Contact et réservation +33(0)1 53 59 39 29 ou contactez-nous en ligne

Vos billets dans le monde entier

Chorégies d'Orange

    La saison 2015 des Chorégies d’Orange s’annonce exceptionnelle à plus d’un titre. Outre les grandes oeuvres populaires à l’affiche, les distributions réunies par Raymond Duffaut sont en tout point, enthousiasmantes. Trois des plus grands ténors mondiaux fouleront la scène du Théâtre Antique. Roberto Alagna le solaire, un fidèle du lieu, revient dans Il Trovatore de Verdi. Joseph Calleja et sa voix si pure chante avec Ekaterina Siurina, des duos de Puccini, Gounod, Donizetti… Et Jonas Kaufmann, le ténor de tous les superlatifs interprète Don José dans Carmen, pour trois représentations.

    Il Trovatore de Verdi exige un quatuor vocal de tout premier plan. Roberto Alagna le solaire, est l’un des meilleurs interprètes actuels de Manrico. Hui He, star internationale comme lui et pourtant peu connue en France, fera ses débuts à Orange tout comme l’excellent baryton George Petean. Enfin, l’adorée Marie-Nicole Lemieux récolte déjà tous les éloges dans Verdi. Un grand moment en perspective…

    Le ténor maltais Joseph Calleja a trouvé tout naturellement sa place dans le cercle très fermé des meilleurs ténors du monde. Grâce à son timbre pur et à la beauté de son chant, il vole de succès en succès. Avec la délicate soprano Ekaterina Siurina, digne partenaire, le programme pour ce concert exceptionnel sera composé d’airs et de duos de Puccini, Gounod, Donizetti, Verdi, Bellini et Cilea.

    Le Théâtre Antique d’Orange, grâce à son acoustique exceptionnelle, est un cadre idéal pour la musique classique. Lorsque les Chorégies programment des concerts symphoniques, l’habitude est maintenant prise d’y croiser des artistes au sommet de leur art. Cette année, Martha Argerich, la légende du piano, Nicolas Angelich, Myung Whun Chung et l’Orchestre Philharmonique de Radio France

    L’événement de l’été qui marquera sans doute l’histoire des Chorégies : Jonas Kaufmann sur la scène du Théâtre Antique dans l’un de ses rôles les plus marquants. Autour de lui, brillera la Carmen sexy en diable de la belle Kate Aldrich. Autre intérêt et non des moindres, la direction du grand chef Mikko Franck devrait porter la partition de Bizet au plus haut niveau.

      Filtrer par:

      Interprètes
      Plus

      Compositeurs
      Plus

      Chefs d'orchestre

      Metteurs en scène

      0€ - 210€

      Actualités de Chorégies d'Orange

      • 16/09/2014

        La saison 2015 des Chorégies d’Orange s’annonce exceptionnelle à plus d’un titre. Outre les grandes oeuvres populaires à l’affiche, les distributions réunies par Raymond Duffaut sont en tout point, enthousiasmantes. Trois des plus grands ténors mondiaux fouleront la scène du Théâtre Antique. Roberto Alagna le solaire, un fidèle du lieu, revient dans Il Trovatore de Verdi. Joseph Calleja et sa voix si pure chante avec Ekaterina Siurina, des duos de Puccini, Gounod, Donizetti… Et Jonas Kaufmann, le ténor de tous les superlatifs interprète Don José sans Carmen, pour trois représentations.

      • 05/08/2014

        Ce soir, la dernière représentation du festival des Chorégies d'Orange sera retransmise en direct sur France 2. Roberto Alagna, Inva Mula interpréteront Otello, l'oeuvre de Verdi, en plein coeur du Théâtre Antique.

      • 14/03/2014

        Au programme des Chorégies d’Orange 2015 : Carmen avec Jonas Kaufmann et Il Trovatore avec Roberto Alagna.

      Réservez des Concerts, Opéras, Ballets : Billets

       | 12 Résultats
      Aucun spectacle ne correspond à votre recherche. Nous vous invitons à effectuer une nouvelle recherche.

      Informations sur Chorégies d'Orange

       

      Les Chorégies d'Orange

      Les Chorégies d'Orange sont aujourd'hui le plus ancien festival français puisqu'elles datent de 1869. Mais elles ont su, au fil des ans, conserver toute leur originalité : par le nom qu'elles portent, issu du grec "choreos", qui les rattache ainsi à la tradition gréco-latine ; par le lieu dans lequel elles se déroulent chaque été : un Théâtre Antique parfaitement conservé, d'une capacité d'accueil de 8600 personnes et qui a le privilège d'avoir conservé son "Mur", garantie d'une acoustique exceptionnelle ; par la vocation lyrique et musicale qu'elles se sont données et qui leur permet d'être à la tête des grands festivals français et d'avoir une incontestable réputation internationale.

       

      La première représentation eut lieu en 1869 avec un opéra de Mehul, "Joseph". La vocation du Théâtre Antique consista alors à promouvoir les auteurs dramatiques français de l'époque et à retourner aux sources des grandes tragédies gréco-romaines. La vocation lyrique et musicale du Théâtre Antique deviendra prépondérante en 1971, avec la création des "Nouvelles Chorégies", qui connurent aussitôt un immense succès. Tous les grands noms de l'art lyrique s'y sont produits, conférant à ce lieu scénique idéal un prestige international qui n'a, depuis, cessé de se confirmer chaque année.

       

      Le Théâtre antique

      Le Théâtre Antique d'Orange est l'un des plus beaux monuments français, témoignage de l'époque romaine. C'est le seul édifice du genre ayant conservé son mur acoustique. Ses dimensions sont imposantes : 103 mètres de long, 37 mètres de haut, 1,80 mètre d'épaisseur. La scène mesure 65 mètres de long, avec toutefois une utilisation optimale à 47 mètres. La profondeur oscille entre 12 et 16 mètres. Après la chute de l'Empire Romain, le monument fut abandonné comme lieu de spectacle. En 1562, il fut même transformé en refuge pour la population. Ce n'est qu'au début du XIXe siècle qu'on entreprit entreprit de le restaurer et qu'on en reconstitua les gradins.