterfly" jeune geisha qui devient l'épouse de Pinkerton (soprano)
Suzuki, sa servante (mezzo-soprano)
Benjamin-Franklin Pinkerton, lieutenant de la marine américaine (ténor)
Sharpless, consul américain à Nagasaki (baryton)
Kate Pinkerton, femme américaine de Pinkerton (mezzo-soprano)
Goro, le nakodo ou entremetteur (ténor)
Le prince Yamadori, prétendant de Cio-Cio san (ténor)
Le bonze, oncle de Cio-Cio san (basse)

[duration] => 130 mn [soliste] => [active] => 1 [date_add] => 0000-00-00 00:00:00 [date_upd] => 2017-05-22 17:41:08 [meta_title] => Billet pour Madama Butterfly [meta_keywords] => [meta_description] => Vous souhaitez assiter à une représentation de Madama Butterfly à Paris, Vienne, Venise...? Music-Opera vous offre le plus grand choix d'oeuvre et de salles. [videos] => Array ( )[gallery] => Array ( )[image_link] => /img/artworks/default-1-home.jpg [id] => 26197 [id_lang:protected] => 5 [id_shop:protected] => [id_shop_list] => [get_shop_from_context:protected] => 1 [table:protected] => artwork [identifier:protected] => id_artwork [fieldsRequired:protected] => Array ( [0] => id_artwork_type )[fieldsSize:protected] => Array ( [alt] => 120 [alt_pub] => 120 [link] => 120 [duration] => 64 [soliste] => 64 )[fieldsValidate:protected] => Array ( [id_artwork] => isUnsignedId [id_artwork_type] => isUnsignedId [id_composer] => isUnsignedId [alt] => isMessage [alt_pub] => isMessage [link] => isMessage [duration] => isMessage [soliste] => isMessage [active] => isBool [date_add] => isDateFormat [date_upd] => isDateFormat [link_video_1] => isMessage [link_video_2] => isMessage [link_video_3] => isMessage )[fieldsRequiredLang:protected] => Array ( [0] => name [1] => link_rewrite )[fieldsSizeLang:protected] => Array ( [name] => 120 [link_rewrite] => 128 [meta_title] => 128 [meta_description] => 255 [meta_keywords] => 255 )[fieldsValidateLang:protected] => Array ( [name] => isCatalogName [link_rewrite] => isCatalogName [description] => isString [biography] => isString [meta_title] => isGenericName [meta_description] => isGenericName [meta_keywords] => isGenericName )[tables:protected] => Array ( )[webserviceParameters:protected] => Array ( )[image_dir:protected] => [image_format:protected] => jpg [def:protected] => Array ( [table] => artwork [primary] => id_artwork [multilang] => 1 [multilang_shop] => [fields] => Array ( [id_artwork] => Array ( [type] => 1 [validate] => isUnsignedId )[id_artwork_type] => Array ( [type] => 1 [validate] => isUnsignedId [required] => 1 )[id_composer] => Array ( [type] => 1 [validate] => isUnsignedId )[alt] => Array ( [type] => 3 [validate] => isMessage [size] => 120 )[alt_pub] => Array ( [type] => 3 [validate] => isMessage [size] => 120 )[link] => Array ( [type] => 3 [validate] => isMessage [size] => 120 )[duration] => Array ( [type] => 3 [validate] => isMessage [size] => 64 )[soliste] => Array ( [type] => 3 [validate] => isMessage [size] => 64 )[active] => Array ( [type] => 2 [validate] => isBool )[date_add] => Array ( [type] => 5 [validate] => isDateFormat )[date_upd] => Array ( [type] => 5 [validate] => isDateFormat )[link_video_1] => Array ( [type] => 3 [validate] => isMessage )[link_video_2] => Array ( [type] => 3 [validate] => isMessage )[link_video_3] => Array ( [type] => 3 [validate] => isMessage )[name] => Array ( [type] => 3 [lang] => 1 [validate] => isCatalogName [required] => 1 [size] => 120 )[link_rewrite] => Array ( [type] => 3 [lang] => 1 [validate] => isCatalogName [required] => 1 [size] => 128 )[description] => Array ( [type] => 6 [lang] => 1 [validate] => isString )[biography] => Array ( [type] => 6 [lang] => 1 [validate] => isString )[meta_title] => Array ( [type] => 3 [lang] => 1 [validate] => isGenericName [size] => 128 )[meta_description] => Array ( [type] => 3 [lang] => 1 [validate] => isGenericName [size] => 255 )[meta_keywords] => Array ( [type] => 3 [lang] => 1 [validate] => isGenericName [size] => 255 ))[classname] => Artwork [associations] => Array ( [l] => Array ( [type] => 2 [field] => id_artwork [foreign_field] => id_artwork )))[update_fields:protected] => [image_pub_link] => /modules/nq_homepush/configuration/images/fr/Banniere-ChequeKDO_670x95.jpg [pub_link] => http://www.music-opera.com/fr/produits/80028-cheque-cadeau.html ) 1

Nul autre opéra n’aura offert une mort plus sublime que celle de Cio-Cio-san, héroïne ô combien attachante de Madama Butterfly. La merveilleuse musique de Puccini et le sacrifice ultime de cette amoureuse passionnée mais délaissée ne peut laisser insensibles que les cœurs de pierre.

