img

Contact et réservation +33(0)1 53 59 39 29

Le chèque cadeau
img

Anna Netrebko, entretien avec Opéra Magazine

La soprano russo-autrichienne ne sait plus où donner de la tête ! Après une Traviata qui a fait délirer le public de la Scala, et un Eugène Onéguine tout autant ovationné au Met, elle retrouve Tatiana à l’Opéra Bastille, à partir du 16 mai. Puis les prises de rôles s’enchaînent : Adriana Lecouvreur à Saint-Pétersbourg, Aida à Salzbourg, Maddalena di Coigny dans Andrea Chénier à Milan, Tosca à New York… Au zénith de son rayonnement scénique et vocal, sachant admirablement entretenir son image publique tout en préservant sa vie privée, Anna Netrebko s’affirme comme la plus authentique diva de notre époque.

 

Retrouvez la suite de l’entretien dans le prochain numéro d’Opéra Magazine

Découvrez les spectacles et réservez vos billets pour Anna Netrebko

 

Opéra Magazine n° 128 

Sortie : jeudi 4 mai

 

Au sommaire :

Entretien
Anna Netrebko

Rencontres
Éric Chevalier : Arrivé en janvier 2016, le nouveau directeur général de l’Opéra de Nice achève sa première saison lyrique avec Rigoletto, du 10 au 16 mai. Le nombre d’abonnés a déjà augmenté et 2017-2018 s’annonce sous les meilleurs auspices, avec à nouveau cinq opéras à l’affiche.
Jean-Philippe Clarac & Olivier Deloeuil : En résidence à l’Opéra de Limoges jusqu’en 2018, les fondateurs de l’outil de production Clarac-Deloeuil<lelab signent, à partir du 9 mai, la mise en scène, la scénographie et les costumes de Peer Gynt, une adaptation de la célèbre pièce d’Ibsen, sur la musique de Grieg.

Jeune talent
Marie Perbost
Ses études de chant à peine achevées, la soprano française, « Révélation Classique » 2016 de l’Adami, intègrera la prestigieuse Académie de l’Opéra de Paris à la rentrée 2017. En projet : une nouvelle production de Reigen (La Ronde) de Philippe Boesmans, à l’Amphithéâtre Bastille.

In memoriam
Kurt Moll
Le 5 mars dernier, la célèbre basse allemande nous a quittés, après une longue et cruelle maladie. Retiré des scènes depuis dix ans, Kurt Moll continuait, en revanche, à occuper une place particulière dans le cœur de nombreux mélomanes ayant eu la chance de le voir en scène et/ou d’entendre ses nombreux enregistrements. Le meilleur Osmin et Baron Ochs de la discographie de Die Entführung aus dem Serail et Der Rosenkavalier méritait bien qu’Opéra Magazine lui consacre quatre pages !

Comptes rendus
Les scènes, concerts et récitals.

Guide pratique
La sélection CD, DVD et l’agenda international des spectacles.

 

Commandez-le en ligne ici