La délicatesse et la retenue définissent cette tragédie en trois actes. Dans l'intimité d'une maison japonaise, s'expriment les espoirs et la douleur d'une jeune femme éperdument amoureuse. La tension dramatique, la compassion et la pitié, non dites, sont soulignées par une ligne mélodique extrêmement riche, discrètement ponctuée par sept mélodies authentiquement japonaises. La musique est au service d'un amour sincère et d'un honneur bafoués qui conduisent à la tragédie finale.
Le « un bel di vedremo » vibrant d'amour et de confiance est le point d'orgue musical de l'œuvre.

  • Durée :
  • 130 mn
Filtrer par Mois :

Interprètes
Plus

Compositeurs
Chefs d'orchestre
Plus

Metteurs en scène
Plus

Chorégraphe
0€ - 0€

Réservez des Concerts, Opéras, Ballets : Billets

 | 15 Résultats

Informations sur Madama Butterfly

CHANTE EN ITALIEN

 

Télécharger synopsis

 

L'HISTOIRE

 

Nagasaki, début du XXe siècle.
Un lieutenant de marine américain, Pinkerton, épouse une jeune geisha, Cio-Cio san, surnommée Madame Butterfly. Après son départ, Butterfly l'attend fidèlement, d'autant plus qu'elle en a eu un fils. Pinkerton revient, trois ans plus tard, mais accompagné par son épouse américaine. Il veut adopter le jeune garçon. Désespérée, déshonorée, Butterfly se donne la mort.

 

Acte 1: Le mariage

 

Dans la jolie maison qu'il a offerte à Madama Butterfly, Pinkerton épouse la jeune fille selon les rites japonais. Sharpless, consul des Etats-Unis, est inquiet car la jeune femme croit en la sincérité de Pinkerton qui, lui, tout simplement, s'amuse. La fête est brutalement interrompue par un oncle de Cio-Cio san, un bonze, furieux que sa nièce ait embrassé la foi chrétienne. Reniée par sa famille, Butterfly est cependant parfaitement heureuse d'avoir épousé Pinkerton.

 

Acte 2 : L'attente

 

Trois ans plus tard, Madama Butterfly attend toujours Pinkerton. Elle vit seule, avec sa servante Suzuki et le fils qu'elle a eu de son mari. Démunie financièrement, elle refuse toutefois les propositions de mariage du prince Yamadori. Sharpless lui apporte une lettre de Pinkerton, censée la préparer à une nouvelle bouleversante. Butterfly, éperdue de joie, en conclut que son mari revient, interrompt Sharpless et demande à Suzuki de fleurir la maison pour accueillir le retour de Pinkerton.

 

Acte 3 : Le retour


Pinkerton et Sharpless viennent discrètement s'entretenir avec Suzuki, à l'aube. Une femme les accompagne, Kate, l'épouse américaine de Pinkerton. Lorsqu'il entend Butterfly arriver, lâchement, Pinkerton s'enfuit. A Kate, qui lui dit être venue chercher l'enfant pour l'adopter, Butterfly répond qu'elle le donnera à Pinkerton s'il vient en personne le chercher, une demi-heure plus tard. Puis, désespérée, déshonorée, elle fait ses adieux à son fils et se donne la mort par seppuku. Au loin, on entend Pinkerton l'appeler.

 

LES ROLES PRINCIPAUX

 

Cio-Cio-San, surnommée "Madame Butterfly" jeune geisha qui devient l'épouse de Pinkerton (soprano)
Suzuki, sa servante (mezzo-soprano)
Benjamin-Franklin Pinkerton, lieutenant de la marine américaine (ténor)
Sharpless, consul américain à Nagasaki (baryton)
Kate Pinkerton, femme américaine de Pinkerton (mezzo-soprano)
Goro, le nakodo ou entremetteur (ténor)
Le prince Yamadori, prétendant de Cio-Cio san (ténor)
Le bonze, oncle de Cio-Cio san (basse)